Covid-19 : réélu, le chef de l'ONU veut «un monde qui tire des leçons»    Un espagnol sur 5 que pense le Maroc récupèrera Sebta et Melilia    L'«Algérie nouvelle», une illusion d'optique à l'issue des législatives    Hélène Le Gal : "L'ouverture d'un consulat au Sahara est liée au nombre de Français qui y vivent"    Une consécration de l'épopée de la lutte nationale    Avec l'arrivée des MRE, les hôtels baissent leurs prix    Inauguration en grande pompe du DS Store Massira Al khadra (VIDEO)    Global Capital Bonds Awards 2021: Le Maroc décroche 3 distinctions    Royal Air Maroc : la route touristique Paris Orly-Dakhla opérationnelle    Développement durable, le Maroc trace sa voie    Finlande : le Maroc, tête de pont de la nouvelle stratégie africaine    15 aéroports marocains labellisés «Airport Health Accreditation»    Maroc-Espagne : l'opposition creuse la tombe du gouvernement Sanchez    Matteo Salvini : Le Maroc, pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine    Jeune Afrique : « Paris dénonce la «captation de pouvoir» de Moscou en Centrafrique »    Nigeria : l'explosion d'un camion-citerne fait cinq morts et 13 blessés    Frontex déployée non loin des côtes marocaines ?    Ligue des champions d'Afrique : le WAC affûte ses armes avant le match retour    Premier contrat pro avec le PSG pour Kaïs Najeh    Coupe arabe U20 : Maroc – Tadjikistan ce dimanche    Reprise à Schalke avec Mendyl et Boujellab, Amine Harit absent    Football : La CAN aura bel et bien lieu au Cameroun en janvier 2022    Championnats du monde de bridge : Le Maroc qualifié    FOUZI LEKJAÂ ELU AU CONSEIL DE L'UAFA    Sonarges : le site, l'application mobile… un vent de renouveau souffle    Evolution du coronavirus au Maroc : 481 nouveaux cas, 525.924 au total, vendredi 18 juin 2021 à 16 heures    Ressources humaines dans la santé : Le Maroc peut-il gagner la bataille ? [Dossier]    Dakhla: arrivée du premier vol direct en provenance de Paris    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiées    Vaccins: Israël va transférer aux Palestiniens un million de doses avant péremption    Santé privée : Akdital pose pied à El Jadida    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Son exposition se poursuit jusqu'au 31 janvier au «SO Art Gallery» : Quand Mehdi Qotbi rend hommage à l'Afrique
Publié dans L'opinion le 11 - 01 - 2017

Dans la foulée des actions royales tendant à renforcer chaque jour les relations politiques , économiques et sociales avec le continent africain , une politique qui vient d'être confortée dernièrement par les visites royales dans plusieurs pays d'Afrique de l'est comme le Rwanda,la Tanzanie et l'Ethiopie , puis dans l'océan indien avec la visite hautement symbolique du souverain à Madagascar , l'île où avait été exilé il y a plus de 60 ans le libérateur de la Nation Feu SM le Roi Mohammed V, sans compter la toute récente visite Royale à Abjuja ,consacrée par une alliance stratégique avec le plus grand pays d'Afrique en l'occurrence le Nigéria .
C'est donc dans l'esprit de cette politique africaine du Maroc initiée par le souverain, que Mehdi Qotbi a choisi un moment propice pour consacrer cette tendance à travers un hommage sans précèdent aux arts africains.
C'est en effet dans cette esprit qu'est né cette exposition qui a pris pour thème «Rythmiques» et qui a débuté depuis est le 6 décembre 2016 et qui se poursuivra jusqu'au au 31 janvier 2017 à la Galerie casablancaise «SO Art Gallery».
Pour Mehdi Qotbi , « il s'agit du fruit de quatre années de travail » . Un travail entièrement consacré au continent africain et à travers lequel Mehdi Qotbi a tenté par ses œuvres, de représenter les souffrances, les malheurs et aussi, les lueurs d›espoir d›un continent qui ne cesse pourtant de se montrer fécond et prometteur.
D›ailleurs, les intitulés des œuvres en disent long sur les soucis et les préoccupations de l›artiste face à la situation dramatique que connaît le continent. «Ondes d›Afrique», «Radiances», «Afrique enchaînée», «Enchainement», sont, entre autres, des noms qui font de Mehdi Qotbi», le temps d›une exposition, un historien habité par les heurs et malheurs de l›Afrique, considérée comme étant le berceau de l›humanité.
La totalité des œuvres est travaillé à l›acrylique et laisse entrevoir les penchants de l›artiste pour la calligraphie qui transparaît en filigrane. Cette calligraphie qui n›a jamais quitté les œuvres de Mehdi Qotbi. C›est aussi une manière de garder ce cordon ombilicale, ce lien indéfectible avec ses racines
A l›occasion de cette exposition, «SO Art Gallery» a publié un catalogue de grande qualité où les photos sont accompagnées de textes signés par de grands écrivains, tels Gabriel de Broglie, Yves Bonnefoy, Edouard Glissant, Mohammed Khaireddine ou encore Tahar Benjelloun. Sous la houlette de la directrice de la galerie, Madame Ghizlaine Guessous Boutaleb, la conception du catalogue sort des sentiers battus et brille par une mise en page très originale.
Cette nouvelle exposition de Mehdi Qotbi, donne assurément une idée sur le rôle que se doit de jouer l›artiste qui est, avant tout, un témoin de son époque . Rien d'étonnant car Mehdi Qotbi est fort très connu pour son attachement aux racines et pour son engagement pour les actions associatives. A plusieurs reprises , il a été décoré par des distinctions prestigieuses. Et cette fois, Mehdi Qotbi marque vraiment son époque. Son talent a fait le tour du monde, ce qui explique l›intérêt porté par de grands musées à ses travaux. Sa nomination à la tête des musées du Maroc avait été saluée en son temps par tous ceux qui voient toujours en lui, non seulement un grand artiste mais aussi un très grand défenseur du patrimoine culturel national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.