La CNSS et la Caisse de compensation mises sous tutelle du ministère de l'Economie et des Finances    Etudiants marocains en Russie : le désarroi continue    AFRIMA Awards 2021 : 11 marocains parmi les nominés    Tanger: Arrestation d'un ressortissant français d'origine algérienne pour son implication présumée dans le trafic international de drogue    Compteur coronavirus : 424 nouveaux cas et 6 décès en 24H    France : Jean Yves Le Drian userait-il de son réseau pour défendre les intérêts de son fils ?    Obligation de pass vaccinal : La CNDP se prononcera prochainement    Election des représentants de magistrats: Taux de participation de 50,42% à midi pour les Cours d'appel    Cannabis : Signature de quatre conventions pour le renforcement de la recherche scientifique    Un chercheur serbe souligne le bien-fondé de l'appel à l'expulsion de la pseudo «rasd » de l'UA    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    A quoi joue la Russie?    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LE POLISARIO RIDICULISE PAR OULD CHEIKH EL GHAZOUANI
Publié dans MarocHebdo le 26 - 03 - 2021

C'est pour le moins un camouflet que le mouvement séparatiste a essuyé de la part du président mauritanien, qui n'a accordé que peu d'égards à son émissaire, Bachir Mustapha Sayed.
Le Front Polisario cherche tant bien que mal à reprendre du terrain en Mauritanie, où depuis l'investiture de Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani à la présidence le mouvement séparatiste s'est vu distancier par le Maroc. Dans ce sens, il a dépêché dans la voisine du Sud son responsable des affaires politiques, Bachir Mustapha Sayed, qui n'est, soit dit en passant, que le frère de son fondateur, El Ouali Mustapha Sayed, afin de rencontrer M. El Ghazouani. Ce qu'il a fait ce mercredi 24 mars 2021, puisque le président mauritanien l'a reçu au palais présidentiel de Nouakchott pour une audience, mais non sans avoir ramé: c'est depuis le 19 mars 2021 que se trouvait, ainsi, M. Mustapha Sayed dans la capitale mauritanienne, et il semble que M. El Ghazouani ne tenait pas vraiment à s'entretenir avec lui. Mais ce dernier, ne voulant sans doute pas entrer en confrontation avec l'Algérie, principal soutien du Polisario, a fini par céder. La dépêche de l'Agence mauritanienne d'information (AMI) ayant fait état de l'entrevue a, en tout cas, été laconique, et à peine s'est-elle attardée sur le contenu de la lettre qu'a adressée à M. El Ghazouani, par le biais de M. Mustapha Sayed, le secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali, et où il est question "de l'évolution de la question sahraouie et des relations bilatérales".
Retrait de la reconnaissance
Ce qui tranche notamment avec le traitement accordé à la visite de février 2020 du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à Nouakchott, où en plus, pour l'accueillir, M. El Ghazouani avait à ses côtés son propre ministre des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, et le directeur de son cabinet, Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine: rien de cela, ceci dit, pour M. Mustapha Sayed. Il devient, pour ainsi dire, de plus en plus clair que M. El Ghazouani ne tient pas vraiment à poursuivre la politique de son prédécesseur, Mohamed Ould Abdel Aziz, hostile durant la majeure partie de son mandat au Maroc, mais plutôt de se rapprocher du Royaume et donc de prendre définitivement ses distances avec le Polisario et l'Algérie.
À cet égard, on peut renvoyer à la teneur de l'appel qu'avaient eu, le 21 novembre 2021, M. El Ghazouani avec le roi Mohammed VI, et où les deux chefs d'Etat avaient notamment "exprimé leur grande satisfaction du développement rapide que connaît la coopération bilatérale, ainsi que leur grande volonté de la consolider et la hisser à un niveau à même de permettre l'approfondissement de cette coopération entre les deux pays voisins, l'élargissement de ses perspectives et la diversification de ses domaines". Et cela huit jours après l'intervention des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon de Guergarat pour déloger le Polisario de la frontière maroco-mauritanienne, ce qui revenait pratiquement de la part du président mauritanien à soutenir cette opération.
M. El Ghazouani était d'ailleurs, à cette occasion, invité par le Souverain à visiter le Maroc, "son deuxième pays". Selon certains observateurs, M. El Ghazouani pourrait même prendre sur lui de retirer la reconnaissance par Nouakchott de la soi-disant "République arabe sahraouie démocratique" (RASD), intervenue début août 1979 sous pression de l'Algérie en même temps que la Mauritanie se retirait de Tiris El Gherbiyya, actuelle région de Oued ed-Dahab.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.