Résolution du Parlement européen: Les pays Arabes font front commun autour du Maroc    Algérie: Une APN qui n'a rien de populaire    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    Covid-19 au Maroc: 270 nouveaux cas et 168 guérisons    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Vers la création d'une task-force dédiée à l'économie bleue ?    Pour un meilleur accueil des MRE: Prix raisonnables et nombre de rotations suffisant    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Le Roi Mohammed VI intervient pour faciliter l'arrivée des MRE    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    MRE: le Roi exhorte la RAM et les opérateurs de tourisme à pratiquer des prix raisonnables    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    Province de Jerada : Remise de matériel agricole pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Oriental Le développement des zones frontalières, priorité pour l'Istiqlal    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    Migrations : le Maroc, un allié précieux pour l'Europe, dit le vice-président de la Chambre italienne des députés    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Les atouts du Maroc en tant que destination golfique de premier choix mis en avant en Pologne    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les pays en développement face aux défis de la reprise post-Covid
Publié dans Aldar le 14 - 05 - 2021

Alors que de lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale dans le contexte de la crise sanitaire, avec des perspectives largement divergentes d'une économie à l'autre, de plus en plus de voix s'élèvent pour réclamer un plan de relance mondial inclusif répondant aussi bien aux intérêts des pays développés qu'aux besoins des pays en développement et des Etats les plus vulnérables.
Dans un monde déjà très inégalitaire, cette crise risque davantage d'exacerber les disparités mondiales, au regard des réponses politiques très différentes de la plupart des pays avancés par rapport à ceux en développement qui ont une marge de manœuvre beaucoup plus réduite pour s'engager dans des mesures monétaires et budgétaires considérables face aux défis économiques importants liés à l'effondrement du commerce mondial, à la baisse des envois de fonds, aux brusques renversements des flux de capitaux et de dépréciation des devises.
Selon les dernières prévisions des Nations unies, si les perspectives de croissance mondiale s'améliorent, principalement grâce à une reprise vigoureuse en Chine et aux Etats-Unis, une recrudescence du nombre de personnes contaminées par la Covid-19 et la lente progression de la campagne de vaccination dans de nombreux pays menacent une relance générale de l'économie mondiale.
D'après le rapport Situation et perspectives de l'économie mondiale de mi-2021, après une forte contraction de 3,6% en 2020, l'économie mondiale devrait maintenant connaître une croissance de 5,4% en 2021, soit une révision à la hausse par rapport aux prévisions que les Nations Unies ont publiées en janvier. Dans le contexte d'une campagne de vaccination dynamique et d'un maintien des mesures de soutien fiscal et monétaire, la Chine et les Etats-Unis, les deux premières économies, sont sur la voie de la relance.
En revanche, les perspectives de croissance dans plusieurs pays d'Asie du Sud, d'Afrique subsaharienne, d'Amérique latine et des Caraïbes demeurent faibles et incertaines. Pour nombre de pays, la production économique ne devrait retrouver ses niveaux d'avant la pandémie qu'en 2022 ou 2023. Elliot Harris, économiste en chef des Nations unies, soutient que «les inégalités en matière d'accès aux vaccins entre les différents pays et les différentes régions menacent gravement une relance économique déjà inéquitable et fragile. Un accès en temps utile et universel aux vaccins contre la Covid-19 permettra de sortir rapidement de la pandémie et d'orienter l'économie mondiale vers une relance solide».
En mai 2020, les pays du G20 ont mis en place l'initiative de suspension du service de la dette (ISSD). Au total, 37 pays africains peuvent bénéficier d'une suspension temporaire des paiements du service de la dette dus à leurs créanciers bilatéraux officiels. Cependant, en décembre, seuls 28 pays africains participaient à l'initiative, par crainte que toute suspension du paiement des intérêts ne déclenche une dégradation des notations souveraines et ne restreigne l'accès futur aux créanciers privés. En réponse, le G20 et les gouvernements régionaux ont appelé les créanciers privés à participer à l'initiative dans des conditions comparables.
Selon un récent rapport du Fonds monétaire international (FMI), « les trajectoires divergentes de la reprise vont probablement creuser davantage les écarts de niveau de vie entre les pays en développement et les autres, par rapport aux attentes avant la pandémie ».
Les pertes de production cumulées de 2020 à 2022, par rapport aux projections antérieures à la pandémie, représentent l'équivalent de 20 % du PIB par habitant de 2019 dans les pays émergents et les pays en développement (hors Chine), tandis que dans les pays avancés, ces pertes devraient être relativement moins importantes et s'établir à 11 %, souligne le FMI, notant que les progrès réalisés dans la réduction de la pauvreté ont ainsi été réduits à néant, et on estime que depuis la pandémie, 95 millions de personnes de plus sont passées sous le seuil d'extrême pauvreté en 2020 et 80 millions de personnes de plus sont sous-alimentées.
Une fois que la crise sanitaire sera passée, estime le Fonds, les pouvoirs publics pourront s'attacher davantage à bâtir des économies résilientes, inclusives et plus respectueuses de l'environnement, tant pour stimuler la reprise que pour accroître le potentiel de production. Il faudrait notamment, en priorité, investir dans des infrastructures vertes pour atténuer les changements climatiques, renforcer l'assistance et l'assurance sociales de façon à stopper le creusement des inégalités, lancer des initiatives destinées à accroître la capacité de production et s'adapter à la transition numérique de l'économie, et résoudre les situations de surendettement, souligne le rapport.
Pour la CNUCED, « les efforts de redressement au sortir de la COVID-19 offrent aux gouvernements et à la communauté internationale l'occasion d'utiliser les technologies nouvelles et émergentes pour réduire les inégalités mises en évidence par la pandémie ».
Dans son Rapport 2021 sur la technologie et l'innovation, la CNUCED relève que « parmi ces technologies de pointe – qui tirent parti de la numérisation et de la connectivité – on trouve l'intelligence artificielle (IA), l'internet des objets, le big data, la blockchain, la 5G, l'impression 3D, la robotique, les drones, l'édition génétique, les nanotechnologies et le photovoltaïque solaire ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.