Akhannouch à Tokyo pour représenter le Roi aux funérailles de Shinzo Abe    À l'ONU, le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Cours des devises du lundi 26 septembre 2022    Algérie: le patron d'un groupe médiatique condamné à 10 ans de prison ferme    Géopolitique à distance, géopolitique qui rapproche    Intempéries : Le Canada durement frappé par l'ouragan Fiona    Tunisie : affrontements dans le nord-ouest du pays sous des slogans anti-Kaïs Saïed    Fusillade dans une école russe: au moins neuf morts dont cinq enfants    Le célèbre théologien cheikh Al-Qaradawi n'est plus    Lions de l'Atlas : Maroc – Danemark en amical avant le Mondial ?    Triathlon: Le Marocain Jawad Abdelmoula remporte le Championnat d'Afrique    Ligue des Nations : Belgique et Croatie, deux adversaires du Maroc, deux issues différentes    Météo : Averses orageuses localement fortes avec rafales de vent dans plusieurs provinces    ''«Ziyara», un film personnel sur les gardiens de cimetières juifs au Maroc''    Arrivée à Tokyo de Akhannouch pour représenter le Roi aux funérailles de l'ancien premier ministre Shinzo Abe    Vidéo-photos. La patrouille de voltige «La Marche Verte» fait sensation à Toulouse    La version algérienne fallacieuse mise à nu à l'ONU    Le street workout s'invite à Essaouira    Marathon international de Marrakech : Plus de 10.000 athlètes attendus    Matches préparatoires U23 : Les Marocains rechutent face à leurs homologues sénégalais    Les exportateurs qataris s'ouvrent au Maroc    Réinsertion des femmes détenues Un don de 6 MDH octroyé par la Fondation Othman Benjelloun    Sidi Bennour : Violée quinze fois la même nuit    Larache : Démantèlement d'une bande de malfaiteurs    Pour un mandat de 2 ans : La HACA aux commandes du Réseau des instances africaines de régulation de la communication    Qualité de vie numérique : Le Maroc gagne 13 places et se classe 71ème en 2022    Plongée dans l'univers transparent de Safaa Erruas à Casablanca    «Grands concerts de Rabat» : Une clôture en beauté    20ème édition du festival L'Boulevard : De jeunes talents de rap/hip hop ouvrent le bal    Made in Morocco : KITEA s'engage à porter son sourcing local à 38% !    Maroc : Collins Aerospace fête ses 10 ans d'implantation    Rassemblement à Paris de l'opposition algérienne : une militante molestée et violentée par la police    La patrouille de voltige « La Marche Verte » fait sensation à Toulouse    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce lundi 26 septembre    Funérailles à Casablanca de la militante des droits de l'Homme Aïcha Ech-Channa    El Jadida: une jeune femme donne naissance à des quadruplés    L'humoriste Amine Radi convole en justes noces    Assemblée Générale des Nations Unies : Le Maroc continue d'engranger les victoires sur le front du Sahara    Revue de presse quotidienne de ce lundi 26 septembre 2022    Tanger Med. Une « expérience inédite » pour une délégation du Parlement panafricain    La Bourse de Casablanca débute la semaine en repli    Focus : Le golf marocain se hisse au niveau des grands    Sahara    Amical U23: nouvelle défaite du Maroc face au Sénégal (VIDEO)    Maroc-IFC : Sérgio Pimenta en visite ce lundi    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Littérature itinérante. « D'une culture à l'autre »    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Marchés financiers : L'attrait des OPCVM ne cesse d'augmenter !
Publié dans Finances news le 05 - 09 - 2013

Aujourd'hui, l'actif net des OPCVM représente 111,2% de l'épargne nationale et 29% du PIB, soit un montant total de 241 Mds de dirhams. Une progression à deux chiffres depuis 2008. Comment est réparti cet argent ? Quels sont les OPCVM les plus convoités ? Et quels ont été leurs performances sur la période ? Tour d'horizon.
110 Mds de dirhams ! C'est la progression de l'actif net géré par les OPCVM entre 2008 et 2012. Le montant global arrêté à fin 2012 s'établit à 241,85 Mds de dirhams. Pour avoir un ordre de grandeur, ce montant représente sept années et demi de budget de compensation, 1,11 fois l'épargne nationale du Royaume ou 3,22 fois les réserves d'une caisse de retraite comme la CMR. C'est dire la manne colossale de fonds gérés par cette industrie.
