Label'Vie: Hausse de 20% du résultat net au S1-2019    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    BMCE Bank of Africa Lance le 1er rapport annuel digital au Maroc    Le HCP et la Banque mondiale se rapprochent davantage    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Lutte contre les maladies non transmissibles : le Maroc réitère son engagement    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Loi cadre de l'enseignement. Une commission gouvernementale pour fixer les priorités    100 ans de l'aéropostale : Une exposition met en avant le rôle du Maroc dans l'histoire de l'aviation    El khalfi: "Le chef du gouvernement a entamé les concertations sur le remaniement ministériel"    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    Entretien avec Fouad Hani, auteur-compositeur et interprète : «Je travaille beaucoup sur ma musique»    Banque Centrale Populaire. La performance au rendez-vous    Thomas Cook : un cauchemar pour 150.000 touristes britanniques    Après les Assises du développement humain, quelles priorités ?    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    Premières Assises nationales du Développement humain    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Crise économique mondiale : L'OCDE tire la sonnette d'alarme !    Bordeaux accueille le sommet Afrique-France en juin 2020    «#b7arblaplastic» : Une opération de collecte de déchets dans les plages signée Label'Vie    Le RNI organise la 3ème Université d'été ce vendredi à Agadir    PLF 2020. Le calendrier se précise    Rabat: L'UE lance un projet de migration légale circulaire entre le Maroc et l'Espagne    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces    Ces stars qui se sont mariées en secret    La gestion des risques de santé, sécurité et environnement débattue à Casablanca    Le Maroc, une cible importante pour la cybercriminalité    Insolite : Rivière teinte en vert fluo    Sensibiliser pour ne plus faire les frais de l'addiction aux antidouleurs    Appel aux dons    Un plan d'action pour la relance du tourisme à Béni Mellal-Khénifra    Tenue à Rabat du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement    Paris corrige Madrid : L'issue de parité sanctionne le choc Atlético-Juventus    Di Maria, la "MCN" à lui tout seul    Le stade d'Honneur d'Oujda fait peau neuve    "Woh!" d'Ismahan Lahmar projeté au Festival international du film de femmes    "Esthétique de la création poétique'', un nouvel ouvrage célébrant l'œuvre de Mohamed Serghini    Bouillon de culture    Championnats du monde de boxe : Mohamed Hamoute éliminé en 8èmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des mesures d'adaptation et d'accompagnement
Publié dans Albayane le 29 - 10 - 2018

Le Maroc a décidé de maintenir l'heure GMT+1 comme heure permanence l'heure légale de façon permanente à partir du samedi 27 octobre 2018.
Le gouvernement et le Ministère de tutelle ont assuré la parution dans le Bulletin officiel, samedi dernier, de cette décision prise au lors d'une seconde réunion du Conseil de gouvernement, vendredi dernier.
L'Exécutif a affirmé que cette décision était essentiellement destinée «à éviter les changements opérés à maintes reprises durant l'année et leurs répercussions négatives relevées par une étude approfondie réalisée par le ministère délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique».
D'autre part, le Conseil de gouvernement a pris « une série de mesures visant à accompagner la mise en œuvre du projet de décret relatif à l'heure légale, notamment la reconsidération des heures d'entrée et de sortie des établissements scolaires. Aussi, d'autres mesures seront prévues notamment en ce qui concerne l'horaire administratif alors que les concertations se poursuivront avec les partenaires sociaux et économiques autour des mesures d'accompagnement de ce projet de décret».
Dans la même logique, le ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation professionnelle et de la recherche scientifique décidé «un nouvel horaire scolaire» qui sera appliqué à partir de la semaine prochaine (exactement le mercredi 07 novembre) dans l'ensemble «des établissements scolaires publics et privés, ainsi que dans les instituts de formation professionnelle et les universités».
Le même communiqué précise que «les horaires des écoles seront de 09h00 à 13h00 le matin et de 14h00 à 18h00 l'après-midi»,
Ces mesures d'accompagnement sont, officiellement, destinées à «garantir une application optimale du nouvel horaire et à assurer les meilleures conditions d'apprentissage tout en prenant en considération les besoins des familles». Plus concrètement, le communiqué affirme que ces mesures permettront «aux élèves, aux stagiaires et aux étudiants d'effecteur leurs déplacements dans des conditions sûres et convenables et de faire en sorte qu'ils puissent quitter leurs établissements dans l'après-midi alors qu'il fait encore jour».
Tout est presque dit, en matière de prévention des perturbations qui auront lieu à l'occasion du changement d'heure légale. Sauf que le secteur privé doit aussi faire preuve d'adaptation et de flexibilité en matière d'horaires de travail.
Le Maroc semble s'aligner sur l'heure française pour des raisons économiques mais également administratives, au moment où la question de l'heure à adopter divise l'Europe, appelée à faire le choix, avant fin avril 2019, entre l'heure d'été ou celle d'hiver. Un choix dicté par un projet de la Commission européenne destiné «à mettre fin à l'obligation du changement d'heure».
Et pour cause, la France s'est mise à l'heure d'hiver, en retranchant une heure dimanche matin. Le Maroc aura donc la même heure et les mêmes tranches et plages horaires de communication et de travail.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.