Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Olympiade internationale de mathématiques. Brillante prestation marocaine    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Le Roi Mohammed VI félicite l'équipe algérienne pour sa victoire    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    La FRMF annonce un nouveau règlement concernant les agents sportifs    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    Meknès : 30 ans de prison pour avoir tué son ami à coups de rasoir    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Terres collectives: Le dispositif bientôt en plénière    La lune et le doigt    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Eliminatoires de la CAN 2021    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Communiqué du Bureau politique du PPS    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Bouillon de culture    La syphilis regagne du terrain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"La relève tagnaouite" au cœur du Festival d'Essaouira
Publié dans Libération le 13 - 06 - 2018

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/22959619-25434526.jpg?v=1528808157" alt=""La relève tagnaouite" au cœur du Festival d'Essaouira" title=""La relève tagnaouite" au cœur du Festival d'Essaouira" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/22959619-25434526.jpg?v=1528808167" alt=""La relève tagnaouite" au cœur du Festival d'Essaouira" title=""La relève tagnaouite" au cœur du Festival d'Essaouira" width="708" /
Le Festival Gnaoua et Musiques du monde d'Essaouira met la nouvelle génération des maâlems au cœur de sa 21ème édition à travers une programmation spéciale, intitulée "La relève tagnaouite", ont annoncé lundi les organisateurs. "En provenance d'Essaouira, Marrakech et Casablanca, une relève des maâlems foulera la scène Place Moulay Hassan pour perpétuer la tradition, avec une vision nouvelle et des projets d'avenir", ont-ils indiqué dans un communiqué. Des concerts seront ainsi proposés tous les jours autour d'une nouvelle génération de gnaouis, par le maâlem Abdeslam Alikkane, directeur artistique et coach de la relève, a précisé la même source. La relève de Casablanca, représentée par les maâlems Khalid Sansi, Ismael Rahil et Brahim Hamam, celle de Marrakech, qui regroupe les maâlems Moulay El Taieb Adhbi, Tarik Ait Hmtti et Hicham Merchane et enfin celle d'Essaouira, composée des maâlems Saïd Boulhimas, Abdelmalek El Kadiri et Mohamed Boumazough, se produiront respectivement les 21, 22 et 23 juin sur la scène Place Moulay Hassan.
Le samedi 23 juin sera également l'occasion de découvrir la relève en fusion avec les maâlems Hossam Gania, Shabaka Hutchings, Nguyên Lê, David Aubaile et Omar Barkaoui. Le Festival présentera également une fusion artistique des plus pointues avec maâlem Hossam Gania, fils de l'indétrônable feu maâlem Mahmoud Gania, fait savoir le communiqué, précisant que maâlem Hossam Gania jouera aux côtés de la révélation du jazz anglais, le saxophoniste Shabaka Hutchings, le guitariste et bassiste français d'origine vietnamienne, le grand Nguyên Lê, le pianiste flûtiste attiré par les musiques maghrébines David Aubaile et le très prometteur Omar Barkaoui, un des batteurs marocains les plus doués de sa génération. Par ailleurs, le Festival Gnaoua s'engage à produire un album du jeune Gania, composé de morceaux du répertoire des Gnaoua d'Essaouira ainsi que la fusion interprétée lors de cette 21ème édition, et ce afin d'encourager le maâlem dans sa démarche artistique, une création marocaine, française et anglaise pensée par le festival et dont la réalisation est dirigée par le directeur artistique du festival, le batteur Karim Ziad. Le Festival Gnaoua et Musiques du monde d'Essaouira offre ainsi à ces dix maâlems, représentants de la nouvelle génération gnaouie, l'occasion de se produire sur la scène Place Moulay Hassan, cette scène qui a vu passer les plus grands maâlems et une pléiade de rencontres entre la musique gnaoua et les musiques du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.