Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Secousse tellurique de 3 degrés dans la province de Ouarzazate    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    La police Espagnole confirme que Brahim Ghali a été admis à l'hôpital San Pedro avec une fausse identité    Le Conseil de surveillance de Facebook décide le maintien de l'interdiction de Trump sur le réseau social    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Thomas Tuchel : "Aucune raison de faire trop de changements"    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PME : L'information, l'ultime avantage concurrentiel
Publié dans L'observateur du Maroc le 28 - 07 - 2020


Par Lamia Mazili
Spécialiste en intelligence économique
Chargée de mission à la SNCF

Dans un monde en ébullition, l'information permettra de faire la différence entre les entreprises, notamment des PME. Et de piloter dans les eaux troubles.

Sun Tzu (IIIème siècle av J.C) écrivait « ceux, qui ne connaissent pas le plan de leurs adversaires, ne sont pas prêts pour la négociation. »
Cette logique est, toujours, d'actualité. Avec la crise Covid-19, elle prend une ampleur considérable. Les managers font face à des dilemmes de plusieurs types : technique, financier, commercial, humain, social. Et j'en passe. Les uns s'imbriquent aux autres ; formant un tourbillon qui réduit la visibilité de l'entreprise.

Qu'en est-il ?
Cette crise a permis une prise de conscience: notre trop forte dépendance de la Chine. La sortie de crise est annonciatrice d'un nouvel ordre économique : moins de dépendance de l'usine du monde et plus de diversification des sources d'approvisionnement.
Dans ce contexte, le Maroc a des atouts à son actif. Produire, localement, ce que l'on peut et sait faire. L'élan a, déjà, démarré avec la production des masques et des respirateurs. Et devenir une source d'approvisionnement pour la Région: Europe et Afrique.

Changer de paradigme
Le manager marocain était, généralement, dans une posture de «suiveur». Il attend la commande. Les PME marocaines n'ont pas de structure commerciale digne de ce nom. Des rabatteurs d'affaires qui sillonnent le marché (local et mondial) à l'affût d'opportunités.
Aujourd'hui, le manager doit se transformer en «promoteur». Celui qui fait la veille : qui sonde le marché. J'ai rencontré un équipementier marocain qui avait organisé une visite à un client en Pologne, durant le salon marocain de l'automobile de Tanger qui accueille, en moyenne, une centaine d'exposants. Il ne le savait pas.
C'est pour cela que j'insiste sur l'idée de changer de paradigme. Le manager marocain aujourd'hui doit se comporter en locomotive. L'information peut l'aider à faire partie du peloton.

Mais, comment faire ?
L'information existe à profusion. Elle est à notre disposition en un clic. Selon la CIA, 78% de l'information dont elle a besoin existe sur la Toile.
Or, trop d'information tue l'information. Le traitement et l'exploitation de cette information doivent être structurées et optimisées. C'est la custumization de l'information qui va faire la différence.

Comment customizer?
On va commencer par le commencement. Le manager doit savoir ce qu'il veut : travailler pour le marché local, se positionner dans la Région, exporter vers les pays subsahariens. Car l'information n'est pas la finalité, mais un moyen au service de la finalité.
Pour trouver l'information, commencer par ce qui est open: alerte google, sites des entreprises ciblées, blogs, abonnement aux magazines online.
Après, il faut protéger l'output (et non information de base) et le partager avec l'ensemble du personnel.

Ce qui dérange
C'est la non-prise en considération de cet aspect de la compétitivité de l'entreprise. Lors de ses différents périples en Afrique subsaharienne, SM le Roi Mohammed VI promeut la signature d'accords et conventions avec les pays visités. Or, cette information n'est accessible nul part. On ne la trouve ni sur les sites des ministères des affaires étrangères, ni commerce et de l'industrie, ni commerce extérieur ou celui de la CGEM.
Ces accords sont une mine d'informations pour le manager marocain, notamment en ce moment pour affiner ses choix stratégiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.