Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Quels sont les défis à relever pour garantir le succès de la ZLECAf ?    Stratégie : Kia Maroc dévoile ses nouvelles ambitions pour 2021    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Etats-Unis : Les premières décisions de Biden et les dernières de Pompeo    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Affaire Laila: L'ADN, l'émotion et la polémique    Recherche scientifique: Quel rôle peut jouer l'université dans le renforcement de la dynamique de développement    La Chine défend sa gestion après des critiques d'experts    Nador: Interpellation de sept personnes pour escroquerie, enlèvement, séquestration et demande de rançon    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Situé à Casa Anfa : Un Institut «nouvelle génération» sur le digital verra bientôt le jour    «En 2020, l'offshoring marocain a montré sa capacité exceptionnelle à résister»    Procès à distance : Quelque 6.421 affaires mises au rôle du 12 au 15 janvier    Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    Masque en tissu : voici les nouvelles recommandations    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Norvège. Le vaccin Pfizer fait 23 morts    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Véhicules acquis à l'étranger : Les droits d'immatriculation peuvent être payés en ligne    Performance du secteur privé : La CGEM lance la 4ème édition de son baromètre    RNI Academy, une nouvelle structure pour la formation des élus de demain    Euromed : Quel avenir ?    Mondial de Handball 2021 : Touché par la Covid-19, le Cap-Vert contraint de quitter la compétition    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    Maroc/Etats-Unis : David Fischer rend hommage au Maroc et à son Roi (vidéo)    Recours au financement externe " maîtrisé et soutenable "    El-Jadida comme champ de signes et de représentations    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maladies hivernales : Des Maux et des mots
Publié dans Albayane le 04 - 12 - 2011

Vous êtes certainement nombreuses, mais aussi nombreux en ce début du mois de Décembre à grelotter un peu plus que d'habitude surtout le soir ? Rien d'étonnant à cela, puisque nous sommes en hiver, mais un hiver tout de même clément eu égard à la température douce de la journée avec 22 voire 24 degrés, mais qui soudainement descend au dessous de 12- 11 degrés la nuit. Ces changements de température font froid dans le dos , donnent la chaire de poule et bien entendu s'accompagnent de plusieurs affections ou maladies de ce que les spécialistes appellent la sphère O.R.L qui veut dire Oto- Rhino-Laryngologie, une zone qui regroupe les oreilles , le nez, la gorge et les oreilles et qui est très sensible en cette période caractérisée par des baisses de température et qui est idéale pour la prolifération des virus et autres micro-organismes responsables des maladies dites hivernales.
L'humidité et les basses températures fragilisent en effet les muqueuses des parties hautes du corps, générant ainsi des irritations du système ORL. Du coup, les zones d'inflammation sont tout particulièrement ciblées par les virus et les microbes.
Toux, nez qui coule, la gorge qui pique, céphalées, courbatures. Surtout pas de panique, rien d'étonnant à cela, c'est votre organisme qui réagit «normalement» aux diverses agressions externes en cette période.
Rhume, rhinite aiguë ou coryza...
On parle de la même chose : ce sont trois synonymes pour cette infection hivernale, quasiment incontournable chaque année.
Elle est provoquée par une multitude de virus différents (on parle de « rhinovirus ») et présente deux caractéristiques fondamentales :
Ce sont des virus très contagieux pendant une période de l'année où nous sommes plus fragiles (froid, humidité, promiscuité...) ;
Il n'existe pas de traitement spécifique (puisque c'est presque toujours un virus). Il faut notamment savoir que les antibiotiques sont totalement inefficaces sur un rhume d'origine virale. On ne peut que soulager les symptômes... et attendre que ça passe !
Des maladies banales... qui peuvent s'aggraver !
Si la guérison spontanée, avec ou sans traitement des symptômes, est la règle, certains terrains plus vulnérables peuvent cependant voir évoluer ce simple rhume en problème plus sérieux...
