Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



PROGRAMME ELECTORAL : Lavision du Mouvement populaire
Publié dans La Gazette du Maroc le 23 - 07 - 2007

Le Mouvement populaire est décidé à jouer un rôle prépondérant dans le paysage politique marocain. Pour cela, il a présenté un plan d'action sur des chantiers prioritaires. Pour les Harakis, il n'est plus question de jouer les seconds rôles.
Comme tous les grands partis politiques du Maroc, le Mouvement populaire (MP) a dévoilé, le 16 juillet à Casablanca, son programme électoral pour les prochaines échéances, ainsi que la vision 2020. Ce programme porte sur une série de mesures et d'actions, dont l'emploi, la santé et l'enseignement constituent les axes principaux.
Sous le slogan, «Le mouvement populaire au travail : Un seul Maroc pour tous», Lahcen Haddad, membre du bureau politique, a effectué un exposé assez détaillé sur les grandes lignes du programme. Mais avant, Mohand Laenser, le secrétaire général du parti, a tenu à prononcer un petit speech décontracté, dans lequel il a attiré l'attention de l'assistance sur quelques aspects «importants».
Tout d'abord, Laenser a estimé que Driss Jettou est un «excellent» Premier ministre. Toutefois, Laenser a estimé que le gouvernement est composé de «trop de partis politiques» et que dans l'avenir, afin d'éviter que le Premier ministre passe son temps à concilier entre les intérêts des uns et des autres, il serait préférable de réduire le nombre de formations politiques au sein du gouvernement.
Par ailleurs, le ministre de l'Agriculture a rappelé que «l'enseignement de l'amazigh est resté à la traîne». La généralisation de cet enseignement dans les établissements scolaires publics n'est pas au rendez-vous. Pire, «la fameuse télévision amazigh qui devait voir le jour il y a plusieurs mois, connaît plusieurs freins, que Laenser a du mal à comprendre. «Toutes les chaînes thématiques ont été lancées sans problème et comme par hasard, seule la chaîne amazigh semble connaître des problèmes techniques et financiers», déplore Laenser. Ces deux remarques sont directement dirigées vers le ministre de l'Education nationale, El Habib El Malki et celui de la Communication, Nabil Benabdellah.
D'ailleurs, le même son de cloche a été perceptible chez Mahjoubi Ahardane, président du MP. L'Amghar a été chargé de discuter des «questions d'identité et de culture» et il s'est bien évidemment attardé sur la place de l'Amazigh et le monde rural dans la société marocaine, dans son célèbre style, mêlant humour et sarcasme.
En tout cas, pour revenir au programme électoral du Mouvement, Mohand Laenser a expliqué que «dans tous les domaines, les citoyens ont le sentiment que deux Maroc coexistent. Notre projet au Mouvement populaire est d'avoir un seul Maroc pour tous. Non pas en prônant un égalitarisme utopique, mais en faisant en sorte que le minimum soit garanti à chaque citoyen, dans une société juste et solidaire». Et d'ajouter : «Notre vision repose sur une écoute attentive des préoccupations des citoyens marocains. Fondé sur une expérience certaine, notre programme est composé d'actions pragmatiques, simples et accessibles au plus grand nombre et évitant la surpromesse».
A cet effet, Lahcen Haddad a expliqué que «le programme du Mouvement populaire a été synthétisé en 66 mesures phares. Santé, éducation, emploi, représentent les chantiers phares, sans toutefois omettre les actions en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption». A ce titre, le Mouvement Populaire table sur la création de 300.000 emplois par an, pour atteindre la barre de 1,5 million à l'horizon 2012, et partant, réduire le taux de chômage. Le parti insiste sur la nécessité de réduire la pression fiscale sur l'entreprise, pour encourager l'investissement et l'embauche. A cela, s'ajoutent notamment la création de l'entreprise rurale avec la mise en place d'incubateurs d'entreprises dans les collèges et les lycées ruraux, et l'établissement de plans de formation pluriannuelles, pour répondre aux besoins des secteurs émergents à haute valeur ajoutée. S'agissant du secteur de la santé, le programme ambitionne de réduire le taux de mortalité infantile et maternelle, tout en veillant à accélérer la mise en place d'une couverture sociale généralisée et à établir une carte de santé générale du Royaume. Au volet de l'enseignement, le MP met l'accent sur l'importance de réduire le taux d'abandon scolaire, d'augmenter le nombre des conseils de gestion des établissements scolaires, de généraliser le préscolaire et l'enseignement de la langue amazighe, tout en réduisant le taux d'analphabétisme.
Le programme du parti porte aussi sur l'entreprise et l'économie plaidant pour la création d'une technopole par région, à l'horizon 2012, la promotion de l'innovation et la recherche-développement au sein des entreprises, l'amélioration du taux d'encadrement dans les entreprises et la promotion du partenariat public-privé.
Bonne gouvernance
Les 9 mesures du MP
- Généraliser l'utilisation de la gestion basée sur les résultats (GBR) dans toutes les administrations
- Instaurer une réelle déconcentration, décentralisation, redéploiement et motivation des ressources humaines
- Ratifier la convention internationale de lutte contre la corruption
- Créer une instance véritablement indépendante (politiquement et financièrement) de lutte contre la corruption
- Assurer un suivi judiciaire des décisions des instances de contrôle
- Etablir un partenariat avec les ONG
- Renforcer la transparence dans les passations des marchés publics
- Sensibiliser la population
- Instaurer un droit d'accès à l'information


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.