3ème Edition de la conférence « Parlons Développement » : Faire des jeunes les moteurs du développement durable    Sensibilisation sur le civisme fiscal en RDC : Instituer une culture fiscale dans le pays    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Industries manufacturières: Hausse de 19,9% de l'indice de la production au T2-2021    CIH Bank : Renouvellement de la quadruple certification ISO 9001 version 2015    Flambée des prix : des augmentations abusives ?    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Allemagne : le site fédéral des élections probablement visé par une cyberattaque    La France a éliminé Abou Walid Al-Sahraoui, ancien membre du Polisario et chef de l'EI au Grand Sahara    Rapatriement jeudi des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali    Tokyo 2020: les athlètes médaillés célébrés par la Fondation Mohammed VI    Vaccination volontaire des adolescents de 12 à 17 ans : plus d'un million d'injections administrées    Prévisions météorologiques pour ce jeudi    Vladimir Poutine annonce que des dizaines de personnes de son entourage ont le Covid    Les contours de la majorité gouvernementale seront probablement dévoilés la semaine prochaine    Les certificats Covid-19 délivrés par le Maroc désormais valides au sein de l'UE    La DGM célèbre la Journée météorologique arabe 2021    Téhéran, l'AIEA et la surveillance du programme nucléaire iranien    Les premiers touristes spatiaux prêts à décoller mercredi    Eyal David rejoint la mission israélienne à Rabat en tant que chef adjoint    Sahel : Des opérateurs Wagner au Mali ?    Un RNPG déficitaire au 1er semestre    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Botola Pro D1 et D2 "Inwi" (2ème journée): Le programme    Le modèle marocain cité en exemple par un nouveau rapport    Disparitions forcées : le Maroc soumet sa copie préliminaire à l'ONU    Formation du gouvernement. Aziz Akhannouch boucle aujourd'hui le premier round des consultations    Le roi Mohammed VI nomme le général Belkhir El Farouk inspecteur général des FAR    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 septembre 2021 à 16H00    La vaccination des 12 à 17 : Plus d'un million d'élèves ont reçu la première dose    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Le festival JIDAR fait sensation sur les réseaux    Echange culturel pour lutter contre les idées extrémistes    New District présente son premier artiste Hassa1    Hicham Lahlou invité au Salone Del Mobile 2021, à Milan    ART: Des projets communs lancés par l'IMA et la FNM    Espagne: négociations sous haute tension entre Madrid et les séparatistes catalans    La nomination de Staffan de Mistura en tant qu'Envoyé Personnel au Sahara, se fera dans les prochains jours    DataPathology : Witamax injecte 2 MDH    Plafonnement des prix des tests PCR : les laboratoires demandent une baisse des coût des réactifs    La Burundaise Niyonsaba bat le record du monde 2000 m en athlétisme    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un violent séisme tue plus de 300 Péruviens
Publié dans Agadirnet le 18 - 08 - 2007

Pérou . La France propose son aide pour secourir des centaines de blessés.
« Nous avons des centaines de morts gisant dans les rues, de blessés dans les hôpitaux. C'est totalement indescriptible. La ville a été dévastée à 70 %. Nous n'avons pas d'eau, pas de communications, les maisons se sont effondrées, les églises sont détruites. » Juan Mendoza, le maire de Pisco, une ville de130 000 habitants située sur la côte sud, est un rescapé du séisme qui a frappé hier le Pérou. « Nous avons besoin de médicaments, de tentes de campagne, de vivres et de toute l'aide qu'on puisse nous apporter. Nous sommes en plein travail, en train de visiter les quartiers où il y a eu des victimes, c'est pour cela que l'aide du gouvernement est importante », a-t-il expliqué à la presse.
Un puissant tremblement de terre de 7,7 sur l'échelle de Richter a secoué mercredi soir la côte sud du Pérou et sa capitale Lima. Le dernier bilan provisoire faisait état de 337 morts et 827 blessés. Ces chiffres « concernent les départements d'Ica (Sud) et de Lima (Centre) », a déclaré Walter Tapia, chef des opérations d'urgence de la défense civile. Il a ajouté que près de 350 habitations avaient été détruites dans les régions touchées. Les villes les plus atteintes sont Chincha et Ica. Selon l'institut sismologique du Pérou, l'épicentre du séisme, qui s'est produit à 18 h 41 heure locale (23 h 41 GMT) et a duré environ deux minutes, se situe en mer à 169 kilomètres au sud-ouest de Lima, à une profondeur de 47 km. Un tsunami de faible envergure a été détecté, mais il ne constituait pas de menace sérieuse et l'alerte a été levée par la suite. Neuf répliques ont suivi avec des magnitudes oscillant entre 4 et 6.
« J'étais avec mes enfants quand le mouvement a commencé, et puis les murs se sont effondrés. Ma maison est détruite », a raconté à l'Agence Reuter's Milagros Meneses, trente-cinq ans, dans la ville de Canete, au sud de Lima. « L'hôpital m'a donné une tente pour que les enfants y dorment », a-t-elle ajouté. Les rues de la capitale ont été plongées dans l'obscurité. Les réseaux de téléphonie mobile ont été coupés. Les vols ont été perturbés. Le ministère de la Santé a proclamé un état de catastrophe naturelle. « Les gens se serraient dans leurs bras et pleuraient de peur dans les rues », a rapporté une habitante de Lima.
Des ONG espagnoles ont annoncé l'envoi de premiers secours. La secrétaire d'État à la Coopération internationale, Leire Pajin, rencontrera vendredi à Madrid les ONG et d'autres institutions lors d'une réunion pour coordonner l'envoi d'aides au Pérou, a indiqué l'agence espagnole de coopération internationale dans un communiqué (AECI). De son côté, la France a également proposé son aide. « La France est disposée, si vous le jugiez nécessaire, à répondre à toute demande d'aide humanitaire de votre part », écrit Nicolas Sarkozy dans une lettre adressée au président de la République péruvienne, Alan Garcia. Le pape Benoît XVI a, quant à lui, appelé jeudi les organisations de l'Église catholique à porter assistance aux personnes sinistrées. Il a encouragé « les institutions et les personnes de bonne volonté à apporter avec charité et esprit de solidarité chrétienne l'aide nécessaire aux personnes sinistrées ».
Ce n'est pas la première fois que le Pérou est endeuillé par un tremblement de terre (voir encadré). Le Pérou est situé à proximité de la plaque de Nazca, qui pousse sous l'océan Pacifique la plaque continentale. Le plus meurtrier des séismes eut lieu en 1970 : 50 000 personnes avaient péri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.