Le Souverain nomme Mohamed Bachir Rachdi à la tête de l'Instance nationale anti-corruption    Madeleine Albright, guest star de l'Atlantic Dialogues    Conseil de la concurrence : El Otmani souligne l'importance d'accélérer les travaux    France : Ghosn maintient son poste de PDG de Renault    FIFA : Près de 2 milliards d'euros versés aux intermédiaires depuis 2013    Santé reproductive : Les praticiennes plaident pour l'amélioration de leur statut    Double exposition autour du « Maroc de Doaud Aoulad-Syad »    Racisme : L'ONU veut passer le Maroc à la loupe    Mme Meriem Othmani, Présidente de l'INSAF, appelle à se mobiliser contre le travail des petites bonnes    Autonomisation des femmes. ACWA Power et ECOHZ s'engagent    Martin Scorsese, parrain officiel de la Cinémathèque marocaine    En vidéo – Turquie : 9 morts et 47 blessés dans un accident de TGV    CAN 2019 : L'Egypte en lice pour l'organisation    Le nouveau plan de la CGEM et de l'AMIC pour le financement des strartups    Publication de «La lettre de créance, apothéose de la vérité»    Coupe arabe des clubs champions : Le Raja souffre mais se qualifie pour les quarts de finale    Un manifeste en 7 mesures pour les droits de la femme    L'armée égyptienne annonce la mort de 27 "terroristes" dans le Sinaï    Nette amélioration recettes de la conservation foncière    Migrations    Coupe du Trône de saut d'obstacles : La finale de la 6è édition du 14 au 16 décembre au RCSE Dar Es Salam    Casablanca : Le festival du film arabe désormais sur la carte des événements marocains    Syrie.. Avertissement américain à l'égard de la Turquie    Accident de TGV en Turquie: au moins 7 morts et 46 blessés    Qatar hôte de la finale de la Supercoupe entre le Raja de Casablanca et l'Espérance de Tunis    Message de condoléances de SM le Roi au président français suite à la fusillade de Strasbourg    Venezuela: Les électeurs boycottent les urnes…    N° 1281 en kiosque : Le pacte de bonne espérance    Le groupe basque International Citrus Band présente son album "Latitudes"    Adoption des lois : Les députés mettent le paquet    Fondation BMCE Bank: 37 bacheliers des écoles Medersat.com primés    La BRVM d'Abidjan lance la 2ème cohorte de son Programme Elite, soutenu par la BVC    Le modèle marocain en matière de financement des agriculteurs présenté à Libreville    La qualité des produits du terroir marocain saluée au "SIAL Middle East 2018"    Divers Economie    Signature d'une convention pour la création d'une unité industrielle à Nador    La concurrence en Afrique est moins féroce qu'au Maroc    "Mbarek o masoud" Une pièce théâtrale interprétée par des détenus    Divers    Naissance au Brésil du premier bébé grâce à une greffe d'utérus    Rapport GermanWatch sur l'indice mondial des risques climatiques Le Maroc s'en tire à bon compte    Le sambo rejoint la famille olympique    Ligue des champions : Liverpool grâce à Salah    Guardiola soutient Sterling et appelle à combattre le racisme tous les jours    News    Juliette Binoche présidente du jury de la Berlinale    Le syrien Nabil Suleiman préside le jury du Festival international du film transsaharien de Zagora    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération entre le CES du Maroc et d'Espagne : Vers un partenariat solide dans l'espace euro-méditerranéen
Publié dans Albayane le 21 - 10 - 2011

Le Conseil économique et social (CES) du Maroc et son homologue d'Espagne viennent de concrétiser, à travers la signature mercredi d'un mémorandum d'entente, leur volonté de jeter les bases d'un partenariat institutionnel solide dans le cadre de l'espace euro-méditerranéen. Les deux Conseils ont souligné, à l'occasion de la visite de travail effectuée en Espagne par une délégation du CES conduite par son président, Chakib Benmoussa, l'importance de développer l'harmonisation des positions des deux institutions sur les plans régional euro-méditerranéen et international. C'est dans cette optique que M. Benmoussa a affirmé que les deux Conseils peuvent adopter une approche géostratégique à même de déterminer les rôles que doivent jouer les deux institutions dans l'espace euro-méditerranéen. « Nos Conseils pourraient contribuer au développement d'une vision géostratégique basée sur la définition des rôles complémentaires que devrait jouer le pôle maroco-espagnol dans l'espace euro-méditerranéen », a-t-il dit à ce propos. M. Benmoussa, qui intervenait devant l'Assemblée générale du Conseil économique et social d'Espagne, a précisé que pour construire leur coopération sur des bases solides, les deux Conseils « doivent adopter une approche visionnaire qui dépasse les intérêts à cour terme en vue de mettre en avant leur portée stratégique par rapport à la stabilité dans notre région et le développement durable et global de nos deux pays».
Il relevé que les deux institutions sont appelées également à développer et diversifier les canaux de dialogue et d'échange entre les acteurs des sociétés civiles et forces vices, syndicales et patronales des deux pays, plaidant pour l'échange d'informations, le partage des expériences concernant les sujets d'intérêts commun, la recherche de solutions communes aux problèmes relatives à la mobilité des citoyens entre les deux rives de la Méditerranée, l'accès aux marchés, les politiques agricoles, le renforcement des réseaux de développement des compétences et la recherche scientifique. Même son de cloche chez le président du Conseil économique et social d'Espagne, Marcos Pena, qui a souligné l'importance d'associer toutes les composantes des deux institutions à cet effort, ajoutant que l'accord de coopération signé entre les deux Conseils est de nature à contribuer à la concrétisation de leurs objectifs stratégiques.
Il s'est félicité de la signature de cet accord de coopération, huit mois seulement après l'installation par SM le Roi Mohammed VI du Conseil économique et social, qualifiant de « très important » ce mémorandum d'entente.
Cet accord, qui traduit « l'engagement des deux parties à travailler conjointement », a pour objectif de promouvoir les intérêts communs et le dialogue bilatéral dans le domaine des droits économiques et sociaux, a-t-il ajouté, se disant persuadé que l'avenir des relations entres les deux Conseils « sera un avenir de collaboration étroite».
Le CES et le Conseil économique et social d'Espagne ont signé, mercredi à Madrid, un mémorandum d'entente ayant pour objet « d'établir des relations fondées sur une coopération stable » entre les deux institutions.
Signé par MM. Benmoussa et Pena, ce mémorandum d'entente fixe les modalités par lesquelles la coopération entre les deux parties pourrait se matérialiser, dont l'échange entre les deux institutions de publications et d'informations sur des sujets ou des questions d'intérêt commun, l'appui mutuel documentaire et bibliographique, ainsi que la réalisation d'études et de rapports sur des sujets d'intérêt commun relevant de la compétence des deux Conseils.
La coopération bilatérale pourrait porter également sur « l'organisation de rencontres et de séminaires annuels sur des questions d'intérêt commun qui peuvent impliquer les différents acteurs représentant les intérêts économiques et sociaux de chacune des parties».
Cet accord de coopération concerne, en outre, « l'assistance technique mutuelle pour le développement de la coopération socio-économique, l'organisation de réunions de programmation, de suivi et d'évaluation de différents projets de coopération », ainsi que d'autres activités que « les deux parties jugeront, d'un commun accord, nécessaires pour l'accomplissement de leurs objectifs institutionnels».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.