El Jadida : Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise du prix du roi Mohammed VI    300 migrants envahissent l'enclave de Melilla, un mort    Béni Mellal: En état d'ébriété, un brigadier-chef provoque accident    Vidéo. L'artisanat marocain mis en valeur au salon du cheval d'El Jadida    Visite surprise de Laftit à Madrid    Ouverture d'une enquête après une tentative de viol filmée    La beauté de Chefchaouen et de Tanger mise en relief par TF1    Le Rwanda annonce un nouveau gouvernement composé à 50% de femmes    4e commission de l'ONU: Triste spectacle mercenaire    Affronter les pollueurs récidivistes!    Mairie de Casablanca: La propreté renvoyée aux calendes grecques    «Les fourmis prédatrices ou l'itinéraire d'un expulsé d'Algérie»    L'Affaire Khashoggi et la main de Washington…    Miss Liban perd son titre pour avoir posée avec Miss Israël    Sahara : De l'informel à l'officiel…    Les métiers du cheval: une filière en manque de profils adaptés    KACM – DHJ au sommer de la 5e journée    Malgré les aveux saoudiens, Trump et l'UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi    Débats en profondeur et intellectuels d'ici et d'ailleurs    11è Festival de la Culture soufie à Fès : Les Femmes ouvrent le bal    «Pressa»…. le bonheur est ailleurs!    Mouloud Ou Hamouch mène en silence une bataille contre la maladie    Sa majesté le roi reçoit les condoléances du roi Salmane suite au drame Bouknadel    Les marcheurs de la faim toujours bloqués à la frontière mexicaine    Armes nucléaires: Trump fait un pas de plus vers l'unilatéralisme    Londres : 700 000 personnes manifestent contre le Brexit    Aller loin, y aller ensemble : Les start-up marocaines ont besoin de notre soutien    Faouzi Benzarti mis à la porte par la sélection tunisienne    Retour du droit à l'importation de 30% sur le blé tendre à partir de 2019    ESCA invite les professionnels de la comptabilité à un workshop gratuit    Le Maroc et la Tunisie peinent toujours à dynamiser leurs échanges    Une levée de fonds de 500M$ pour Careem    L'ONCF dément les rumeurs de piratage    Le Roi Mohammed VI charge Akhannouch d'élaborer une stratégie de développement agricole    Affaire Khashoggi : L'Arabie saoudite plaide coupable    L'Organisation des Etats de la Caraïbe orientale se dote d'une ambassade à Rabat    Arrestation d'une femme soupçonnée de port illégal d'un uniforme de police    Bundesliga : Le Bayern en opération sauvetage    Désillisions    Le Maroc refuse de jouer au gendarme de l'Europe    Liga : Barça et Real guettés par la crise    Premier League : Une manche show    Le Salon maghrébin du livre à Oujda, une ambitieuse contribution à la consécration de la coopération culturelle    Faiçal Ben primé au Festival international du film de Delhi    Bouillon de culture    Une sordide histoire de décapitation défraye la chronique à Mohammedia (Vidéo)    Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dixième
Publié dans Albayane le 14 - 12 - 2017

Le Parti du Progrès et du Socialisme s'apprête à réunir son dixième congrès national. Le coup d'envoi de cet événement statutaire sera donné lors de la réunion de la neuvième session ordinaire du Comité Central qui se tiendra à Rabat, le dimanche 17 décembre 2017.
Préparé en amont par l'élaboration et l'envoi de documents à ses membres, le Comité Central aura à se prononcer sur un projet de feuille de route concernant le processus organisationnel devant aboutir au congrès et le déroulement de ce dernier ainsi qu'un projet de résolution ayant pour objet l'initiation du débat et son animation.
Dans le contexte politique national, les congrès se succèdent mais ne se ressemblent pas. Comme chaque organisation politique qui vise, à travers la tenue de son congrès, un renouvellement de ses structures de décision et de consultation et à ajuster son programme en fonction des analyses et des concepts qui l'animent ; le dixième congrès national du PPS s'inscrit dans la droite ligne des neuf congrès qui l'ont précédé. Il s'en distingue toutefois par les caractéristiques du contexte politique général qui prévaut au sein de la société marocaine et ses aspirations légitimes à la consolidation du processus démocratique et l'établissement de la justice sociale.
Ainsi ; dans une société clair-obscur, le Parti du Progrès et du Socialisme est appelé à développer sa réflexion, à débattre des concepts régissant son action, à amplifier l'interactivité nécessaire pour maintenir la communication en interne et en externe, et ce afin d'améliorer sa capacité à préciser ses objectifs essentiels et à actualiser son programme et ses propositions.
Le Parti du Progrès et du Socialisme s'interroge collectivement sur les modalités qui déterminent son parcours et ses actions dans le cadre de la transformation de la société et des rapports qui la régissent. Il le fera dans la sérénité et la conviction de son action militante. Loin de toute perception « noire et découragée » de l'évolution du processus démocratique dans notre pays ;loin de toute démagogie et de toute surenchère ; dans une appréciation juste de l'étape historique et des tendances évolutives qu'elle dégage ;pour des perspectives exaltant la mobilisation et l'enthousiasme de notre peuple dans sa lutte d'émancipation contre les entraves du sous-développement, la préservation de son intégrité territoriale, la mise en œuvre des conditions de l'émergence économique et du bienêtre social.
Notre société évolue. Cette transformation s'accompagne d'une insatisfaction qui se renouvelle après la satisfaction d'un besoin créé lui-même par un sentiment de privation aggravé par la différenciation et la stratification sociales. Elle aspire à devenir «une société solidaire où tous jouissent de la sécurité, de la liberté, de l'égalité des chances, du respect de leur dignité et de la justice sociale, dans le cadre du principe de corrélation entre les droits et les devoirs de la citoyenneté». La concrétisation de cet espoir interpellele PPS dans son ensemble pour renforcer ses capacités organisationnelles et ses potentialités électorales afin d'assumer le rôle qui lui incombe au sein des institutions pour les consolider et les renforcer dans une modernité garantissant la participation, le pluralisme et la bonne gouvernance. De sa participation au gouvernement, de sa gestion des affaires publiques au niveau des collectivités territoriales, le PPS doit en tirer les lignes directrices de son action future dans le respect de la Constitution et de la loi, dans le respect des valeurs et des principes immuables de la nation marocaine et son attachement aux droits de la personne humaine, à la préservation de son environnement, à la paix et à la sécurité dans le monde.
Le dixième congrès national du PPS sera l'apothéose d'une action collective. Une commission préparatoire qui s'occupera à la mise en œuvre des résolutions adoptées par le Comité Centralsera mise en place. Que le débat commence pour apporter les réponses les plus adéquates aux questionnements qui se posent ; que l'action responsable et engagée soit menée pour un avenir meilleur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.