Elon Musk vend pour 7 milliards de dollars d'actions du groupe Tesla    Attaque à Tessit au Mali: 42 soldats tués    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Dakhla met en avant la contribution des MRE au développement local    Fès se met au rythme de la Journée nationale de la communauté marocaine de l'étranger    Jeux de la solidarité islamique : Le Maroc décroche quatre médailles, dont une en or    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Maroc : Oujda célèbre les Marocains du monde issus de sa région    Safi : Les Marocains du monde au cœur de la Journée nationale des migrants    Le Maroc se positionne comme un "hub d'affaires" vers l'Afrique    Sahara : L'Algérie courtise les nouvelles autorités colombiennes    Météo Maroc: températures maximales en légère hausse ce jeudi 11 août    Le Real Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort    Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Hammouchi reçoit le patron de la police espagnole    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Le secteur de la santé se réforme, les financements s'annoncent lourds    فيروس كورونا: 148 إصابة جديدة وحالتي وفاة خلال ال24 ساعة الماضية    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    La FRMF convie Vahid Halilhodzic à une réunion qui déboucherait sur son licenciement    Bourse de Casablanca: Clôture en légère hausse    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    Relever le nez du guidon !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 10 Aout 2022    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Contre vents et marrées, Biden engrange des succès    44e Assemblée Générale de la CAF (Tanzanie) / Motsepé : "L'avenir du football africain est prometteur''    Algérie: Deux anciens ministres condamnés pour corruption    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    La deuxième vague Omicron, c'est fini !    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Première offre bancaire dédiée aux 12-17 ans : La Banque Populaire lance «Swipe»    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La réforme du système éducatif, l'autre casse-tête du gouvernement
Publié dans Barlamane le 06 - 07 - 2022

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a souligné mardi à Rabat l'impératif d'accélérer la mise à niveau du système éducatif.
"Notre pays n'a d'autre choix que d'accélérer la mise à niveau de son système éducatif de façon à garantir une offre scolaire d'équité et de qualité, l'accès égal des différentes catégories de la société à l'éducation, outre l'évolution pédagogique des élèves, la transparence de l'offre de formation et la pérennité des ressources financières nécessaires au système éducatif sur le long terme", a indiqué M. Akhannouch en réponse à une question sur "l'état de l'éducation et le plan de réforme" au cours de la séance mensuelle de politique publique à la Chambre des conseillers.
Le Chef du gouvernement a souligné qu'une prise de conscience s'est produite récemment sur le fait que la réforme de l'éducation et de la formation est devenue, plus que jamais, une question essentielle pour favoriser la cohésion, la justice et la paix sociales.
"Il s'agit d'un objectif qui doit nous inciter tous à faire preuve d'une véritable volonté pour changer les modes de gestion et établir un cadre de travail clair et ambitieux", a-t-il dit.
A cet égard, a-t-il fait observer, le gouvernement a fait du développement du capital humain l'un des piliers de la consolidation de l'Etat social, en s'attachant à la réussite de l'école de l'égalité des chances en promouvant l'intérêt pour la culture et le sport, comme points d'accès essentiels permettant à l'ensemble des citoyens de jouir de leur droit constitutionnel à l'éducation et de progresser aux plans individuel et social.
M. Akhannouch a expliqué que le programme gouvernemental s'articule autour d'une approche holistique pour assurer l'égalité des chances à l'éducation à travers six principaux axes, à savoir la généralisation de la scolarisation primaire à l'ensemble des enfants de 4 ans; le renforcement des compétences de base du primaire, en particulier la lecture, l'écriture, les mathématiques et le codage; la généralisation des écoles communales, du transport et des cantines scolaires; la valorisation du métier d'enseignant et le renforcement des compétences en investissant dans l'enseignement supérieur et la recherche scientifique, outre la formation professionnelle et continue.
Ces axes fondamentaux, a-t-il poursuivi, permettront de mettre en œuvre les recommandations du Nouveau modèle de développement qui ambitionne d'opérer un véritable sursaut dans le système éducatif, tout en plaçant l'école publique au cœur du projet sociétal à l'horizon 2035 en la dotant des mécanismes nécessaires pour enseigner les compétences de base, assurer l'intégration sociale des étudiants et soutenir leur réussite académique et professionnelle.
A cet égard, M. Akhannouch a mis l'accent sur la nécessité de surmonter la crise multidimensionnelle dont pâtit le système éducatif national, en regagnant la confiance des Marocains vis-à-vis des établissements scolaires et des enseignants, et en restaurant leur rôle dans l'adaptation aux transformations rapides que connaît le monde actuel. Il s'agit aussi, a-t-il relevé, d'adhérer à la vision stratégique de réforme en vue d'une école de l'équité, de la qualité et de la promotion 2015-2030, et les dispositions de la loi cadre N° 51.17.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.