Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Marhaba 2022 : Le port de Ceuta se prépare au pic de la phase retour    L'Arabie saoudite autorise tous les détenteurs de visa à accomplir la Omra    Jeux de la solidarité islamique : Deux médailles d'argent pour les judokas marocains    M'diq : Arrestation de quatre individus soupçonnés d'avoir délibérément déclenché un incendie en forêt    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Tagzzayt : Un film documentaire d'Hussein Hanin qui déchiffre les symboles des tatouages Amazighs    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Ligue des champions d'Europe: Le PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers, le Benfica à Kiev    CAN Maroc U23 : Le Tirage au sort des éliminatoires jeudi au Caire    Botola Pro D1 – D2 : Le tirage au sort prévu le 19 août    Le CRI Béni Mellal-Khénifra lance une série de webinaires    Soutien public complémentaire aux partis politiques    Les tatouages amazighes au coeur du film documentaire « tagzzayt »    Casablanca : 2 ans de prison ferme pour un escroc récidiviste    Yessef appelle en Tanzanie au renforcement de la coopération entre les oulémas africains    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    Dounia Batma répond avec subtilité aux excuses de son mari (VIDEO)    Zina Daoudia exalte son milliard de vues    1er Festival «Phénomène des groupes musicaux» à Hay Mohammadi    «La femme au colt 45» de Nabyl Lahlou au Théâtre national Mohammed V de Rabat    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    L'agresseur de Rushdie métamorphosé après un voyage au Liban, selon sa mère    Découvrez le Galaxy Z Flip4 et le Galaxy Z Fold4, les smartphones révolutionnaires de Samsung    Feux : quatre suspects accusés d'être des pyromanes arrêtés au nord du Maroc    Visas refusés : quand Hélène Le Gal tombe dans son propre piège    Un tribunal condamne une militante à deux ans de prison pour insulte à l'islam    Incendie de forêt à Mdiq: Trois membres de la Protection civile morts    Incendies à Cabo Negro : trois pompiers décédés    Cours des devises du mardi 16 août 2022    Le Maroc félicité par l'Union Africaine    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Job    Météo: les prévisions du mardi 16 août    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    Incendie d'une église au Caire : le Souverain présente ses condoléances au président égyptien    Hommage à Fatima Boubekdi à Ifrane    CAN Maroc-2023 (U23) : Le tirage au sort des éliminatoires prévu le jeudi au Caire    William Ruto élu président du Kenya    Des parlementaires américains à Taïwan, la Chine relance ses manoeuvres    Maroc-UE: 500 millions d'euros pour faire barrage aux harragas    "Dakhla Downwind Challenge" : Coup d'envoi de la 7ème édition    Le dessin de presse orphelin : Jean-Jacques Sempé tire son dernier trait [Par Belaïd Bouimid]    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Interview – Loubna Ziani : « Le luxe, c'est de la création avec une touche d'originalité »
Publié dans L'observateur du Maroc le 07 - 11 - 2018

Passionnée de déco depuis son plus jeune âge, Loubna Ziani nous parle de son magasin « Les Créateurs ». Un nouvel espace d'ameublement de luxe épris de design italien, conçu à son image, luxueux et raffiné. Inauguré le 2/10/18 en plein cœur de Casablanca, il propose des meubles originaux très tendance, avec une touche de sophistication résolument italienne.

Pourquoi avoir nommé le magasin « Les créateurs » ?
Tout simplement parce que mes partenaires sont des designers et des créateurs italiens réputés et donc, le magasin regroupe en quelque sorte leurs pièces qui sont de véritables chefs d'œuvre. Et j'ai choisi un nom en français histoire de se différencier des autres. Je travaille avec des marques italiennes de renommée internationale comme Meroni et Colzani, connus pour leurs fameux canapés personnalisés et sophistiqués aux formes à la fois sobres et élégantes.

A quand remonte votre passion pour la décoration ?
Vous avez, je suis une autodidacte pure et dure. J'ai toujours aimé décorer les intérieurs des maisons et j'ai toujours été attiré par les matériaux originaux, qui sortent de l'ordinaire. Même dans la façon de m'habiller, j'aime porter des tenues que les autres ne portent pas ; même si ce n'est pas joli, du moment que ça me convient. En fait, j'aime me distinguer des autres. Cela fait maintenant quelques années que je fréquente le Grand Salon de Milan, j'ai découvert des créations italiennes magnifiques et j'ai voulu en faire profiter mes clients marocains, d'ailleurs, j'ai à ce jour 20 fournisseurs qui font mon plus grand bonheur. Avant j'avais un magasin de linge de maison, à présent, le magasin se divise en deux parties : il y a le linge de maison de luxe à l'étage (satin, soie, accessoires de salles de bain en marbre…) et au rez-de-chaussée, vous avez l'ameublement de luxe.

