CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    FIFM : Plusieurs projets récompensés dans le cadre des ateliers de l'Atlas    Un américain arrêté pour l'utilisation de Playstation pour son trafic de drogue    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    MAPA : Conférence internationale sur les addictions    France : Des opérations escargots sur des routes à forte circulation    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    L'Afrique n'est pas la principale source des flux migratoires    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De grands noms africains au stand France au SIEL
Publié dans Albayane le 29 - 01 - 2019

Dans quelques jours, le Salon International de l'Edition et du Livre de Casablanca ouvre ses grandes portes aux amoureux du livre et des littératures des quatre coins du monde.
En effet, lors de cette messe livresque qui aura lieu en effet du 7 au 17 Février, le stand France au salon du livre de Casablanca recevra une brochette de grands noms auteurs africains.
Par ailleurs, le public sera «en quête d'Afrique» à travers des rencontres fructueuses, des échanges où la parole sera libre, seront marqués par la présence d'une poignée de penseurs, philosophes, femmes et hommes de lettres.
«Le Salon de l'édition et du livre de Casablanca est l'occasion de réunir les auteurs de la nouvelle pensée critique africaine qui a émergé ces dernières années sur le continent et dans ses diasporas, et dont certains titres ont été traduits en arabe pour l'occasion», explique Amina Medde, la responsable du Pôle Livre et Médiathèques. Ils seront présents lors du salon : Mehdi Alioua (le sociologue marocain, professeur à l'Université Internationale de Rabat est titulaire de la Chaire «Migrations, Mobilités, Cosmopolitisme»), Sophie Bava (socio-anthropologue), Barbara Cassin (philologue et philosophe), directrice de recherche au CNRS.
Spécialiste de philosophie grecque), Souleymane Bachir Diagne ( professeur sénégalais de langue française à Columbia University, est spécialiste de l'histoire des sciences, de la philosophie islamique et des études postcoloniales), Bertrand HIRSCH Bertrand HIRSCH (professeur d'Histoire de l'Afrique à Université Paris, membre du site Malher de l'IMAF (Institut des mondes Africains), Driss Jaydane (écrivain marocain, chroniqueur radio et directeur de la collection «Royaume des Idées» chez La Croisée des Chemins, enseigne la philosophie à Casablanca), Achille Mbembe ( professeur d'histoire et de science politique camerounais au Wits Institute for Social & Economic Research (WISER) de l'Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud), Simon Njami (auteur de deux biographies : l'une de l'écrivain noir américain James Baldwin et l'autre de Léopold Sédar Senghor), Felwine Sarr (universitaire et écrivain sénégalais) et Ngnima Sarr ( poétesse).
Partant de cette pensée critique africaine, ajoute Amina Medde, le Salon sera cette année l'occasion de décliner l'idée d'une mondialité positive, celle promue par Edouard Glissant à travers l'expression tout monde, dans les différents registres narratifs, en littérature, en histoire, en poésie ou en art.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.