Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine réagit    LDC Afrique: Le Raja est qualifié pour les quarts de finale    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Botola: Le programme de la14 e journée    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Le Maroc instaure le contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Le portugais Pestana Hotel Group renforce son offre    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Evolution 2 «démocratise» le team building au Maroc
Publié dans Les ECO le 26 - 01 - 2017

Le team building est un concept qui a connu un développement ces dix dernières années sur le marché marocain. Conscient des opportunités que présente ce marché, le management d'Evolution 2 a déployé une stratégie spécialement conçue et prenant en considération les spécificités qu'il présente. Le pilote de la branche marocaine revient sur les enjeux de ce marché stratégique.
Le concept de team building est en plein essor offrant aux spécialistes un marché intéressant. Convaincu des opportunités que présente ce créneau, le spécialiste français des activités sportives en extérieur, Evolution 2, a déployé une stratégie le positionnant sur ce secteur. Présent depuis 5 ans au Maroc, Evolution 2 déploie aujourd'hui une vision qui a fait son succès en France il y 30 ans. Premier pays de développement hors France, le Maroc représente aujourd'hui un marché aux multiples opportunités que le management de la base marocaine semble déterminé à saisir. «Nous existons en Europe depuis 30 ans. Evolution 2 est née à Tignes. Le premier métier d'Evolution 2 est l'enseignement du ski qui s'est rapidement développé sur les métiers sport et outdoor, les métiers de l'aventure», explique Vincent Brotons, directeur de la base marocaine installée à Marrakech. Le team building, l'entreprise française en a fait une activité de prédilection en 1991 pour finalement élargir son réseau à 30 licenciés indépendants qui véhiculent aujourd'hui la marque en France et à l'étranger.
Le Maroc, marché porteur
Pour se donner les chances de percer sur ce marché, le management d'Evolution 2 a misé sur une stratégie qui prône l'adaptabilité. Celle-ci s'est matérialisée par le développement d'activités propres aux spécificités du marché marocain avec notamment la mise au point d'une activité d'héliski à Marrakech. «Il s'agit d'une activité qui consiste à faire du ski en hors piste avec l'aide d'un hélicoptère. Il faut noter qu'il s'agit également de la première base héliski créée au Maroc et c'est à ce jour la seule base héliski qui existe sur l'ensemble du continent africain», précise Vincent Brotons. Outre les activités purement sportives telles que la randonnée en montagne, le canyoning, le rafting, Evolution 2 a développé une activité «team building» il y a 4 ans, un concept qui s'appuie sur le sport et l'aventure. «Les opportunités du marché marocain sont importantes. Le concept RH du team building tel qu'on peut l'imaginer et cette stratégeie RH se développe depuis une dizaine d'années au Maroc et est en train de s'accentuer», explique Vincent Brotons. Les managers et les dirigeants marocains semblent en effet de plus en plus nombreux à percevoir l'importance de rassembler leurs équipes dans des contextes différents du simple monde du travail pour avoir un impact réel sur les résultats de l'entreprise. «Il faut dire que les entreprises marocaines sont très exigeantes. Elles attendent en effet de la qualité et de la sécurité», note Vincent Brotons. Cette exigence semble au-delà des aspects qualité et sécurité se traduire également sur le volet budgétaire.
S'adapter à la typologie des entreprises
La typologie du tissu entrepreneurial se traduit par une diversité des entreprises et notamment des tailles et des moyens financiers contrastés. Dans ce sens, un défi se posait au management d'Evolution 2 : adapter son offre à ce marché aux multiples particularités. «Nous avons des clients, toutes catégories d'entreprises au Maroc. Nous avons en effet des grands groupes marocains, qui font appel à nous et nous ont connu parfois en dehors du Maroc et nous avons également des entreprises purement marocaines, des marques purement marocaines qui font appel à nous sur tous les secteurs des assurances aux spécialistes de la cosmétique en passant par les cabinets de consultants, les banques et les professionnels de l'automobile». Pour adresser ce panel de clients, Evolution 2 a basé sa politique commerciale sur une «offre adaptable et adaptée qui prend en compte les différences de moyens et de budget des entreprises en fonction de leur taille», précise Vincent Brotons. Ainsi, les offres démarrent avec des team buildings proposés à partir de 200 DH par personne pour une demi-journée, de quoi démocratiser un concept qui parle aux entreprises et qui répond à des défis stratégiques de performance désormais à la portée de tous.
Chiffres clés
30
Bases dans le monde
500
Professionnels actifs
Entre 700 et 800
Evènements organisés chaque année sur l'ensemble du réseau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.