Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo
Publié dans Les ECO le 19 - 01 - 2020

Le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé, a reçu, vendredi en audience, l'ambassadeur Omar Hilale, président du Conseil Exécutif de l'UNICEF, en prélude au Sommet sur "la lutte contre le trafic de médicaments de qualité inférieure et falsifiés", organisé à Lomé les 17 et 18 janvier par la Fondation Brazzaville.
A cette occasion, le président togolais s'est félicité des relations solides d'amitié, de coopération et de respect mutuel qu'entretiennent le Togo et le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en soulignant l'intérêt particulier qu'accorde le Togo au renforcement de la dynamique de partenariats fructueux dans le domaine de la santé.
Le chef de l'Etat togolais a ainsi chargé l'ambassadeur Hilale de transmettre ses salutations fraternelles au roi Mohammed VI.
De son côté, l'ambassadeur Hilale a assuré le président du Togo de l'appui du Conseil Exécutif de l'UNICEF à son Initiative contre le trafic de faux médicaments. Il n'a pas manqué également de le féliciter pour son engagement personnel à fédérer les énergies pour une lutte efficace contre ce trafic, comme en témoigne la tenue à Lomé de ce Sommet de haut niveau.
Enfin, Hilale a assuré le chef d'Etat togolais qu'il peut compter sur la coopération avec le Maroc dans le domaine de la santé, affirmant le Royaume sera l'avocat de ladite Initiative, tant au sein de l'Unicef qu'auprès des Nations-Unies.
Le Sommet sur "la lutte contre le trafic de médicaments de qualité inférieure et falsifiés" a été ouvert par le président Gnassingbé, avec la participation des chefs d'Etat des Républiques du Sénégal, Macky Sall, et de l'Ouganda, Yoweri Museveni. Les présidents des autres pays partenaires de l'Initiative, la Gambie, le Ghana, le Congo et le Niger, se sont faits représentés par leurs ministres de la santé.
Le Prince Michael de Kent et Jean-Yves Olivier, respectivement président d'honneur et président-fondateur de la Fondation Brazzaville, ainsi que le Directeur général de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et d'éminentes personnalités et experts du monde de la santé ont, également, pris part à ce Sommet.
Cette rencontre se veut une initiative continentale visant à jeter les bases d'une synergie d'action transfrontalière et d'une collaboration internationale contre le fléau des faux médicaments, qui tue des centaines de milliers d'africains chaque année. L'Initiative de Lomé vise à doter les populations d'un arsenal juridique panafricain et international à la hauteur des enjeux, qui permet de combler le fossé entre la gravité du phénomène et les sanctions prises contre les trafiquants.
Lors de son intervention devant les Chefs d'Etat, l'ambassadeur Omar Hilale a dit être venu transmettre "le message de soutien et de solidarité" du Conseil Exécutif de l'UNICEF, qu'il préside, à l'Initiative de Lomé sur la lutte contre le trafic de médicaments de qualité inférieure et falsifiés, qui affectent des millions d'enfants et de femmes, qui sont au cœur du mandat de l'UNICEF.
Le trafic de faux médicaments est considéré par les Nations-Unies comme l'un des trois activités illégales les plus dangereuses et les plus lucratives au monde, au même titre que le trafic des stupéfiants ou des armes, a fait observer Hilale.
L'explosion exponentielle du trafic de faux médicaments s'explique, également, par la clémence de sa répression, car considéré comme une simple infraction à la propriété intellectuelle, alors que le commerce des stupéfiants ou des armes est lourdement et hautement risqué et réprimé, a relevé l'ambassadeur marocain.
"Ce phénomène est devenu, hélas, l'un des défis majeurs de ces deux dernières décennies, en raison de son ampleur planétaire et son impact néfaste et inhumain sur la santé publique des pays en développement et, in fine, sur leur développement durable", a-t-il déploré.
C'est pourquoi, l'Initiative de Lomé constitue un évènement historique, fondateur de l'appropriation de la santé des populations africaines par les leaders africains, a souligné Hilale, ajoutant que les médicaments de qualité inférieure et falsifiés ne sont plus un problème de santé publique, mais de sécurité nationale et régionale, en raison de la connivence entre les réseaux de trafic des faux médicaments, des armes et de la drogue.
Et de souligner, à cet égard, que cette initiative, dont le mérite revient à la Fondation Brazzaville et aux efforts inlassables de son président Jean-Yves Olivier, est "un événement majeur, qui marquera, sans nul doute, un tournant dans l'histoire de la santé publique en Afrique et ce, grâce au leadership du président Faure Gnassingbé".
En paraphant cette Initiative, "vous donnez la plus belle illustration de l'importance que vous accordez à la santé de vos populations respectives, à la sécurité de notre continent, et, également, à vos engagements internationaux dans le domaine de la santé", a dit Hilale à l'adresse des chefs d'Etat présents.
"L'engagement politique résolu, dont vous faites preuve aujourd'hui, encouragera, certainement, d'autres leaders africains à se joindre à ce noble combat commun, afin de créer une alliance internationale pour combattre plus efficacement le commerce des faux médicaments, et in fine, protéger la santé de millions de personnes, et mieux garantir le développement durable de vos pays respectifs", a ajouté le président du Conseil exécutif de l'UNICEF.
"Enfin, l'Agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable ne peut s'accomplir sans la mise en œuvre pleine et entière de son troisième objectif relatif à la santé. D'où l'importance pour les Nations-Unies de s'approprier cette noble Initiative de Lomé, à travers une résolution de l'Assemblée Générale. Je fais personnellement l'engagement d'y œuvrer", a assuré Hilale.
La séance d'ouverture du sommet a également été marquée par la projection d'un message vidéo de la Directrice générale de l'UNICEF, Mme Henrietta Fore.
Les travaux de cette rencontre de deux jours ont été couronnés par l'adoption d'une Déclaration Politique et la signature d'un accord cadre sur la criminalisation du trafic des faux médicaments par les présidents du Togo, du Sénégal et de l'Ouganda et les ministres de la santé de la Gambie, du Ghana, du Congo et du Niger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.