L'Egypte réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    « Mon Maroc », un livre hommage au secteur touristique    Maroc : Averses orageuses localement fortes mardi et mercredi dans plusieurs provinces    Les médias espagnols évoquent des perturbations d'approvisionnement en gaz algérien    Le Liban et le FMI entament des pourparlers sur un plan de sauvetage de l'économie du pays    CAN-2021: La CAF inflige des sanctions à des contrevenants    Liga : Un charter spécial pour les 4 Brésiliens du Real    Le partenariat de l'Université du Real Madrid    Jadot veut du bonus/malus dans « toute la fiscalité »    (Billet 658) – Quand Israël reconnaîtra-t-il la souveraineté marocaine sur le Sahara ?    France/Covid-19 : record de décès quotidiens à l'hôpital    Greenland Technology renforce sa présence au Maroc    Le Musée Bab El Oqla de Tétouan rouvre ses portes    Hassan Benjelloun porte l'histoire de «Jalal Eddine Al Roumi» au cinéma    «Harm Reduction : The Manifesto», en sortie américaine le 26 janvier avec le Washington Times    Casablanca: un policier use de son arme de service pour interpeller un multirécidiviste dangereux    CAN 2021/8es : Le Maroc ne reculera devant rien face au Malawi    CAN2021 : Ce mardi, Sénégal-Cap Vert (17h) et Maroc-Malawi (20h)    Maroc-Israël: les ambassadeurs des deux pays à Mexico saluent les progrès réalisés depuis la reprise des relations    Netflix déclenche une tempête en Egypte : Alcool, tromperies et homosexualité    L'ANCFCC tient son Conseil d'administration et affiche d'excellents résultats    Sites industriels pilotes : attribution de l'appel à partenariat relatif aux ZI de Had Soualem et Sahel Lakhyayta    Bourse. Mutandis augmente son capital    Ordre national des pharmaciens: quelles nouveautés dans le nouveau statut ?    Oujda : Aptiv démarre la construction d'une nouvelle usine de câblage automobile    CAN 2021: une bousculade au stade d'Olembé à Yaoundé fait plusieurs morts    Maroc-Malawi: Halilhodzic est confiant avant le choc    M. Mayara met en exergue la profondeur des relations distinguées entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis    Nasser Bourita : la révision de la carte consulaire du Royaume s'impose    Sport scolaire: Programmation de 42 championnats nationaux durant l'année scolaire en cours    9 millions de personnes risquent de perdre leur pass vaccinal le 15 février, rappelle Véran    La Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l'Education-Formation dresse son bilan 2021    Covid en milieu scolaire : 5.802 cas déclarés, 196 écoles et 495 classes fermées du 17 au 22 janvier    Journée mondiale de l'éducation : Désarroi de l'enseignement face à la pandémie    L'ouverture des frontières demeure liée à la garantie des conditions nécessaires pour préserver la santé des visiteurs et des Marocains    Toutes les résolutions du Conseil de sécurité confirment l'implication directe de l'Algérie (politologue espagnol)    La reprise du trafic à l'aéroport d'Istanbul retardée à cause de la neige    Burkina Faso. L'Union Africaine appelle au dialogue    CGEM : lancement de l'étude « Quelles transformations pour les ICC au Maroc ? »    Le ministère de l'Enseignement supérieur déterminé à promouvoir les valeurs d'intégrité dans les universités    Selon José Manuel Albares, une normalisation des relations entre le Maroc et l'Espagne est encore loin    Washington et Téhéran envisagent des négociations directes sur le nucléaire    « Espèce de connard »: Joe Biden insulte un journaliste    Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nadia Benzakour rejoint les castings
Publié dans Albayane le 30 - 09 - 2021

«Colosseum» et «Seneca, The Creation OfEarthquakes»
Nadia Benzakour vient de rejoindre le casting de la série d'History Channel «The Colosseum» réalisée par Roel Reine et se prépare pour jouer une figure historique dans le long métrage « Seneca, the creation of earthquakes», de Robert Schwentke, réalisateur du dernier Marvel, Snake Eyes ainsi que le succès international, Red. Ce dernier est coproduit par le grand Karim Debbagh (Kasbah Films) connu pour avoir travaillé sur des blockbusters Américains tels que Men In Black 4 , Cherry et Hologram For The King. Nadia jouera avec la légende vivante du 7ème art, John Malkovich.