Pourquoi lancer ce concept au Maroc ?
Parce que j'ai constaté qu'au Maroc, il y a de plus en plus d'engouement pour les maisons modernes. D'ailleurs, même chez moi, je n'ai pas de salon marocain, car je trouve dommage de ne pas pouvoir profiter de cet espace qui reste réservé uniquement aux invités ! Il y a également de plus en plus d'architectes marocains qui conçoivent des maisons extraordinaires très modernes avec des Lofts, des séjours isolés, …même dans les revues ou les sites spécialisés, les Loft sont devenus très tendance chez nous. L'idée, c'est donc de décorer un espace grand où il n'y a pas de cloisons. C'est le nouveau luxe d'inspiration européenne avec une touche marocaine, comme ces suspensions Callypso Outdoor Contardi et leurs cordons colorés qui me rappellent les palais turcs. Mes clients adorent ce petit détail qu'ils peuvent marier à leur guise en fonction des colories et de l'ambiance qu'ils ont à la maison.

Qu'est ce qui vous a inspiré pour la décoration du magasin ?
Pour la façade, je me suis inspirée de la ville de Milan, de ses arcs et ses ruelles. J'y ai rajouté du noir, parce que ça confère une touche plus luxueuse et ça fait sortir les objets.

Vos produits luxueux sont très en vogue ?
Oui, comme cette série de luminaires très design signée Contardi, ainsi qu'une collection originale de lampes de table en verre soufflé à la main de la marque allemande Pulpo. Lors de l'inauguration, nous avions reçu les frères Borzalino, réputés pour leurs canapés, fauteuils et accessoires très design inspirés de la tradition Toscane et fabriqués à la main par les maîtres artisans pour garantir un maximum de confort et d'élégance. Nous sommes aussi fiers d'exposer les horloges luxueuses au look artistique QLOCKTWO. Conçue en en acier brut rouillé, chaque horloge est signée et numérotée individuellement par gravure laser. C'est une montre qui affiche avec des lettres éclairées exactement l'heure, à la seconde près. Tel un tableau, à la fois esthétique et utilitaire, elle se fond dans le décor et peut servir selon sa taille, de réveil, de montre ou source de la lumière !
Nous avons également ces magnifiques accessoires de table luxueux Baby Zlata Large, signés Anna Torfs. Des objets en verre raffinés avec du beau relief, conçus en or 24 carats, capables de capter, réfléchir et absorber la lumière. Reproduits dans une belle gamme de couleurs profondes, ils associent une géométrie stricte à une nature organique très poétique. J'ai aussi un faible pour ces grandes lampes en céramique très tendance et design, aux formes féminines très sensuelles. Une combinaison magique de céramique avec des poussières de porcelaine, qui leur confère une brillance et un aspect luxueux hors norme. Le tout signé BS Ceramiche Battocchio. Les gens craquent également pour nos magnifiques lustres en verre de Murano sous forme de bulles qui descendent avec différents formats.
Vous savez, j'ai l'exclusivité de toutes ces marques et tous mes produits sont originaux. Du coup, vous ne les trouverez nulle part ailleurs sur le marché marocain, ce qui nous différencie bien sûr de la concurrence.

Comment avez-vous choisi les designers ?
Tous les objets exposés ont le même style et respectent la même logique. J'ai opté pour des designers qui font des créations originales et des meubles de rêve uniques. Ils sont tous des lauréats de grands prix internationaux et leurs produits sont fabriqués dans des usines de meubles de renommée internationale. La particularité de ce canapé par exemple, réside non seulement dans la flexibilité de son assise, mais aussi dans son aspect vieilli que lui confère le cuir nubuck qui le constitue. Il se marie parfaitement avec nos tapis en soie unis, qui eux aussi, grâce à leurs traits en deux couleurs, leur donnent un aspect vieillo !

Quelle clientèle ciblez-vous ?
Nos objets s'adressent à une clientèle qui aime le luxe et l'originalité des pièces qu'elle souhaite exposer dans ses intérieurs. Et vu la qualité des matériaux et le design des produits, je trouve que ce n'est pas trop cher payé ….le luxe, ça se paie !

Votre définition du luxe ?
Je n'ai pas une véritable définition du luxe, on peut avoir quelque chose de pas cher et luxueux, ce n'est pas une question d'argent, il s'agit plutôt de création personnelle. Je peux trouver une pièce luxueuse parce qu'elle originale et qu'elle est à mon image.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.