Flash hebdomadaire    Finale de la coupe de la CAF : La RSB en pole position    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Kylian Mbappé élu meilleur joueur du Championnat français    Le CESE donne la parole aux citoyens    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Aéroports du Maroc : Plus de 2,3 millions de passagers en avril    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RCA accroché, le HUSA s'incline, la RSB prend le leadership sous un arbitrage contesté
Publié dans Albayane le 15 - 02 - 2019

Les trois clubs marocains engagés en Coupe d'Afrique de la CAF ne sont plus à égalité parfaite réalisée en ouverture de la phase de poules. La Renaissance Berkane, qui a pris le meilleur sur le Hassania Agadir (2-1) au terme d'un match de la seconde journée, s'est accaparée le leadership, profitant ainsi du nul du Raja Casablanca face à l'AS Otôho d'Oyo du Congo Brazzaville (0-0), dans l'autre match du Groupe.
La deuxième journée disputée de la phase de poules de la Coupe de la CAF, mercredi, a été marquée par le match nul du tenant du titre, le Raja Casablanca, face à l'AS Otôho d'Oyo du Congo Brazzaville (0-0). Dans ce match disputé au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, le Raja a dominé mais n'a pas gagné. Ce qui coûterait trop cher au Raja, tenant du titre, qui vient de réaliser son 2e match nul après celui arraché dans le fief des Soussis sur le score de (1-1). Le second nul du club des Verts, qui n'arrive toujours pas à vaincre et convaincre, a été bénéfique pour la RS Berkane qui a pris seule les commandes du Groupe A au terme de sa victoire sur le Hassania Agadir (2-1), victoire contestée par le club soussi pour cause d'un arbitrage jugé partial. Dans ce match ouvert, les deux équipes ont attendu le temps additionnel de la première mi-temps pour visiter les filets. Le HUSA a été le premier à ouvrir le score grâce à Ayoub El Mellouki, avant que la RSB ne réplique grâce à Alain Traoré qui a inscrit le but de l'égalisation. En seconde période, Issoufou Dayo a donné la victoire aux Berkanis au bout des 20 dernières minutes.
Grâce à cette victoire, la RSB s'est adjugée la première place du groupe A avec 4 points, profitant ainsi du nul blanc concédé par le Raja face aux Congolais de l'AS Otôho d'Oyo, tandis que la dernière place revient aux Gadiris avec un seul point. Ce qui est injuste pour la formation soussie qui ne mérite pas un tel sort. Et c'est le coach argentin de l'équipe, Miguel Angel Gamondi, qui l'a exprimé en allant même jusqu'à tacler l'arbitrage dans les deux matches ratés par le Hassania.
Face au Raja, le Hassania a été privé d'un penalty valable et devant la RSB, l'équipe a souffert le martyr d'un arbitrage scandaleux, selon le coach Gamondi.
On a d'ailleurs constaté dans ce match de Berkane que l'arbitre congolais a souvent donné l'avantage à la RSB tout en fermant les jeux sur les interventions musclées et agressives exercées sur les joueurs du HUSA en les bloquant en plus par des avertissements en série…
Et il suffit de signaler le but victorieux des Berkanis qui n'est pas du tout valable puisqu'il est intervenu suite à deux fautes successives non signalées par l'arbitre en faveur du Hassania. A l'exception de l'arbitre, tout le monde a avoué l'hors-jeu sur la première action avant la faute sur le gardien qui a été fauché dans la surface des 5m 50 pour que la balle s'installe dans les filets des Soussis. Trop c'est trop. La RSB n'a pas besoin du coup de pouce ni quiconque pour gagner.
En somme, si les choses continuent comme ça pour les 3 clubs marocains qui se battent dans un même groupe, suite à un tirage au sort « orienté », on peut dès aujourd'hui parlé, non seulement de la qualification de la formation des Oranges aux quarts de finale pour la première fois de son l'histoire mais aussi et surtout de l'éventuel sacre définitif…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.