Mohamed Jdira du PI, réélu à la tête du conseil communal de Benslimane    Un premier semestre dans le vert pour CIH Bank    Marché de change: Adjudications d'achat de devises à partir du 20 septembre (BAM)    Washington se félicite de la mort du terroriste et mercenaire du polisario Walid Al-Sahraoui    Exposition: horticulteur attentionné    Le Conseil national du PAM approuve la participation du parti au prochain gouvernement    Samir Goudar élu président de la région Marrakech Safi    Formation du gouvernement: le Parti de l'Istiqlal acceptera l'offre d'Akhannouch    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Afghanistan : Les collèges et les lycées rouvrent uniquement pour les garçons    Les ministres israéliens de la défense et de l'économie bientôt au Maroc    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    Derrière l'arrêt du « Doing Business », un rapport gonflé en faveur de la Chine    Prévisions météorologiques pour ce samedi    Washington : 6 lions et 3 tigres du zoo ont été testés positifs au Covid-19    Assouplissement des mesures restrictives au Maroc: ce qu'en pense un expert    Université Abdelmalek Essaâdi: Création de 10 nouvelles filières du Bachelor    Production des vaccins au Maroc: la fabrication des substances actives démarre dès le début 2022    Archives du Maroc signe un mémorandum de coopération    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Abdelaziz Boutelfika est mort    Le torchon brûle : Paris rappelle ses ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie    Championnat arabe de judo : La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Coupe du monde de futsal : le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    Bourita : La reprise des relations maroco-israéliennes se fera ressentir dans le futur    Deux Marocains remportent le prix « IEC 1906 Award» 2021    Elections communales 2021. Abdellah Hinti du RNI élu président du Conseil communal de Ouarzazate    Classement THE : 6 universités marocaines dans le top mondial    Une alliance entre le Parti de l'Istiqlal, le RNI et le PAM pour diriger les conseils élus    Nouveauté Volkswagen Golf 8. Elle prend de la hauteur    Exportations de fruits : Le Maroc devance l'Espagne dans la vente de pastèques dans l'UE    Exposition : l'art à travers trois générations    Mondial de futsal : le Maroc devant un exploit historique    Emprunts extérieurs: gare au revers de l'alourdissement de la dette    Stations-service : Yoom obtient la certification ISO 9001    Arrivée à Agadir des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali    Imane Feriani dévoile sa nouvelle série à la galerie Bab El-Kebir    Maroc: des doses du vaccin Pfizer attendues cette semaine    Gouvernement: le groupe parlementaire du PAM charge Ouahbi de poursuivre les consultations    CIH Bank: l'activité repart de plus belle au premier semestre 2021    Prix de l'année 2021 / La championne Dina Asher-Smith et sa chronique gagnante sur le racisme : « C'est ma première médaille pour l'écriture »    Mise en échec d'une tentative d'immigration à Mellilia : l'Espagne loue les efforts du Maroc    Attente...    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    Classement FIFA: Les Lions de l'Atlas au 33ème rang    Tokyo 2020: les athlètes médaillés célébrés par la Fondation Mohammed VI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections au Libéria: un deuxième tour compromis...
Publié dans Albayane le 03 - 11 - 2017

Ce sont plus de deux millions de Libériens qui, le 10 Octobre dernier, avaient été appelés pour élire leurs parlementaires et désigner, parmi les vingt candidats en lice, le successeur de la Présidente Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique.
Le vainqueur de cette élection présidentielle aura fort à faire pour tourner définitivement la page de la guerre civile qui, de 1989 à 2003, a fait quelques 250.000 morts et redresser une économie dévastée, de 2014 à 2016, par l'épidémie d'Ebola au moment où les dépenses de santé et les fuites de capitaux, amplifiées par une très forte baisse des cours du minerai de fer et du caoutchouc et une production d'or inférieure aux attentes, avaient considérablement pesé sur la croissance.
Au terme de cette consultation qui avait fortement mobilisé les libériens puisque les bureaux de vote étaient restés ouverts plus tard que prévu, le sénateur George Weah, légende du foot-ball africain qui a recueilli 572.000 voix soit 39% des suffrages exprimés et le vice-président Joseph Boakai avec 427.000 voix et 29,1% des suffrages doivent s'affronter au deuxième tour le 7 novembre prochain.
Or, même si les observateurs internationaux du Centre Carter notamment ont considéré que le scrutin s'est bien passé, Charles Brumskine, le candidat du Parti de la Liberté, arrivé en troisième position avec 9,8% des suffrages exprimés, ne s'est pas privé, de son coté, de dénoncer des «fraudes» et de «grossières irrégularités».
Ainsi, non content de se limiter à jouer les trouble-fête d'un deuxième tour s'il a lieu, ce dernier a sollicité la commission électorale nationale pour l'annulation du premier tour. «Nous demandons à la commission électorale de suspendre la tenue du second tour tant que notre plainte n'aura pas été examinée» dira Abraham Darius Dillon, le porte-parole du Parti de la Liberté, avant d'ajouter, qu'en cas de refus, il sera demandé à la Cour Suprême d'adopter une ordonnance suspendant la tenue du deuxième tour car « ce qui est en jeu, sur le fond, c'est la survie et l'amélioration du système électoral pour qu'il traduise vraiment la volonté et les espoirs du peuple».
En conséquence, si la commission électorale accède à la demande du Parti de la Liberté, ce sont plus de 2 millions d'électeurs qui devront retourner aux urnes pour départager, encore une fois, les 20 candidats qui s'étaient affrontés au premier tour.
La présidente sortante et prix Nobel de la Paix 2011, Madame Ellen Johnson Sirleaf, qui ne pouvait plus se représenter après son deuxième mandat à la tête du pays, a estimé que le Libéria est «prêt pour la transition».
Puisse-t-elle dire vrai et puissions-nous assister à l'émergence d'un Libéria prospère et démocratique pour le bien de l'Afrique et du monde!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.