Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





GMT + 1 ou la permanence de l'heure d'été
Publié dans Albayane le 29 - 10 - 2018

Le gouvernement a décidé «le maintien permanent de l'heure d'été en vigueur actuellement», qui ne subira plus, jusqu'à nouvel ordre, aucun changement, sachant que l'heure légale était de 60 minutes en retard par rapport à celle en cours.
A cet effet, l'Exécutif évoque sa volonté «d'éviter les changements opérés à maintes reprises durant l'année et leurs répercussions à plusieurs niveaux».
Le gouvernement a également décidé de prendre une série de mesures visant à accompagner la mise en œuvre de cette décision, notamment au niveau des établissements scolaires de manière à permettre aux élèves d'effecteur ces déplacements dans des conditions convenables. D'autre mesures suivront notamment en ce qui concerne l'horaire administratif en concertations avec les partenaires sociaux et économiques autour des mesures d'accompagnement de ce projet de décret.
Il faudra aussi rappeler que, depuis 2013, les Marocains ont pris l'habitude de changer d'heure quatre fois par an, en faisant avancer leurs montres à la fin de chaque mois de mars et les reculer au dernier dimanche du mois d'octobre. En plus de deux changements imposés par le mois de Ramadan (surtout quand il a lieu entre juin et septembre).
La décision marocaine était toujours motivée par la réduction de la consommation d'énergie et, par conséquent, augmenter les potentialités compétitives de l'économie marocaine.
Elle intervient aussi pour s'aligner sur l'Europe qui a abandonné le changement d'heure d'été, suite à un sondage qui a, touché plusieurs millions de citoyens, et fait dégager plus de 80% de favorables à sa suppression.
Pour sa part, le Maroc a commandé une étude d'«évaluation de GMT+1» à un cabinet d‘experts. Apparemment, c'est sur la base des résultats-non encore communiqués au public- que la décision a été prise, in extremis.
Mais il n'y a pas que l'économie d'énergie et les raisons économiques, en plus du dernier critère retenu et consistant en la permanence d'une heure inchangeable.
Car, à chaque changement d'horaire, la contestation populaire augmente et les controverses s'installent. Des arguments «scientifiques», psychologiques et sociaux fusent de toutes parts.
Mais, à vrai dire, ce sont, dans la pratique de tous les jours, les écoliers et leurs parents, les femmes, les travailleurs et leurs familles qui contestent l'heure d'été, surtout qu'il n'y a pas de mesures d'accompagnement en matière d'adaptation et de flexibilité des horaires de scolarité et de travail et surtout de sécurité nocturne et matinale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.