Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : Passage imminent au stade 2
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 03 - 2020

61 cas confirmés, 276 cas suspects analysés et apparition de «cluster»
Le nombre de personnes contaminées par le coronavirus continue d'augmenter au Maroc. Le ministère de la santé a publié jeudi dans la matinée un nouveau bilan faisant état de 61 cas confirmés sur 276 cas suspects analysés. Mercredi, le ministre de la santé Khalid Ait Taleb avait annoncé, lors d'un point de presse tenu dans la soirée, un total de 54 cas répartis comme suit: RabatSaléKénitra : (14), Fés – Meknes (12), CasablancaSettat(12), Marrakech –Safi (5), Souss Massa (4), Beni Mellal-Khénifra (2), l'Oriental (2), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (2) et Guelmim –Oued Noun (1). Ces données du ministère de la santé montrent que pratiquement toutes les régions du Royaume (9 sur 12) sont touchées par le Covid-19. Fait nouveau : le ministre de la santé avait signalé l'apparition de contaminations locales. Ainsi, l'apparition de «clusters» (foyers locaux) devrait accélérer davantage la propagation du virus. Signalons à ce sujet que les médecins parlent de cluster lorsque, pour une même maladie, ils constatent une survenue de cas humains groupés, limités ou localisés avec transmission interhumaine. Avec les nouveaux cas confirmés et l'apparition des cas locaux, le nombre de cas contacts va augmenter davantage. Le ministre de la santé avait annoncé mercredi soir 1362 cas contacts. Le Maroc devrait s'apprêter à passer au stade 2. Ce nouveau stade prévoit un nombre important de cas, avec des situations de clusters. Les estimations retiennent 2.000 cas suspects et 500 cas confirmés. A ce stade, il s'agit de contenir le virus et de réduire le nombre de décès.
Approvisionnement du marché national en médicaments : Les instructions du ministère
Le ministère de la santé a émis une circulaire (n°75/DMP/00) du 18 mars 2020 relative à l'approvisionnement du marché national en médicaments. Celle-ci s'adresse aux pharmaciens responsables des établissements pharmaceutiques industriels (EPI), les grossistes répartiteurs (ERGP) et les pharmaciens d'officine. En vertu de ladite circulaire, ces derniers sont tenus de respecter strictement les instructions du ministère de la santé et ce sans délai durant cette période de crise sanitaire. Ainsi, ils doivent veiller à l'approvisionnement normal et la distribution équitable des médicaments sur toutes les régions du Royaume entre les grossistes répartiteurs et entre les officines. Ils sont également tenus de garantir les stocks de sécurité tout en respectant la réglementation en vigueur et plus particulièrement pour les médicaments vitaux et essentiels. Le ministère a appelé les professionnels à mettre en place et respecter strictement une procédure de gestion de la pénurie dans les établissements pharmaceutiques industriels et les grossistes répartiteurs pendant toute cette période. Par ailleurs, l'ensemble des EPI et ERGP doit déclarer impérativement les stocks des produits finis de façon hebdomadaire et ce chaque vendredi après-midi auprès de l'Observatoire national des médicaments et des produits de santé de la Direction du médicament et de la pharmacie.
Les pharmaciens d'officine sont tenus de déclarer à la DMP tout problème lié à l'approvisionnement en médicaments notamment vitaux et essentiels, (par mail: [email protected]). Parmi les autres instructions importantes, ils doivent superviser les ventes de façon à ce que celles du mois ne dépassent pas significativement les ventes mensuelles moyennes. Tout écart à cette disposition doit être notifié sans délai. Les pharmaciens sont tenus de dispenser les médicaments aux patients dans la limite d'un traitement mensuel par patient, afin de permettre à tous les citoyens de disposer de leurs traitements de manière équitable. Une permanence devra être assurée les week-ends pour les EPI et les EPGR pour rendre disponibles les médicaments vitaux et essentiels en cas d'urgence. Enfin, les pharmaciens d'officine sont dans l'obligation de respecter le système de garde tel que prévu par la réglementation en vigueur et doivent donner conseil et sensibiliser les citoyens durant cette crise sanitaire.
Les cliniques privées en renfort
Dans le cadre de lutte contre la propagation du Covid-19 au Maroc, les cliniques privées vont accompagner le secteur public. Cette décision a été prise suite à une réunion tenue lundi à Casablanca entre la direction régionale du ministère de la santé à Casablanca-Settat, les représentants du ministère de la santé et ceux de 34 cliniques privées à Casablanca. L'Asssociation nationale des cliniques privées (ANCP) a affirmé que les patrons des cliniques mettent à la disposition du ministère de la sSanté les locaux de leurs établissements ainsi que leur personnel soignant. Pour rappel, la capacité litière en réanimation dans le secteur privé est de 670 lits et de 250 lits dans le public, ce qui porte la capacité totale à 920 lits en réanimation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.