Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Vaccin anti-Covid-19: accord entre l'UE et une société américaine    Pour protéger votre peau contre le soleil, Forever recommande ses trois produits phares    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Beyrouth: Plus de la moitié des hôpitaux "hors service"    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Evolution 2 «démocratise» le team building au Maroc
Publié dans Les ECO le 26 - 01 - 2017

Le team building est un concept qui a connu un développement ces dix dernières années sur le marché marocain. Conscient des opportunités que présente ce marché, le management d'Evolution 2 a déployé une stratégie spécialement conçue et prenant en considération les spécificités qu'il présente. Le pilote de la branche marocaine revient sur les enjeux de ce marché stratégique.
Le concept de team building est en plein essor offrant aux spécialistes un marché intéressant. Convaincu des opportunités que présente ce créneau, le spécialiste français des activités sportives en extérieur, Evolution 2, a déployé une stratégie le positionnant sur ce secteur. Présent depuis 5 ans au Maroc, Evolution 2 déploie aujourd'hui une vision qui a fait son succès en France il y 30 ans. Premier pays de développement hors France, le Maroc représente aujourd'hui un marché aux multiples opportunités que le management de la base marocaine semble déterminé à saisir. «Nous existons en Europe depuis 30 ans. Evolution 2 est née à Tignes. Le premier métier d'Evolution 2 est l'enseignement du ski qui s'est rapidement développé sur les métiers sport et outdoor, les métiers de l'aventure», explique Vincent Brotons, directeur de la base marocaine installée à Marrakech. Le team building, l'entreprise française en a fait une activité de prédilection en 1991 pour finalement élargir son réseau à 30 licenciés indépendants qui véhiculent aujourd'hui la marque en France et à l'étranger.
Le Maroc, marché porteur
Pour se donner les chances de percer sur ce marché, le management d'Evolution 2 a misé sur une stratégie qui prône l'adaptabilité. Celle-ci s'est matérialisée par le développement d'activités propres aux spécificités du marché marocain avec notamment la mise au point d'une activité d'héliski à Marrakech. «Il s'agit d'une activité qui consiste à faire du ski en hors piste avec l'aide d'un hélicoptère. Il faut noter qu'il s'agit également de la première base héliski créée au Maroc et c'est à ce jour la seule base héliski qui existe sur l'ensemble du continent africain», précise Vincent Brotons. Outre les activités purement sportives telles que la randonnée en montagne, le canyoning, le rafting, Evolution 2 a développé une activité «team building» il y a 4 ans, un concept qui s'appuie sur le sport et l'aventure. «Les opportunités du marché marocain sont importantes. Le concept RH du team building tel qu'on peut l'imaginer et cette stratégeie RH se développe depuis une dizaine d'années au Maroc et est en train de s'accentuer», explique Vincent Brotons. Les managers et les dirigeants marocains semblent en effet de plus en plus nombreux à percevoir l'importance de rassembler leurs équipes dans des contextes différents du simple monde du travail pour avoir un impact réel sur les résultats de l'entreprise. «Il faut dire que les entreprises marocaines sont très exigeantes. Elles attendent en effet de la qualité et de la sécurité», note Vincent Brotons. Cette exigence semble au-delà des aspects qualité et sécurité se traduire également sur le volet budgétaire.
S'adapter à la typologie des entreprises
La typologie du tissu entrepreneurial se traduit par une diversité des entreprises et notamment des tailles et des moyens financiers contrastés. Dans ce sens, un défi se posait au management d'Evolution 2 : adapter son offre à ce marché aux multiples particularités. «Nous avons des clients, toutes catégories d'entreprises au Maroc. Nous avons en effet des grands groupes marocains, qui font appel à nous et nous ont connu parfois en dehors du Maroc et nous avons également des entreprises purement marocaines, des marques purement marocaines qui font appel à nous sur tous les secteurs des assurances aux spécialistes de la cosmétique en passant par les cabinets de consultants, les banques et les professionnels de l'automobile». Pour adresser ce panel de clients, Evolution 2 a basé sa politique commerciale sur une «offre adaptable et adaptée qui prend en compte les différences de moyens et de budget des entreprises en fonction de leur taille», précise Vincent Brotons. Ainsi, les offres démarrent avec des team buildings proposés à partir de 200 DH par personne pour une demi-journée, de quoi démocratiser un concept qui parle aux entreprises et qui répond à des défis stratégiques de performance désormais à la portée de tous.
Chiffres clés
30
Bases dans le monde
500
Professionnels actifs
Entre 700 et 800
Evènements organisés chaque année sur l'ensemble du réseau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.