Migration: La stratégie du Maroc participe de la symbiose entre la vision Royale et l'agenda international    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    Berkane : Scène de liesse après le deuxième sacre africain de la RSB    Boxe : La Marocaine Khadija El Mardi sacrée vice-championne du monde des poids lourds    Transferts: Mbappé reste au PSG    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Lancement du programme « d'Appui à la Participation Citoyenne » au niveau des communes de la région de Beni Mellal–Khenifra    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Le nouveau stade de Villareal : La céramique (La Cerámica)    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Coronavirus au Maroc: 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    L'approche de réinsertion de la DGAPR, un bouclier face aux dérives extrémistes (témoignages d'anciens détenus)    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    Brésil : Elon Musk annonce un projet de couverture internet en Amazonie    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Volaille: le prix du kilo atteint 25 dirhams, les Marocains en colère    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    Bono vainqueur du trophé Zamora    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Baccalauréat : Voici le calendrier des examens    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    USA: La cote de popularité de Biden continue de chuter    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le come back du festival international du théâtre universitaire
Casablanca
Publié dans Albayane le 01 - 07 - 2013


Casablanca
C'est un évènement traditionnel dans l'agenda de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Ben M'Sik. Vingt-cinq ans déjà que le festival artistique en l'honneur du théâtre s'est frayé une place dans le programme para-académique de cette faculté.
Comme les éditions précédentes, la 25ème édition du Festival International du Théâtre Universitaire de Casablanca(FITUC) vient clore l'année académique sous le signe «Arc-en-ciel : expressions et expériences théâtrales variées».Organisé sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette édition rassemblera du 28 au 4 Juillet des participants issus de divers cieux, notamment des Etats Unis, du Maroc, de l'Allemagne, du Chili, de la Hongrie, de la France, de la Géorgie, du Mexique, du Venezuela, de la Guinée, des Emirats Arabes Unis, de l'Algérie et de la Serbie. Dédié aux étudiants, le FITUC est un lieu d'échanges et de rencontres culturelles entre les jeunes artistes marocains et étrangers. Le doyen de la faculté des Lettres et des sciences humaines de Ben M'Sik, Abdelmajid Kaddouri témoigne : « Le FITUC arrive, malgré vents et marrées, à ses 25 ans. Il a vécu pendant ces années, des gloires et des récessions... Le Festival est une école pour des centaines de jeunes aussi bien marocains qu'étrangers...C'est la mémoire artistique de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M'Sik, Université Hassan II Mohammadia- Casablanca ainsi que de la ville de Casablanca et du Maroc.»
Au menu de cette 25e édition, est prévu un éventail d'activités artistiques, scientifiques et pédagogiques dans divers lieux de la capitale économique, notamment la faculté de Ben M'Sik, les complexes Moulay Rachid et Sidi Belyouth, le lycée Al Khansa. Des spectacles à gout varié et à provenance bigarrée seront présentés devant un jury international qui décernera des prix au cours de la cérémonie de clôture prévue le 4 Juillet. Une troupe théâtrale de l'université de Bordeaux mettra en scène la pièce « premier amour », la Guinée sera représentée par « la tragédie de Kantoumba », la faculté de Ben M'sik présentera quant à elle « les émigrés » et l'université de Marrakech « Le Suicidaire ». Une table ronde organisée en partenariat avec la médiathèque de la mosquée Hassan II et des ateliers viendront teinter cet évènement d'un caractère pédagogique et scientifique.
Fort de ses 25 années d'expérience, le FITUC est une preuve indéniable que l'enseignement ne peut être réduit qu'aux conférences, aux colloques. Il devrait également accorder une place privilégiée à la créativité artistique et au divertissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.