Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Déclarations irresponsables: l'Intérieur se réserve le droit de recourir à la justice    Dakhla: le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance (ONMT)    5ème Convention annuelle des zones économiques : le modèle de Tanger Med Zones dévoilé    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    France: la stratégie vaccinale contre le Covid-19 présentée    Le déficit commercial se réduit à fin octobre    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Le Sénat donne son feu vert à la convention maroco-espagnole de lutte contre la criminalité    Décès de VGE: le roi Mohammed VI présente ses condoléances à Emmanuel Macron    L'IF de Meknès lance une galerie à l' air libre    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Hydrogène vert, le Maroc à l'affût des opportunités    Sociétés cotées: décélération de la baisse de l'activité à fin septembre    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 3 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Le Royaume Uni signe un Mémorandum d'Entente avec le Maroc    Conseil du gouvernement : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc jusqu'au 10 janvier    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    CAM au chevet des Fédérations interprofessionnelles de l'Agriculture    Une délégation de la Commission des AE à la Chambre des représentants en visite aux consulats accrédités    CNSS : « le test PCR n'est pas encore remboursable, mais… »    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    2M rénove ses journaux télévisés    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    La communauté internationale attendent toujours le gouvernement    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le pire défi de l'Etat-nation    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    «Qendil», nouveau single de Ayoub Hattab    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé lance un diplôme inédit    La guerre du Tigré va-t-elle basculer vers la guérilla ?    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Anesthésistes réanimateurs : Pénurie, flou légal et burn out    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    Le film polémique « Much Loved » proposé sur Netflix    Election du Maroc au CA du PAM : une reconnaissance de l'action humanitaire du Royaume    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Covid-19. Un désastre pour les salaires    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    L'ancien président français Giscard d'Estaing est mort du Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le leadership clairvoyant de SM le Roi hautement salué à l'ONU
Publié dans Albayane le 13 - 05 - 2020

Plusieurs dirigeants religieux et hauts responsables des Nations-Unies ont salué haut et fort le leadership clairvoyant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de dialogue interculturel et interreligieux, à l'occasion d'une conférence virtuelle de haut niveau, organisée mardi par le Maroc à l'ONU, sur "Le rôle des leaders religieux pour relever les défis de la pandémie de COVID-19".
Intervenant lors de cette rencontre, tenue à l'initiative de l'ambassadeur Omar Hilale, Représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies, le Rabin Arthur Schneier, Rabbin principal de la synagogue Park East de New York et président de la Fondation "Appel de la conscience", a tenu à rendre hommage à SM le Roi pour son leadership et son rôle pionnier dans la promotion des valeurs du dialogue entre les religions et les différentes cultures, ainsi qu'en matière de respect mutuel, d'unité et de dignité humaine.
"Nous sommes reconnaissants au Maroc et à Sa Majesté le Roi de nous avoir réuni ensemble en cette période difficile de l'histoire de l'humanité", a déclaré le Rabin Schneier à l'occasion de cette conférence marquée par la participation d'éminents dirigeants et responsables religieux représentant les trois religions monothéistes célestes.
De son côté, Son Eminence le cardinal Miguel Ángel Ayuso Guixot, Evêque de l'Eglise catholique, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux du Vatican, a rappelé le contenu du discours prononcé par SM le Roi à l'occasion de l'accueil officiel de Sa Sainteté le Pape François au Maroc l'année dernière.
"Je suis heureux de rappeler ce que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a dit le 30 mars 2019 lors de la visite du Souverain Pontife au Maroc : «La spiritualité n'est pas une fin en soi. Notre Foi se traduit en actions concrètes. Elle nous apprend à aimer notre prochain. Elle nous apprend à l'aider", a dit le cardinal Ayuso Guixot, en faisant le lien entre ces paroles et la situation actuelle de pandémie que connait le monde qui exige, plus que jamais, entraide et solidarité entre les peuples et les nations.
Pour sa part, le Secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas du Maroc, M. Ahmed Abbadi, a expliqué que la Commanderie des Croyants au Maroc est une "institution inclusive", en ce sens qu'elle n'inclut pas uniquement les musulmans, mais aussi les juifs marocains et reste également ouverte aux autres confessions.
M. Abbadi a aussi mis en avant les efforts consentis par le Maroc, sous le leadership clairvoyant de SM le Roi, en matière de gestion intelligente de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19.
Le Haut Représentant de l'Alliance des Civilisations des Nations-Unies, Miguel Angel Moratinos, a tenu, quant à lui, à saluer le Maroc pour le travail accompli, sous la conduite éclairée de SM le Roi, en matière de modération du discours religieux et de promotion du dialogue interconfessionnel et de la coexistence pacifique.
M. Moratinos a relevé, à cet égard, que la composition riche et diversifiée de la société marocaine sur les plans culturels et religieux "ne peut être ignorée" et doit être prise en exemple.
"Je me souviens encore des paroles de Sa Sainteté le Pape François lors de sa visite au Maroc en mars de l'année dernière lorsqu'il a réaffirmé «la nécessité d'une coopération pour donner un nouvel élan à la construction d'un monde plus solidaire, marqué par une honnêteté, un courage et des efforts indispensables pour promouvoir un dialogue respectueux de la richesse et du caractère distinctif de chaque peuple et de chaque individu»", a témoigné l'ancien chef de la diplomatie espagnole.
De son côté, le Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, a également tenu à rendre hommage à SM le Roi Mohammed VI pour son "soutien continu en faveur du renforcement des principes et valeurs qui représentent les fondements mêmes des Nations-Unies".
M. Dieng s'est félicité, à cet égard, de l'adoption de deux documents extrêmement importants "grâce au soutien et au leadership de SM le Roi qui a démontré son attachement continu au dialogue interculturel et interreligieux". Il s'agit du Plan d'action de Rabat sur l'interdiction de tout appel à la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence, et de la Déclaration de Marrakech sur les droits des minorités religieuses dans le monde musulman.
Il convient de rappeler que dans son allocution d'ouverture, l'ambassadeur du Maroc, Omar Hilale a souligné que bien avant la crise mondiale causée par la pandémie du Covid-19, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, a plaidé pour un monde solidaire fondé autour des principes de coexistence, d'acceptation de la pluralité et de l'altérité.
M. Hilale a ainsi rappelé que dans Son message à la deuxième Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions en 2018 à Fès, SM le Roi déclarait : "Le nouvel ordre de paix mondiale est celui que nous souhaitons mettre en place ensemble en le structurant autour des principes de coexistence, d'acceptation de la pluralité et de l'altérité. C'est à cette condition qu'il sera possible de continuer à construire, à évoluer, à consolider sécurité, croissance et prospérité".
Cette importante conférence virtuelle, à laquelle ont pris part le Secrétaire général de l'ONU et le président de l'Assemblée générale, a été marquée par une participation massive des ambassadeurs des Etats membres auprès des Nations-Unies. Les débats se sont prolongés sur trois heures alors que la programmation initiale de la rencontre n'était que de deux heures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.