Enjeux et défis pour le Maroc (2e partie)    Chaleur : Comment rafraichir vos animaux de compagnie    Un voyage dans les tréfonds de la peinture marocaine!    Projet d'Akon en Afrique    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages    Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Covid-19 à Tanger: les autorités ferment le marché de Hay Benkirane    Crédit immobilier : Bank Of Africa lance la 1ère plateforme en ligne de crédit immobilier    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Charlize Theron dénonce les conditions de tournage de "Braquage à l'italienne"    Réouverture des salles de sport    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Covid-19 / Maroc: Les guérisons augmentent nettement    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réchauffement climatique : le bassin méditerranéen sera très affecté [Etude]
Publié dans Challenge le 08 - 07 - 2020

Des précipitations plus élevées sont attendues sur la plupart des continents à cause du changement climatique, à l'exception de quelques régions où les projections prévoient de fortes baisses. Parmi celles-ci, la Méditerranée qui se caractérise par l'ampleur et l'importance du déclin des précipitations hivernales.
Selon les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), la région connaîtra une réduction de 40% des précipitations hivernales, ce qui causera de fortes limites sur les ressources en eau qui limiteront à leur tour la capacité de la région à développer et à cultiver la nourriture, affectant ainsi des millions de personnes.
Cependant, une théorie mettant en avant la nature particulière de cette région en tant que point chaud du changement climatique n'a toujours pas été vérifiée. Les chercheurs pensent que les changements de la circulation régionale, dominés par le développement d'une forte crête anormale, sont à l'origine du déclin des précipitations hivernales. Mais leurs origines et leurs contributions potentielles aux changements hydroclimatiques régionaux restent insaisissables.
Lire aussi |Maroc : voici les plages conformes à la baignade [Document]
D'après les chercheurs, le Maroc en Afrique du Nord-Ouest, ainsi que la Turquie et le Levant dans la partie orientale seront les plus durement touchés par ces changements. « La géographie du bassin méditerranéen et des montagnes qui l'entourent impactent la façon dont l'air circule dans la haute atmosphère d'une manière qui crée une zone de haute pression au-dessus de la Méditerranée », explique le coauteur de l'étude Alexandre Tuel. Cette zone de haute pression est associée à des températures plus élevées et à un temps plus sec, souligne Futura sciences.
Lire aussi |Coronavirus: y a-t-il un risque de contamination dans les eaux de baignade?
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.