Un élan haussier royal!    Lydec se rattrape au second semestre 2018    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    Botola Maroc Télécom : Sous un accent des nouveaux coachs    Ahmed Boukous et les traducteurs Hamid Guessous et Azzeddine Chentouf primés    Hossain Bouzineb, premier Marocain à intégrer l'Académie royale espagnole    Etude du CMC : Le secteur agricole doit gagner en compétitivité    Amzazi : Le digital, indispensable à l'employabilité des jeunes    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    Vidéo-MSC2019 : La formule de Lavrov qui a fait mouche    Bruxelles: Des marocains partagent avec des étudiants leurs expériences inspirantes    Amzazi: Le digital, un levier indispensable pour l'employabilité des jeunes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises    Frontex place les Marocains au Top ten des passeurs    Ligue Europa : Arsenal tombe à Borisov, le Séville FC s'offre la Lazio    Divers sportifs    Une journée au complet et du spectacle en vue    Les entreprises espagnoles opèrent au Maroc dans des secteurs de grande importance    Nasser Bourita : Les accords Maroc-UE sont compatibles avec le droit international    Repenser la cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes    Cancer du col de l'utérus: le vaccin est "sûr et indispensable"    Appel à une stratégie nationale visant à faire de l'école un espace pour tous    Divers    Les conditions de travail demeurent précaires à l'échelle mondiale    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Divers    La bourde de Katy Perry    Pourquoi Johnny Depp n'incarnera plus jamais Jack Sparrow    Les problèmes de peau de Kim Kardashian    Nador : Arrestation d'une bande de présumés passeurs    Le Forum international de l'étudiant à Safi    La nouvelle vie du Grand théâtre Cervantès    La Botola pro adopte le VAR la saison prochaine    Vidéo – Munich : La sécurité mondiale en question    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération entre le CES du Maroc et d'Espagne : Vers un partenariat solide dans l'espace euro-méditerranéen
Publié dans Albayane le 21 - 10 - 2011

Le Conseil économique et social (CES) du Maroc et son homologue d'Espagne viennent de concrétiser, à travers la signature mercredi d'un mémorandum d'entente, leur volonté de jeter les bases d'un partenariat institutionnel solide dans le cadre de l'espace euro-méditerranéen. Les deux Conseils ont souligné, à l'occasion de la visite de travail effectuée en Espagne par une délégation du CES conduite par son président, Chakib Benmoussa, l'importance de développer l'harmonisation des positions des deux institutions sur les plans régional euro-méditerranéen et international. C'est dans cette optique que M. Benmoussa a affirmé que les deux Conseils peuvent adopter une approche géostratégique à même de déterminer les rôles que doivent jouer les deux institutions dans l'espace euro-méditerranéen. « Nos Conseils pourraient contribuer au développement d'une vision géostratégique basée sur la définition des rôles complémentaires que devrait jouer le pôle maroco-espagnol dans l'espace euro-méditerranéen », a-t-il dit à ce propos. M. Benmoussa, qui intervenait devant l'Assemblée générale du Conseil économique et social d'Espagne, a précisé que pour construire leur coopération sur des bases solides, les deux Conseils « doivent adopter une approche visionnaire qui dépasse les intérêts à cour terme en vue de mettre en avant leur portée stratégique par rapport à la stabilité dans notre région et le développement durable et global de nos deux pays».
Il relevé que les deux institutions sont appelées également à développer et diversifier les canaux de dialogue et d'échange entre les acteurs des sociétés civiles et forces vices, syndicales et patronales des deux pays, plaidant pour l'échange d'informations, le partage des expériences concernant les sujets d'intérêts commun, la recherche de solutions communes aux problèmes relatives à la mobilité des citoyens entre les deux rives de la Méditerranée, l'accès aux marchés, les politiques agricoles, le renforcement des réseaux de développement des compétences et la recherche scientifique. Même son de cloche chez le président du Conseil économique et social d'Espagne, Marcos Pena, qui a souligné l'importance d'associer toutes les composantes des deux institutions à cet effort, ajoutant que l'accord de coopération signé entre les deux Conseils est de nature à contribuer à la concrétisation de leurs objectifs stratégiques.
Il s'est félicité de la signature de cet accord de coopération, huit mois seulement après l'installation par SM le Roi Mohammed VI du Conseil économique et social, qualifiant de « très important » ce mémorandum d'entente.
Cet accord, qui traduit « l'engagement des deux parties à travailler conjointement », a pour objectif de promouvoir les intérêts communs et le dialogue bilatéral dans le domaine des droits économiques et sociaux, a-t-il ajouté, se disant persuadé que l'avenir des relations entres les deux Conseils « sera un avenir de collaboration étroite».
Le CES et le Conseil économique et social d'Espagne ont signé, mercredi à Madrid, un mémorandum d'entente ayant pour objet « d'établir des relations fondées sur une coopération stable » entre les deux institutions.
Signé par MM. Benmoussa et Pena, ce mémorandum d'entente fixe les modalités par lesquelles la coopération entre les deux parties pourrait se matérialiser, dont l'échange entre les deux institutions de publications et d'informations sur des sujets ou des questions d'intérêt commun, l'appui mutuel documentaire et bibliographique, ainsi que la réalisation d'études et de rapports sur des sujets d'intérêt commun relevant de la compétence des deux Conseils.
La coopération bilatérale pourrait porter également sur « l'organisation de rencontres et de séminaires annuels sur des questions d'intérêt commun qui peuvent impliquer les différents acteurs représentant les intérêts économiques et sociaux de chacune des parties».
Cet accord de coopération concerne, en outre, « l'assistance technique mutuelle pour le développement de la coopération socio-économique, l'organisation de réunions de programmation, de suivi et d'évaluation de différents projets de coopération », ainsi que d'autres activités que « les deux parties jugeront, d'un commun accord, nécessaires pour l'accomplissement de leurs objectifs institutionnels».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.