Saisi du compte bancaire du Raja    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    12 morts et 1.946 blessés dans des accidents de la circulation en une semaine    Nike accusé de contrefaçon    Meknès. Un inspecteur de police fait usage de son arme pour arrêter un individu    La tension militaire mobilise le CCG et l'Opep    Violence dans les stades: Le débat encore (re)lancé    Accès à l'information: La génération data va consolider le droit...!    Parlement: Les conseillers peinent sur leur propre règlement    L'aide à l'éducation, un modérateur    Jésus, une grande figure biblique du Coran - Episode 7: Le Temple de Jérusalem    Le roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de Tayeb Bencheikh    En Libye, la guerre est aussi économique    L'UNPL en rangs serrés    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Divers sportifs    Divers    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    S.M le Roi inaugure un Centre médical de proximité à l'arrondissement de Sidi Moumen    La CGEM octroie son label RSE    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    Huawei : Nouvelle salve de Washington contre Pékin    Autriche : Le chancelier Kurz confronté lundi à une motion de censure    Elections : Des dirigeants européens se mobilisent contre les populistes    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Conseil des ministres arabes de la Santé. Le Maroc réélu au bureau exécutif    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Nouveau coup dur pour Huawei    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    OCP : Le chiffre d'affaires grimpe de 20%    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale
Publié dans Albayane le 20 - 02 - 2019

Intervenant à l'ouverture d'une réunion du Comité interministériel de la sécurité routière, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, a appelé, lundi à Rabat, à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026 et de mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles et logistiques nécessaires à la réalisation de cet objectif.
El Otmani a mis l'accent sur la nécessité d'adopter une approche intégrée entre les différents acteurs, gouvernementaux et de la société civile, à l'occasion de la Journée nationale de la sécurité routière célébrée le 18 février de chaque année. Selon le chef du gouvernement, cette approche doit être basée sur trois dimensions complémentaires, à savoir la prévention, la sensibilisation et la dissuasion.
En matière de prévention, El Otmani a souligné que cet aspect concerne aussi bien le gouvernement que les différents acteurs publics et institutionnels, faisant savoir que le gouvernement investit des sommes considérables pour mettre en place l'infrastructure nécessaire à l'activité économique et commerciale et à la mobilité des citoyens. Il a précisé, à cet égard, que le Maroc mobilise plus de 2 milliards de dirhams par an pour l'entretien des routes, outre le volet de la formation (conducteurs, professionnels…) qui a connu plusieurs développements ces dernières années.
Sur le volet sensibilisation, El Otmani a souligné que la communication et la sensibilisation revêtent une importance capitale pour attirer l'attention sur les risques du non respect du code de la route et ses impacts négatifs en termes de victimes et de drames humains, mais aussi sur l'économie nationale, d'où l'impératif de mobiliser toutes les énergies pour développer ce volet. Pour ce qui est des mesures de dissuasion, El Otmani a insisté sur l'impératif de mobiliser tous les acteurs afin de garantir le strict respect du Code de la route et de traiter les contrevenants sur un même pied d'égalité.
Toujours dans le cadre de la prévention routière, une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière sera lancée en mars prochain au profit de 50.000 élèves d'écoles publiques et privées à Casablanca, à l'initiative de Vivo Energy Maroc et le Comité national de la prévention des accidents de la circulation (CNPAC).
Organisée en marge de la Journée nationale de la sécurité routière, cette campagne, qui se poursuivra jusqu'au mois de juin, vise à initier les écoliers aux bonnes pratiques de la sécurité routière et les sensibiliser aux règles du bon usage des transports scolaires par le biais d'ateliers théoriques et ludiques, indique un communiqué de la société spécialisée dans la distribution et la commercialisation de carburants et lubrifiants. S'inscrivant dans le cadre du programme «Ana Wa Attarik» lancé depuis 2013 par Vivo Energy Maroc, cette initiative est appuyée par la distribution de supports pédagogiques aux élèves rappelant les bonnes pratiques en matière de sécurité routière, fait savoir la même source.
Un intérêt particulier doit être accordé au renforcement du contrôle routier et du contrôle technique des véhicules, de manière à retirer de la circulation les véhicules qui ne répondent pas aux exigences techniques et de réduire, ce faisant, le nombre des accidents dus à ce facteur précis.
En dépit de tous les efforts déployés dans ce domaine, «le rythme de baisse de la mortalité sur les deux dernières années demeure en deçà de nos attentes et des objectifs tracés», a déploré le chef du gouvernement, notant que «si le nombre global des décès a légèrement reculé en 2018, il a enregistré une hausse de 8,38% dans le périmètre urbain». Les accidents de la route provoquent des dégâts humains et des drames sociaux, sans oublier leur lourd coût financier estimé à 2% du PIB, a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.