Un marocain remporte le marathon de Poitiers-Futuroscope    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Marouane Chamakh prend sa retraite    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Une réaction curieusement ingrate!    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération entre le CES du Maroc et d'Espagne : Vers un partenariat solide dans l'espace euro-méditerranéen
Publié dans Albayane le 21 - 10 - 2011

Le Conseil économique et social (CES) du Maroc et son homologue d'Espagne viennent de concrétiser, à travers la signature mercredi d'un mémorandum d'entente, leur volonté de jeter les bases d'un partenariat institutionnel solide dans le cadre de l'espace euro-méditerranéen. Les deux Conseils ont souligné, à l'occasion de la visite de travail effectuée en Espagne par une délégation du CES conduite par son président, Chakib Benmoussa, l'importance de développer l'harmonisation des positions des deux institutions sur les plans régional euro-méditerranéen et international. C'est dans cette optique que M. Benmoussa a affirmé que les deux Conseils peuvent adopter une approche géostratégique à même de déterminer les rôles que doivent jouer les deux institutions dans l'espace euro-méditerranéen. « Nos Conseils pourraient contribuer au développement d'une vision géostratégique basée sur la définition des rôles complémentaires que devrait jouer le pôle maroco-espagnol dans l'espace euro-méditerranéen », a-t-il dit à ce propos. M. Benmoussa, qui intervenait devant l'Assemblée générale du Conseil économique et social d'Espagne, a précisé que pour construire leur coopération sur des bases solides, les deux Conseils « doivent adopter une approche visionnaire qui dépasse les intérêts à cour terme en vue de mettre en avant leur portée stratégique par rapport à la stabilité dans notre région et le développement durable et global de nos deux pays».
Il relevé que les deux institutions sont appelées également à développer et diversifier les canaux de dialogue et d'échange entre les acteurs des sociétés civiles et forces vices, syndicales et patronales des deux pays, plaidant pour l'échange d'informations, le partage des expériences concernant les sujets d'intérêts commun, la recherche de solutions communes aux problèmes relatives à la mobilité des citoyens entre les deux rives de la Méditerranée, l'accès aux marchés, les politiques agricoles, le renforcement des réseaux de développement des compétences et la recherche scientifique. Même son de cloche chez le président du Conseil économique et social d'Espagne, Marcos Pena, qui a souligné l'importance d'associer toutes les composantes des deux institutions à cet effort, ajoutant que l'accord de coopération signé entre les deux Conseils est de nature à contribuer à la concrétisation de leurs objectifs stratégiques.
Il s'est félicité de la signature de cet accord de coopération, huit mois seulement après l'installation par SM le Roi Mohammed VI du Conseil économique et social, qualifiant de « très important » ce mémorandum d'entente.
Cet accord, qui traduit « l'engagement des deux parties à travailler conjointement », a pour objectif de promouvoir les intérêts communs et le dialogue bilatéral dans le domaine des droits économiques et sociaux, a-t-il ajouté, se disant persuadé que l'avenir des relations entres les deux Conseils « sera un avenir de collaboration étroite».
Le CES et le Conseil économique et social d'Espagne ont signé, mercredi à Madrid, un mémorandum d'entente ayant pour objet « d'établir des relations fondées sur une coopération stable » entre les deux institutions.
Signé par MM. Benmoussa et Pena, ce mémorandum d'entente fixe les modalités par lesquelles la coopération entre les deux parties pourrait se matérialiser, dont l'échange entre les deux institutions de publications et d'informations sur des sujets ou des questions d'intérêt commun, l'appui mutuel documentaire et bibliographique, ainsi que la réalisation d'études et de rapports sur des sujets d'intérêt commun relevant de la compétence des deux Conseils.
La coopération bilatérale pourrait porter également sur « l'organisation de rencontres et de séminaires annuels sur des questions d'intérêt commun qui peuvent impliquer les différents acteurs représentant les intérêts économiques et sociaux de chacune des parties».
Cet accord de coopération concerne, en outre, « l'assistance technique mutuelle pour le développement de la coopération socio-économique, l'organisation de réunions de programmation, de suivi et d'évaluation de différents projets de coopération », ainsi que d'autres activités que « les deux parties jugeront, d'un commun accord, nécessaires pour l'accomplissement de leurs objectifs institutionnels».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.