Diffusion de fausses informations sur des cas présumés d'infection : Deux filles arrêtées à Tanger    Bank Al Maghrib: Adoption de nouvelles mesures de politique monétaire et prudentielles    Coronavirus : 120 nouveaux cas en 24 heures, 479 au total    OMS : des prévisions inquiétantes pour le Maroc ? C'est faux !    Gestion de la relation client : Webhelp répond aux fake news    Covid-19: Ces solidaires… pour plaire    L'examen cyclique de l'humanité!    Covid-2019: un peu de souffle pour le MASI    Les effets du COVID-19 sur l'alimentation et l'agriculture à l'échelle mondiale    ADM maintient ses services sur le réseau autoroutier au standard de sécurité et de qualité    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Abderrahim Nouri : Ça se passe bien avec Appie    Outre les meetings de Stockholm et Naples : La Diamond League reporte le meeting de Rabat    Le coronavirus chasse les dirigeants du Polisario des camps de Tindouf    Le quotidien du Premier secrétaire de l'USFP durant le confinement sanitaire    Les aides du Fonds spécial face à un dilemme de ciblage    Des médecins militaires appelés à la rescousse à Tiznit, Tan Tan et Taza    Appui de l'Union européenne au Fonds spécial pour la gestion du Covid-19    La capacité litière de réanimation passera à 3.000 unités sous peu    La Fédération royale marocaine de handball donne 200.000 DH    "Les artistes luttent contre le déplaisir du confinement    Bob Dylan sort une chanson taillée pour cette période    Le Bolchoï diffuse ses meilleurs spectacles sur YouTube    Algérie : le journaliste Khalid Drareni incarcéré en détention préventive    Vahid: Taarabt, un nouvel homme    Une journée mondiale du théâtre pas comme les autres    Coronavirus : lourd bilan en Espagne, avec 838 morts en 24 heures    Banque Populaire : les crédits immobiliers reportés pour les personnes impactées    Sondage: la cote de popularité de Macron s'envole    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    Coronavirus: décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian    McDonald's sert quotidiennement des repas gratuits    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Baliser la voie de la confiance
Publié dans Albayane le 05 - 12 - 2018


Table-ronde autour du Sahara marocain
Le Maroc prend part, ce mercredi et demain jeudi à Genève, à la table-ronde organisée par l'envoyé personnel de l'ONU, Horst Köhler, sur le différend régional autour du Sahara marocain.
La participation de la délégation marocaine, conduite par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, fait suite à l'invitation de Köhler adressée, le 28 septembre et le 23 novembre 2018, au Maroc, à l'Algérie et à la Mauritanie. Ainsi, le Maroc a toujours manifesté sa bonne volonté et tendu sa main à l'autre partie en vue de trouver une solution politique à ce conflit artificiel qui dure depuis plus de quatre décennies. C'est dans ce cadre que le royaume a proposé l'initiative de l'autonomie sous souveraineté marocaine.
Une proposition estimée crédible et réalisable par la communauté internationale. D'ailleurs, le Maroc a tenu à le rappeler à la veille de la rencontre de Genève par la voix de la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, qui a réaffirmé, lundi à la chambre des conseillers, que cette initiative d'autonomie demeure l'unique solution réaliste à la question du Sahara.
Mais, les négociations, qui étaient menées à ce propos, enfermaient le conflit dans sa dimension «bilatérale» entre le Maroc et le «polisario», tandis que l'Algérie et la Mauritanie étaient conviées aux réunions en leur qualité d'«observateurs». Cette situation a changé aujourd'hui. L'Algérie a été invitée par l'ONU à Genève en tant que partie. Autant dire que l'ONU, qui supervise ce processus, perçoit le conflit dans sa dimension régionale. C'est dans cette perspective que seront donc relancées les négociations, suspendues depuis 2012, en vue de poursuivre le processus politique lancé depuis 2007.
D'ailleurs, la résolution N° 2440 du Conseil de sécurité, adoptée le 31 octobre 2018, souligne l'impératif d'ouvrir un nouveau chapitre dans le processus de règlement afin de parvenir à une solution politique, consensuelle, réaliste et durable. La même résolution réaffirme les paramètres du processus politique, définis depuis 2007.
De même, elle conforte tous les acquis du Maroc en ce sens qu'elle consacre la prééminence de l'initiative d'autonomie, salue les efforts sérieux et crédibles du Royaume pour parvenir à une solution politique de ce conflit artificiel et appelle au recensement des populations des camps de Tindouf, faisait savoir lundi la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta. A Genève, l'offre marocaine, (plan d'autonomie sous souveraineté marocaine), demeurera donc la seule proposition considérée d'ailleurs comme une base crédible et sérieuse de négociation par le Conseil de sécurité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.