CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Botola: Le programme de la14 e journée    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Le Maroc instaure le contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Jamal Sellami: Nous sommes venus ici pour décrocher au moins un point    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ajax : Tadic relativise l'importance du forfait de Ziyech    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Offensive culturelle du Royaume-Uni au Maroc
Publié dans L'Economiste le 05 - 12 - 2019

L'ambassadeur du Royaume-Uni et son épouse sur le tapis rouge lors de l'ouverture officielle de la 18e édition du Festival international du film de Marrakech (Ph. Bziouat)
Pour les Britanniques, le Maroc est perçu comme un pays «exotique» où on vient passer des vacances et pas forcément comme un pays d'investissement. Les Marocains, de leur côté, perçoivent la Grande-Bretagne comme un pays froid, brumeux, où tout le monde est habillé en chapeau melon et bottes de cuir!!! C'est contre ces clichés consommés que se bat Thomas Reilly, l'ambassadeur de Grande-Bretagne au Maroc.
«Aujourd'hui, la diplomatie ne se pratique plus uniquement dans les bureaux des ministères des Affaires étrangères. Elle se fait également au niveau culturel, sportif, social, militaire, politique et économique, c'est ce qui construit une vraie relation bilatérale», précise-t-il. En arrivant au Maroc, l'ambassadeur constate très vite que la présence britannique au Maroc était très faible concernant la présence politique, commerciale, mais surtout culturelle.
«Nous étions quasiment absent, j'ai commencé à faire venir des chefs britanniques, des équipes sportifs, des académiciens… puis j'ai fait venir, en mars dernier, le London community gospel choir, qui a eu un triomphe extraordinaire», ajoute Reilly. Encouragé par ce succès, l'ambassade britannique monte d'un cran et propose l'opéra national du Pays de Galles.
Le Welsh national opera (WNO) est considéré comme la troisième plus importante formation du pays. Le concert aura lieu jeudi 5 décembre au Théâtre national Mohammed V à partir de 19h30. L'orchestre de 95 personnes comprendra également les meilleurs artistes internationaux de la compagnie. L'ancien directeur musical et chef lauréat, Carlo Rizzi, la soprano Mary Elizabeth Williams et le ténor Gwyn Hughes Jones. Tous ont déjà travaillé au Royal Opera House de Londres, au Metropolitan Opera House de New York et à La Scala de Milan, pour ne citer que quelques-uns des nombreux opéras internationaux.
L'un des engagements de WNO étant de rendre l'art accessible à tous, les membres de l'orchestre offriront un cours de musique dans une école primaire publique marocaine et inviteront les écoliers à assister à la répétition de leur concert.
Et ce n'est qu'un début, promet Reilly: «Nous sommes en train de préparer tout un programme d'échanges culturels et sportifs pour mettre en valeur la culture britannique au Maroc et pour présenter la culture marocaine au Royaume-Uni». L'ambassade envisage en effet d'emmener la collection des bronzes de Volubilis (parmi les plus exceptionnelles collections de bronze antique du monde méditerranéen). Celle-ci sera exposée à l'université de Cambridge.
Objectif de l'offensive: renouer avec les relations historiques qu'entretenaient les deux royaumes. «Nous avons des documents manuscrits qui attestent de traités internationaux entre le Maroc et le Royaume-Uni qui datent de 1727», conclut l'ambassadeur.
Amine BOUSHABA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.