Entretien téléphonique entre le Roi Mohammed VI et le Roi du Bahreïn    Migration irrégulière : La Marine royale porte assistance à 50 Subsahariens au large de Nador    Rabat: nouvelles nominations à de hautes fonctions    Les provinces du Sud au centre de la séance de politique générale à la Chambre des représentants    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    La Royal Air Maroc annonce quatre nouvelles lignes    Diego Maradona Icône du football et de tous les excès    Football féminin national : Le Français Pedros Reynald pourrait remplacer l'Américaine Kelly Lindsey    Finale de la Ligue des Champions à huis clos : Les vraies raisons n'ont aucun lien avec la Covid-19 !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    La coronavirus n 'est pas une excuse, il faut bouger, somme l'OMS    Jamal Belkhadir : « Le risque de pénurie des médicaments antidiabètiques sera réel si l'épidémie se prolonge »    Le chanteur Mahmoud El Idrissi décède du Covid-19    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Soutien constant et fort à la cause marocaine    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    Surfacturation covid, trois cliniques privées sanctionnées    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Son exposition se poursuit jusqu'au 31 janvier au «SO Art Gallery» : Quand Mehdi Qotbi rend hommage à l'Afrique
Publié dans L'opinion le 11 - 01 - 2017

Dans la foulée des actions royales tendant à renforcer chaque jour les relations politiques , économiques et sociales avec le continent africain , une politique qui vient d'être confortée dernièrement par les visites royales dans plusieurs pays d'Afrique de l'est comme le Rwanda,la Tanzanie et l'Ethiopie , puis dans l'océan indien avec la visite hautement symbolique du souverain à Madagascar , l'île où avait été exilé il y a plus de 60 ans le libérateur de la Nation Feu SM le Roi Mohammed V, sans compter la toute récente visite Royale à Abjuja ,consacrée par une alliance stratégique avec le plus grand pays d'Afrique en l'occurrence le Nigéria .
C'est donc dans l'esprit de cette politique africaine du Maroc initiée par le souverain, que Mehdi Qotbi a choisi un moment propice pour consacrer cette tendance à travers un hommage sans précèdent aux arts africains.
C'est en effet dans cette esprit qu'est né cette exposition qui a pris pour thème «Rythmiques» et qui a débuté depuis est le 6 décembre 2016 et qui se poursuivra jusqu'au au 31 janvier 2017 à la Galerie casablancaise «SO Art Gallery».
Pour Mehdi Qotbi , « il s'agit du fruit de quatre années de travail » . Un travail entièrement consacré au continent africain et à travers lequel Mehdi Qotbi a tenté par ses œuvres, de représenter les souffrances, les malheurs et aussi, les lueurs d›espoir d›un continent qui ne cesse pourtant de se montrer fécond et prometteur.
D›ailleurs, les intitulés des œuvres en disent long sur les soucis et les préoccupations de l›artiste face à la situation dramatique que connaît le continent. «Ondes d›Afrique», «Radiances», «Afrique enchaînée», «Enchainement», sont, entre autres, des noms qui font de Mehdi Qotbi», le temps d›une exposition, un historien habité par les heurs et malheurs de l›Afrique, considérée comme étant le berceau de l›humanité.
La totalité des œuvres est travaillé à l›acrylique et laisse entrevoir les penchants de l›artiste pour la calligraphie qui transparaît en filigrane. Cette calligraphie qui n›a jamais quitté les œuvres de Mehdi Qotbi. C›est aussi une manière de garder ce cordon ombilicale, ce lien indéfectible avec ses racines
A l›occasion de cette exposition, «SO Art Gallery» a publié un catalogue de grande qualité où les photos sont accompagnées de textes signés par de grands écrivains, tels Gabriel de Broglie, Yves Bonnefoy, Edouard Glissant, Mohammed Khaireddine ou encore Tahar Benjelloun. Sous la houlette de la directrice de la galerie, Madame Ghizlaine Guessous Boutaleb, la conception du catalogue sort des sentiers battus et brille par une mise en page très originale.
Cette nouvelle exposition de Mehdi Qotbi, donne assurément une idée sur le rôle que se doit de jouer l›artiste qui est, avant tout, un témoin de son époque . Rien d'étonnant car Mehdi Qotbi est fort très connu pour son attachement aux racines et pour son engagement pour les actions associatives. A plusieurs reprises , il a été décoré par des distinctions prestigieuses. Et cette fois, Mehdi Qotbi marque vraiment son époque. Son talent a fait le tour du monde, ce qui explique l›intérêt porté par de grands musées à ses travaux. Sa nomination à la tête des musées du Maroc avait été saluée en son temps par tous ceux qui voient toujours en lui, non seulement un grand artiste mais aussi un très grand défenseur du patrimoine culturel national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.