En effet, un rhume peut se surinfecter : des bactéries viennent coloniser les fosses nasales et peuvent s'étendre à d'autres endroits des voies respiratoires ; par exemple, chez l'enfant on pourra observer une extension de l'infection des fosses nasales vers l'oreille qui aboutira à une otite, ou à une contamination de la gorge (angine).
La personne âgée est aussi «à risque» : chez elle, un refroidissement au départ banal peut traîner en longueur et mal répondre au traitement des symptômes (douleur, fièvre...).
De plus les seniors sont plus fréquemment porteurs de maladies chroniques (cardiaque, pulmonaire...) qui peuvent s'aggraver lors d'un épisode infectieux. Une visite chez votre médecin s'impose si votre enfant ou une personne âgée de votre entourage souffre d'une pathologie hivernale.
Les symptômes et les complications de ces infections ?
Face à l'agression de la muqueuse nasale par les virus du rhume, l'organisme va réagir en induisant une inflammation locale, ce qui va augmenter les sécrétions de la muqueuse (d'où un nez qui coule, des yeux larmoyants et des éternuements en salve...).
Celle-ci sera également gonflée : c'est ce qui explique la sensation très désagréable de nez bouché ! Ces symptômes sont similaires à ceux qui surviennent lors de certains phénomènes d'allergie respiratoire, comme le rhume des foins.
À cette réaction locale peut s'ajouter une réaction plus générale de l'organisme qui lutte contre l'invasion virale : fièvre modérée (38°-38,5 °C en règle générale), fatigue... Et quand s'ajoutent des picotements ou des brûlures dans la gorge, voire une toux, on peut dire qu'on a affaire à une rhino-pharyngite.
Pas d'auto médication
Vous toussez ou... vous toussez ?
Vous toussez ? Attention, avant de vous traiter avec les médicaments de votre armoire à pharmacie !
Car il y a «toux» et «toux» : le traitement ne sera pas le même si la toux est sèche et quinteuse ou si elle est, au contraire, grasse et productive de crachats...
N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
Les complications du rhume
La communication anatomique entre les différentes zones des voies aériennes supérieures favorise la dissémination des germes. C'est en fait la principale menace qui guette un rhume négligé.
L'extension peut toucher les sinus et occasionner une sinusite ou remonter à l'oreille moyenne et provoquer une otite.
Le rhume peut fréquemment aussi descendre vers la gorge (le pharynx) et générer une rhinopharyngite, voire plus bas atteindre le larynx et les cordes vocales par une laryngite, nous réduisant au silence pour quelques jours...
Enfin, les bronches peuvent, elles aussi, être touchées : c'est la bronchite aiguë.
Rhume : quand aller voir son médecin ?
Tout rhume qui ne guérit pas spontanément après quelques jours, voire qui s'aggrave, doit vous amener à consulter votre médecin, même si vous étiez auparavant en bonne santé.
La prévention Se laver les mains :
Pour éviter ces petites maladies qui empoisonnent le quotidien, une prévention de tous les instants est nécessaire et notamment concernant l'hygiène.
Que ce soit des affections virales ou bactériennes, elles ont pour point commun de se transmettre d'individu à individu par l'intermédiaire des mains
Bien se laver les mains avec de l'eau et du savon. De nombreuses personnes se nettoient les mains à l'eau, ce qui ne constitue en rien un lavage de mains. Pour qu'il soit efficace le lavage des mains doit durer plus de 30 secondes, en frottant suffisamment entre les doigts et sous les ongles pour bien éliminer tous les germes.
Utiliser des mouchoirs jetables pour éternuer ou tousser, ou cracher et surtout jeter ces mouchoirs dans une poubelle et surtout pas parterre comme c'est souvent le cas.
Se relaver les mains avec de l'eau et du savon
Quand vous toussez, mettez votre main devant votre bouche et utiliser un mouchoir individuel jetable et n'hésitez pas à vous relaver les mains.
Evitez les endroits clos, les espaces fumeurs et à la maison aérez en journée les pièces pour faire circuler l'air.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.