Botola : Le Wydad de Casablanca s'impose à domicile face à la RS Berkane    Bab Sebta : mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 39 000 euros    Le crédit bancaire progresse de 3,6% au T2-2022 (BAM)    La CEDEAO suit avec une « grande préoccupation » l'évolution de la situation au Burkina Faso    Covid-19: 11 nouveaux cas, plus de 6,81 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccinCovid    Jazz au Chellah : Dock in Absolute et Ernesto Montenegro Quintet étalent leurs talents    Premier League: Haaland et Manchester City se régalent contre United    Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Quelle culture voulons-nous ?    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Art et culture : Une Fondation pour El Jadida    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Atelier GioPagani : Quand un meuble vous habille...
Publié dans Les ECO le 27 - 04 - 2018

L'atelier de renom GioPagani ouvre son premier écrin à Aïn Diab Casablanca suite à un coup de foudre de Habiba Farhat. La marque qui pense des meubles comme des vêtements a inauguré son atelier le 11 avril. Visite.
Et si les meubles n'étaient pas pensés en tant que simples meubles mais comme des vêtements de haute couture ? Telle est la philosophie de GioPagani, marque d'ameublement italienne créée à Milan en 2015. Une marque épurée, dotée d'une touche résolument vintage tout en étant moderne, s'inspirant du boom stylistique des années 50-60 en Europe et surtout en Italie. Une marque intemporelle qui ose les couleurs et les matières comme on oserait une robe ou un sac coup de cœur. Depuis le 11 avril, GioPagani a trouvé refuge à Casablanca dans un écrin pensé pour la marque à Aïn Diab. Une implantation qui vient après Miami et Londres grâce à la marocaine Habiba Farhat. «C'est vraiment un coup de foudre ! Je suis allée à Milan pour meubler ma maison et on m'a conseillé l'atelier GioPagani. J'en suis tombée amoureuse», confie-t-ell. Elle a décidé de faire confiance à la marque et la proposer à Casablanca. «C'était un risque mais assumé, j'ai travaillé au coup de cœur ! C'est une marque qui ne peut que séduire les Marocains», estime la directrice de GioPagani Maroc.
Si tu changes ton dressing, change tes meubles !
La subtilité de la marque italienne: penser les meubles comme des vêtements qu'on porte. En effet, on porterait bien le sofa «je t'attends» qui pourrait être un sac Dior ou Céline. On porterait bien le meuble «Essence» en accessoire s'il était facile à transporter ! «Notre philosophie puise dans la mode plus que le design, au lieu de se concentrer sur les formes. Elle porte sur le vêtement ! Un sofa peut ressembler au sac de Louis Vuitton ou de Prada dont le cuir est utilisé pour le sofa pieds de poule canapé ou fauteuil, adaptés à la mode couture. On a l'impression de les porter ces meubles !», explique Alessandra Suardi, directrice de communication et des relations extérieures de GioPagani. Et d'ajouter"l'architecte travaille sur les ambiances et aime habiller les meubles!" Après avoir ouvert des ateliers à Londres et Miami, Casablanca est le premier point de ventes en Afrique et dans le monde arabe: «Quand on ouvre quelque part, on a besoin du partenaire adéquat et du lieu parfait ! Grâce à Habiba Farhat nous avons les deux !», poursuit la responsable italienne. En somme la marque se renouvelle selon les collections : automne/hiver et printemps/été, selon douze capsules pensées tel un défilé. La marque a des produits phares et des classiques mais aime s'adapter à l'architecture du pays ou à ses clients. Celle-ci a même créé une «Habiba Lamp» en l'honneur de la directrice de l'atelier de Casablanca qui avait une idée de lampe bien définie. «La marque aimerait changer la façon de penser du consommateur pour penser la décoration et l'ameublement différemment. Oser des couleurs, de nouveaux matériaux», confie Habiba Farhat. Bois de macassar laqué, cuivre, verre, pieds de poule et panels de couleurs différentes pour créer une ambiance... différente, telle est l'essence même de GioPagani. Un défilé de meubles authentiques est désormais ouvert à tous à Aïn Diab !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.