Selon Nadia Benzakour, les deux projets ont des tonalités totalement différentes. «Colosseum est une série épique sur les gladiateurs et The Creation of Earthquakes, est une comédie d'un genre nouveau sur Sénèque et sa relation avec l'empereur Néron », a-t-elle souligné.
Nadia Benzakour promet ses fans d'être surprenante dans le futur choix de ses rôles. Le public l'avait connu en jeune fille innocente, travailleuse et en décalage avec l'univers de la beauté et de la coquetterie dans la série marocaine Salon Shahrazade. Les amoureux du petit et grand écran se souviennent d'elle grâce à cette série qui repasse régulièrement sur 2M, ou bien encore dans le long métrage de Meryem Ben Mbarek- Sofia.
Mais en réalité, elle a depuis, construit une carrière solide dans les productions internationales et a pu signer avec certains des meilleurs agents du cinéma Hollywoodien et international. On a pu la voir dans the Tyrant dirigé par David Yates, le réalisateur des Harry Potter. Dans Killing Jesus face à John Rhyes Davis (Seigneur des Anneaux) et Rufus Sewell (the Illusionist, Dark City...) elle est la femme condamnée pour adultère et sauvée par Jésus, interprété par Haaz Sleiman qui inspirera le célèbre proverbe « Que celui qui n'a jamais pêché lui jette la première pierre ».
Dans Deep State, une série de Fox Tv, en gérante de casino clandestin, elle donne la réplique au grand acteur britannique Mark Stong (RockNRolla, Cruella, La Taupe, Kingsman...) et à Joe Dempsie (Skins, Game of thrones...) et Karima Mc Adams.
Les séries françaises ne sont pas en reste avec le Bureau des Légendes et les Hommes de l'ombre. «Lorsque je me suis retrouvée face à Carole Bouquet, ce qui était une grande surprise, je me suis simplement tue. Je ne voulais surtout pas commettre de maladresse. Erreur, Carole Bouquet est une actrice tellement sympathique en réalité, on m'a donc bien incité à m'adresser à elle le plus simplement du monde, et ce fut un vrai moment de partage d'ailleurs.», a-t-elle fait savoir.
Ces deux dernières années ont été fructueuses pour Nadia. Elle enchaine un premier rôle classique au théâtre national de Rabat, «Hedda Gabler »/ Jahim dirigé par Asmaa Houri et le tournage de Forces spéciales africaines, la première série panafricaine, dans laquelle elle interprète l'un des rôles principaux.
Dans the Covenant, pour la première fois elle interprète une femme sulfureuse essayant de détourner le droit chemin du prophète Joseph dans ce téléfilm réalisé par David Batty.
Pour ceux qui ne le savent pas, Nadia Benzakour est franco-marocaine. Elle grandit à Paris, elle y découvre le théâtre, elle commence sa formation à l'école des Enfants terribles, puis rencontre le metteur en scène français Nicolas Liautard qui lui ouvrira ses yeux sur le réalisme au théâtre et s'envole par la suite à New York.
De là, elle continue sa formation d'acting devant la caméra et sur scène auprès de Mary Boyer et en profitera pour intégrer la McDonald's Gospel Choir qui avait pour lead singer Cissy Houston et juste avant Patti Labelle, Aretha Franklin.
Selon Nadia Benzakour, «ce fut une expérience unique, je me suis retrouvé au Madison Square Garden pour chanter l'hymne national Américain pour l'équipe de basket ball des Nicks ».
Après presque trois ans à New York et de merveilleux souvenirs, encouragée dans la poursuite de sa carrière par la directrice de casting Penny Dupont (Arizona Dream, Karate Kid) et professeure à Tisch, Drama Film academy de NYU, qui l'aurait repérée dans des courts métrages de Melanie Delloye et d'Emily Cheeger, elle s'installe entre Paris et Casablanca.
La pandémie n'a pas été simple mais malgré tout, j'ai pu tourner et surtout écrire.
« Ecrire enfin ! Une pièce de théâtre, deux projets de films de long métrage. Je ne me suis pas du tout ennuyée. Supportée par le groupe de Richard Lawson Studio, à Los Angeles, j'ai en réalité beaucoup travaillé. Merci Zoom ! »
Nadia Benzakour compte bien reprendre l'avion et comme à son habitude ne pas se donner de limites à ses rêves.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.