Saad Lamjarred réagit au décès de Marcel Botbol (PHOTO)    Fonds Spécial Covid-19    Coronavirus : plus de 700.000 bénéficiaires de l'indemnité forfaitaire    CDM reporte les échéances des crédits pour les clients impactés    Sous le thème «Philosophie de jeu de la FRMF» : La FRMF tient son séminaire en ligne    Les éboueurs, des soldats nocturnes qui veillent à la propreté    Covid-19: l'Espagne passe à la phase de “ralentissement” de la pandémie    Confinement : que regardent les téléspectateurs marocains?    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Le Maroc a été parmi les premiers à fournir la chloroquine malgré la forte demande au niveau mondial    La télévision au temps de Coronavirus et la reprise du pouvoir d'initiative    Covid-19: le Maroc enregistre un 40ème décès    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Adieu Si Fadel    Dette : Quel geste politique demandé au Maroc ?    Mustapha Adib, ex-espion des services de l'hexagone, tombe bien bas    Lutte anti-coronavirus : Evacuation d'un grand marché populaire à Laâyoune    Un joueur du FUS se blesse pendant ses entraînements à domicile    Décès de Marcel Botbol à cause du Covid-19: ce que l'on sait    Commerce extérieur : Les indices reculent au quatrième trimestre 2019    Balance commerciale : Le déficit s'aggrave à 2%    Brèves Internationales    Parlement: Dispositif exceptionnel pour la session du printemps    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Nouvelle pauvreté et nouvelles solidarités en Italie    Le Maroc n'y échappera pas    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    Le ministère de la Santé étoffe sa communication    Des patients guéris du coronavirus livrent leurs témoignages    Des sans-abris hébergés par des ONG de Tanger    Report des Jeux méditerranéens d'Oran à 2022    Après la crise sanitaire, vers un foot plus vertueux ?    L'ONEE prend des dispositions spéciales pour préserver son personnel    De la culture gratuite pour combattre l'ennui du confinement    Le rappeur français Booba prêche le respect des mesures préventives    Les musiques reposantes ont le vent en poupe    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement d'une analyse de la situation de l'enfance au Maroc
Publié dans Libération le 29 - 05 - 2013

L'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE) a annoncé récemment à Rabat le lancement d'une nouvelle analyse de la situation de l'enfance au Maroc, à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de l'enfant, qui coïncide cette année avec le 20ème anniversaire de la ratification par le Maroc de la Convention internationale des droits de l'enfant.
L'annonce a été faite lors d'une rencontre nationale organisée par l'ONDE, que préside SAR Lalla Meryem, en coordination avec le bureau du représentant de l'UNICEF à Rabat, et qui a réuni des acteurs de la société civile et d'autres partenaires de l'Observatoire. Selon le directeur exécutif de l'Observatoire, Mustapha Denial, cette analyse de la situation (SitAn) "aura la particularité d'être fondée sur les droits humains et d'intégrer l'approche genre. Elle est aussi axée sur l'équité en matière de réalisation des droits de l'enfant".
"Les premiers résultats de cette analyse de la situation devront être disponibles fin 2013", a-t-il précisé.
Le représentant de l'UNICEF à Rabat, Aloys Kamuragiye, a souligné de son côté que "cette analyse de la situation constituera une référence clé de la programmation en faveur des enfants pour les prochaines années au Maroc".
"Le processus de sa conduite sera totalement participatif et ses organes de gouvernance prévoient l'implication de plusieurs parties prenantes depuis l'élaboration de ses termes de référence jusqu'à la validation de ses résultats", a-t-il expliqué.
Dans une déclaration à la MAP, M. Kamuragiye a relevé les "indicateurs positifs" relatifs à la situation des droits de l'enfant au Maroc, notamment en matière de réduction de la mortalité maternelle et infantile, d'amélioration des taux de scolarité des enfants et d'optimisationde la situation nutritionnelle. Il a aussi noté que le gouvernement marocain est tout à fait conscient des défis à relever, entre autres dans les domaines de la lutte contre le travail des enfants et de la violence à leur encontre, et dispose à ce titre des stratégies adéquates pour faire face à ces phénomènes.
Selon l'ONDE, le 20ème anniversaire de la ratification par le Maroc de la Convention internationale des droits de l'enfant sera célébré sous le slogan "Tous unis pour les droits de l'enfant" et connaîtra l'organisation d'une série d'événements, dont l'objectif est de "conduire une large mobilisation sociale de toutes les parties prenantes aux questions des droits de l'enfant".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.