Casa-Settat: plus de 1100 cas de Covid en 24h    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Malgré le Covid, les exportations agricoles du Maroc devraient connaître une hausse    La CGEM dévoile un guide de bonnes pratiques sur la cybersécurité en entreprise    Etats-Unis: TikTok et WeChat interdites à partir de dimanche    Scandale de Radès: le TAS a rendu son verdict final    Vaccin anti-coronavirus: le Maroc signe un nouvel accord    Coronavirus : le Maroc signe un accord pour l'acquisition de vaccins    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Casablanca: prolongation des mesures mises en place    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Rehamna: « Act4Community » aux côtés des écoliers pour une rentrée scolaire sans risques face à la Covid-19    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Permis de conduire et certifications d'immatriculation : Prorogation de la validité jusqu'au 31 décembre 2020    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Le Maroc élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    RDC : des groupes armés tendent à conclure un cessez-le-feu    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Scorsese s 'inquiète que le cinéma soit " relégué au second plan " pendant la pandémie    JO de Tokyo : Les taekwondoïstes marocains reprennent la préparation    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nous sommes tous concernés par le diabète
Publié dans Albayane le 17 - 11 - 2019

Au Maroc plus de 3 millions de personnes souffrent du diabète, une pathologie due à une trop forte concentration du sucre dans le sang.
Maladie chronique, le diabète touche beaucoup plus les hommes âgés, que les femmes. Obésité, surpoids, sédentarité, sont les principales causes du diabète de type 2, qui représente 80% des cas qui concerne particulièrement les adultes, alors que le diabète de type 1 touche surtout les enfants.
Combien de personnes sont atteintes de diabète dans le monde?
Quelles différences entre le diabète de type 1 et de type 2?
Quels sont les symptômes et les complications?
Zoom sur une maladie qui progresse de manière insidieuse.
Autrefois le diabète était l'apanage des pays riches avec leur corollaire de mauvaise nourriture, mais aujourd'hui force est constater que le diabète ne cesse de se développer dans les pays pauvres et ceux en voie de développement, ou sont concentrés 80 % des diabétiques dans le monde.
Précarité, faible revenu, sédentarité et obésité sont parmi les principaux facteurs de risques.
Qu'est-ce que le diabète?
Le diabète est une maladie très fréquente, caractérisée par une augmentation du taux de sucre, ou de glucose dans le sang (glycémie) supérieure ou égale à 1,26 g/l à jeun.
Il y a plusieurs formes ou types de diabète, suivant la ou les causes qui entraînent ce déséquilibre de la glycémie, mais les plus fréquents sont le type I et le type II.
Le diabète dans le monde
Selon les dernières estimations de l'OMS et de l'IDF (année 2017), la hausse continue de l'incidence et de la prévalence du diabète est manifeste. En effet, 425 millions de personnes dans le monde sont diabétiques ; ce chiffre pourrait s'élever à 629 millions en 2045, soit une personne sur dix. En plus d'après ces estimations, une personne sur deux n'est pas diagnostiquée et le nombre d'enfants et d'adolescents de moins de 20 ans atteints de diabète de type 1 dépasse un million.
En 2017, quatre millions de personnes sont décédées à cause du diabète.
1 personne meurt du diabète toutes les 6 secondes dans le monde, soit plus que le sida, la tuberculose et la malaria.
Le diabète au Maroc
Au Maroc, la situation est particulièrement préoccupante et les dernières estimations montrent une prévalence de 10,6% (au-delà de 20 ans) avec environ 2,5 millions qui en sont atteints et dont plus de 40% ignorent leur diabète.
A cela, il faut ajouter que 10,4% soit environ encore 2 autres millions de marocains qui présentent un pré diabète et qui risque de devenir diabétiques dans les années à venir. Quant au nombre d'enfants diabétiques, il dépasserait les 15.000.
Une problématique de santé publique qui épuise les caisses de l'assurance maladie dont près de la moitié des ressources est consacrée aux affections de longue durée (ALD) dont le diabète, l'hypertension artérielle…
Il est à signaler que le Ministère de la Santé prend en charge au niveau des établissements de soins de santé primaires plus de 882. 000 diabétiques dont 60% sont des ramedistes et plus de 350 000 sont insulinotraités.
A cet effet, le Ministère de la Santé mobilise une enveloppe budgétaire annuelle d'environ de 156 700 000 dirhams pour l'achat de l'insuline et les antidiabétiques oraux et 15 millions de dirhams pour l'acquisition du matériel médico-technique et des réactifs pour assurer le dépistage du diabète et le suivi métabolique des diabétiques.
Sensibiliser – éduquer – communiquer
L'épidémie mondiale de diabète gagne du terrain et pourrait avoir des conséquences désastreuses.
Notre pays n'est pas épargné par le diabète, bien plus nous sommes tous concerné par cette maladie, car notre mode de vie a totalement changé.
Nous mangeons très mal, nous mangeons n'importe quoi, notre alimentation, celle de nos enfants n'est pas saine et équilibrée.
La grande majorité des Marocains mangent dehors, les repas pris en famille se font de plus en plus rare. Les jeunes raffolent des hamburgers, Chawarma, sandwichs, Soda, glaces, pizza, panini, qui sont préparés et servis dans des fastfoods, Mac do, King Burger, Quick, des enseignes spécialisées dans une restauration ou tout va très vite, ou on avale rapidement ce qui est servi.
Nous avons écartés nos bonnes et vieilles recettes a bases d'huile d'olive, de légumes et fruits, les résultats nous les constatons aujourd'hui, l'obésité, le surpoids, le diabète…
Face au diabète qui menace de plus en plus de personnes, dont des jeunes, il est urgent d'adopter des comportements de vie saine. La lutte contre ce mal insidieux aux conséquences dramatiques, est l'affaire de toutes et de tous.
En effet, il s'agit aujourd'hui d'unifier nos moyens si nous voulons relever le défi et vaincre le diabète. Pour se faire l'unité de tous les acteurs (familles, professionnels de santé, ONG, différents départements ministériels, les médias presse écrite, audiovisuelle, sites…) sont concernés pour lutter contre le diabète
Ouardirhi Abdelaziz
AGENDA
12e journée Maghrébine d'hygiène hospitalière
29 – 30 Novembre 2019
Casablanca
Journée de santé au travail
9e édition
3 Décembre 2019


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.