Inauguration à Rabat de l'ambassade de la République de Zambie au Maroc    Sanction des camions marocains en Espagne : le Maroc contre-attaque    France: l'Assemblée nationale valide la prorogation de l'état d'urgence sanitaire    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4045 nouveaux cas, 194.461 au total, samedi 24 octobre à 18 heures    Accès aux prépas: le ministère a fait une annonce    Mobilité internationale des étudiants marocains (1/5) : la destination France reste la plus prisée    Algérie: le président Tebboune entre en confinement volontaire    Le wali Ahmidouch invite les entreprises privées de Casablanca à mettre en place et généraliser le télétravail    Tanger: trois jeunes devront répondre de leurs actes    Le message du roi Mohammed VI au président zambien    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Barça-Real: les buts de la première mi-temps (VIDEO)    Le Maroc rejoint la coalition internationale pour le renforcement de l'autonomisation économique des femmes    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    Algérie/Covid-19 : Le président Tebboune confiné    Ahmed Rhassane El Adib : " la crise du coronavirus a provoqué une prise de conscience de l'importance des services d'urgence"    Namibie : Des milliers de bébés otaries retrouvés morts (vidéo)    Tanger: deux jeunes frères reçus par la DGSN (PHOTO)    Sahara marocain : le Burundi réaffirme son soutien à la solution politique.    Destination Maroc: Le deal ONMT et Ryanair    Maroc : voici le calendrier des jours fériés 2020-2021    Islamisme en France: les éclairages de Pascal Boniface, fondateur et directeur de l'IRIS [Vidéo]    LDC: Brahim Nekkach s'exprime après l'élimination du WAC    LDC: retour sur l'élimination du Wydad (VIDEO)    Sous le signe du Covid 19, la 9ème édition du festival de l'Astronomie lancée    Khaoula El Filahi, ou le long voyage d' une jeune passionnée de lecture    Un autre pays arabe va normaliser ses relations avec Israël    Une édition numérique pour le Festival maghrébin du film d'Oujda    Le documentaire "Al Hasla " vivement dénoncé par le tissu associatif de Hay Mohammadi    Londres signe avec Tokyo son premier accord commercial majeur post-Brexit    Julien-Vincent Brunie : SM le Roi, "un ardent défenseur de la co-connaissance et de la paix"    Trump attaque Biden sur les affaires de son fils, sans ébranler son rival    La FNM enrichit son capital culturel    Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico    Affaire CNSS : peine confirmée pour Rafik Haddaoui, Abdelmoghit Slimani acquitté    Transport aérien : Ryanair reprend ses vols sur le Maroc cet hiver    Les grosses écuries au rendez-vous de la première journée    La Renaissance sportive de Berkane aux portes de l'histoire    Sahara marocain : les pays des Caraïbes soutiennent l'initiative d'autonomie et le processus politique    Jean-Michel Blanquer estime que "l'islamo-gauchisme fait des ravages"    Un artiste hors du temps et des canons    Ligue des Champions : Le match Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Marrakech-Safi : Une saison culturelle qui s'annonce riche et diversifiée    Un 7ème pays africain ouvre son consulat à Dakhla    Maroc-Espagne : pour la mise en œuvre effective du partenariat stratégique global    Rabat: le roi Mohammed VI a présidé une séance de travail    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Fruit d'un partenariat entre OCP et la BAD : 4 millions de dollars mobilisés pour l'accès aux engrais en Côte d'Ivoire et au Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La seconde des deux sondes américaines GRAIL en orbite lunaire
Publié dans Libération le 04 - 01 - 2012

La seconde des deux sondes lunaires de la Nasa s'est placée en orbite de la lune comme prévu dimanche marquant ainsi le succès du début de la mission visant à dévoiler les secrets de l'intérieur du seul satellite naturel de la Terre, a indiqué l'agence spatiale.
GRAIL-B ("Gravity Recovery And Interior Laboratory") a pu s'insérer dans l'orbite lunaire à 22H43 GMT après avoir actionné son moteur principal durant 40 minutes au dessus du pôle sud de la lune pour freiner sa vitesse, ont confirmé les responsables de la mission au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa à Pasadena (Californie, ouest).
La veille, suivant une procédure similaire, sa jumelle GRAIL-A, était parvenue à s'insérer en orbite de la lune à 22H00 GMT.
Les deux vaisseaux spatiaux sont parvenus à destination après un voyage de trois mois et demi.
Travaillant de concert, GRAIL-A et GRAIL-B étudieront la lune comme jamais auparavant, souligne le patron de la Nasa, Charles Bolden, dans un communiqué sur le site internet de l'agence.
"Les sondes spatiales jumelles GRAIL vont énormément étendre les connaissances de notre lune et l'évolution de notre propre planète", souligne-t-il.
"Cette mission va réécrire les livres de science sur l'évolution de la lune", s'était félicité auparavant Maria Zuber, du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et principale responsable scientifique de cette mission.
Les deux sondes se trouvent sur une orbite elliptique quasi-polaire qui leur fait faire le tour de la Lune en 11 heures et demi.
Au cours des prochaines semaines, l'équipe responsable de la mission, utilisant les petits moteurs orbitaux des deux vaisseaux, réduira la durée de cette orbite à un peu moins de deux heures.
Au moment où les sondes jumelles, qui se suivent à une distance de 200 km, commenceront leurs observations et mesures en mars 2012, elles orbiteront la lune à environ 55 kilomètres d'altitude.
La distance Terre-Lune est d'environ 402.336 kilomètres et les astronautes d'Apollo mettaient trois jours pour la parcourir.
Lancées de la base militaire de Cap Canaveral en Floride le 10 septembre 2011, les deux sondes GRAIL ont mis trente fois plus de temps et parcouru plus de quatre millions de km pour atteindre l'orbite de la lune.
Ce long périple, qui a permis de consommer peu de carburant et d'énergie, a donné aux responsables de la mission plus de temps pour surveiller le bon fonctionnement des sondes et de leurs instruments à bord, explique la Nasa.
Ces sondes "vont nous aider à comprendre comment notre seul satellite naturel ainsi que la Terre et les autres planètes rocheuses ont évolué", avait aussi expliqué Maria Zuber, responsable d'une mission de 496 millions de dollars.
Elles vont effectuer des mesures très précises du champ gravitationnel lunaire, révélant ainsi la répartition des masses, ainsi que l'épaisseur et la composition des différentes strates internes de la Lune jusqu'à son noyau.
Ces scientifiques espèrent ainsi mieux comprendre la raison de l'asymétrie de la lune.
Pesant environ 200 kilos et de la taille d'une machine à laver, elles sont quasi identiques. Construites par Lockheed Martin, GRAIL-A et B sont alimentées en électricité par deux panneaux solaires et une batterie au lithium.
GRAIL est la 110é mission d'exploration de la lune depuis le début, dont les six vols habités Apollo de 1969 à 1972 qui ont fait marcher douze Américains sur le sol lunaire.
La mission peut-être suivie à http://www.nasa.gov et à http://grail.nasa.gov


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.