La croissance annuelle moyenne de 12,85% enregistrée par l'actif net des OPCVM entre 2008 et 2012 traduit en effet l'attrait de ces instruments pour les investisseurs. La diversité des stratégies d'investissement qu'ils proposent et les marchés financiers qu'ils ciblent ont permis aux OPCVM de continuer à drainer une épargne importante en dépit de l'évolution négative du marché des actions au cours des dernières années. S'il y a bien un point sur lequel le marché financier marocain peut se féliciter, c'est bien celui là. Cela dit, les professionnels crient haut et fort à chaque occasion que des progrès restent à faire, notamment en matière de commercialisation et de diversification de ces produits. L'éducation financière jouerait en effet un rôle important pour démocratiser encore plus l'accès à ces produits jugés encore trop sophistiqués pour le citoyen lambda.
Dans le détail, l'augmentation à deux chiffres des OPCVM en cinq ans est essentiellement le fait des OPCVM obligataires moyen et long termes (MLT) dont l'actif net a, sur la période, progressé de 46,15 milliards de dirhams, mais aussi des OPCVM «Monétaires» (+38,83 Mds de dirhams) et des OPCVM «OCT» (+19,70 Mds de dirhams). Quant aux actifs nets des OPCVM «Actions» et «Diversifiés», ils ont, respectivement, augmenté de 6,10 Mds de dirhams et diminué de 2,30 Mds de dirhams. La catégorie «Contractuels», dont les premiers OPCVM ont été commercialisés en 2008, concentre à fin 2012 un actif net de 1,23 Md de dirhams.
A plus court terme, l'actif net géré est passé de 229,48 Mds de dirhams à 241,85 Mds de dirhams entre 2011 et 2012, toutes catégories confondues, soit une augmentation de 12,37 Mds de dirhams. «Cette progression annuelle de 5,39% (contre 2,06% en 2011) est, avant tout, due aux souscriptions nettes (souscriptions - rachats) et notamment celles enregistrées par les OPCVM Monétaires», explique le CDVM dans son rapport annuel.
Une activité toujours dominée par l'obligataire moyen et long termes
Au cours de l'année 2012, le nombre d'OPCVM est passé de 333 à 360, avec l'entrée en activité de 27 nouveaux OPCVM, dont 6 actions, 3 diversifiés, 4 monétaires, 3 OCT, 5 OMLT et 6 contractuels. Cela dit, la physionomie du marché de la gestion d'actifs n'a pas changé, et reste marquée par la prépondérance des OPCVM obligataires MLT qui représentent 132 fonds sur les 360 en activité avec près de 48% de l'actif net total.
Concernant la catégorie Actions, l'encours global des OPCVM a baissé cette année pour atteindre 20,72 Mds de dirhams contre 22,19 Mds de dirhams l'année précédente. Cette baisse est imputable à la contre performance du marché actions (-15,12% pour le MASI). En effet, la contre-performance moyenne annuelle de cette catégorie est de 10,15% et la collecte nette n'a pas dépassé 1,21 Md de dirhams.
Le nombre d'OPCVM obligataires MLT en activité s'est établi pour sa part à 132 à fin 2012. Avec une collecte nette de 1,69 Md de dirhams et une performance moyenne annuelle de 1,56%. En 2012, l'encours global des OPCVM OMLT s'établit à 115,52 Mds de dirhams contre 113,05 Mds de dirhams en 2011. Il est à noter que la baisse de performance par rapport à l'année précédente (2,60%) est due à la hausse des taux moyen et long termes de plus de 50 points de base pour les maturités allant de 5 à 15 ans et de plus de 40 points de base pour les maturités de 20 ans.
Enfin, le nombre d'OPCVM monétaires est passé de 40 à 44 en 2012. La collecte nette de cette catégorie s'élève à 8,83 milliards de dirhams et sa performance moyenne annuelle est pratiquement restée inchangée par rapport à l'année précédente, soit 3,3% contre 3,31%. L'encours global des OPCVM monétaires est de 71,43 Mds de dirhams en 2012 contre 60,6 Mds de dirhams en 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.