Sothema réalise un résultat net de 217 MDH en 2018    Enseignants contractuels/Gouvernement: Le bras de fer continue    Le MASI et la décélération de la croissance    FRMF : Mark Wotte limogé    JETMODE, l'événement mode de l'année !    "La Tbourida", candidate au patrimoine de l'UNESCO    Banque Centrale Populaire. La croissance toujours au rendez-vous    Qualifications CAN-2019 : Le Cameroun rejoint le Maroc et le Burundi entre dans l'histoire    Entreprenathon : L'ESSEC Afrique et l'EMI mettent le cap sur l'innovation et l'entrepreneuriat    Carburants : Le plafonnement des prix est entre les mains d'EL Otmani.    FICM de Tétouan 2019 : «La sueur des palmiers» de Radwan El-Kashef ouvre le bal    «Nous invitons les jeunes Marocains a exposé leurs talents»    Prix Terre de Femmes Maroc : agir localement pour changer le monde !    Californie. Un incendie dans une mosquée fait le lien avec Christchurch    Un Kenyan sacré meilleur enseignant du monde    Politiques budgétaires, commerce intra-africain et transformation digitale…. Les enjeux auxquels devraient faire face les pays d'Afrique    Trump accueille son « ami » Netanyahu en pleine campagne    Les principales conclusions du rapport d'enquête Mueller    News    Retenus en Syrie, les jihadistes de l'EI et leurs familles restent un danger    May entame une semaine cruciale pour le Brexit, et son propre sort    Vous avez dit classe politique !    Sahara. Un troisième round de négociations au programme.    CAN 2019: Les Lions de l'Atlas terminent en tête    Golf Presse Agadir: Une tradition qui gagne en maturité    L'UA a trouvé une bonne clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique    Divers    Fès:Coup d'envoi des sessions régionales du parlement de l'enfant    Une 'Caravane Verte' à Essaouira pour éduquer et sensibiliser à la protection de l'environnement    Education, "Do you speak Arabic"?    COM2019 : L'Afrique souffre encore de sa faible intégration régionale    Forum maroco-belge : Un premier événement intégrant la migration dans la coopération bilatérale    Bourita s'entretient à Marrakech avec la vice-secrétaire générale de l'ONU    Le Musée Mohammed VI est ouvert chaque jour jusqu'à 20h    Le Onze national se contente du nul blanc face au Malawi    Premier atelier des officiers de contrôle du dopage de la CAF en partenariat avec la FIFA    Edito : Talents gaspillés    Marrakech: Un brigadier de police utilise son arme pour arrêter un multirécidiviste    TOKYO: Les femmes protestent en ligne contre le port de talons hauts sur le lieu de travail    D'anciennes joueuses du FC Barcelone à Laâyoune pour encourager le football féminin au Maroc    Mohamed Benabdelkader : Pour un accès facile et décent des citoyens au service public    Lancement des travaux de construction d'un pont à haubans à Abidjan    Messi officiellement forfait pour Maroc-Argentine    Une cinquantaine de courts-métrages en compétition officielle au Festival international de cinéma d'animation    Les "Terrasses en scènes" à Fès    "Cambodia" de Taha Mohamed Ibn Slimane en avant-première à Casablanca    M. Hilale : Atténuer les effets des crises humanitaires, une priorité    Apatride de Narjiss Nejjar : Frontières intérieures…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale
Publié dans Albayane le 20 - 02 - 2019

Intervenant à l'ouverture d'une réunion du Comité interministériel de la sécurité routière, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, a appelé, lundi à Rabat, à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026 et de mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles et logistiques nécessaires à la réalisation de cet objectif.
El Otmani a mis l'accent sur la nécessité d'adopter une approche intégrée entre les différents acteurs, gouvernementaux et de la société civile, à l'occasion de la Journée nationale de la sécurité routière célébrée le 18 février de chaque année. Selon le chef du gouvernement, cette approche doit être basée sur trois dimensions complémentaires, à savoir la prévention, la sensibilisation et la dissuasion.
En matière de prévention, El Otmani a souligné que cet aspect concerne aussi bien le gouvernement que les différents acteurs publics et institutionnels, faisant savoir que le gouvernement investit des sommes considérables pour mettre en place l'infrastructure nécessaire à l'activité économique et commerciale et à la mobilité des citoyens. Il a précisé, à cet égard, que le Maroc mobilise plus de 2 milliards de dirhams par an pour l'entretien des routes, outre le volet de la formation (conducteurs, professionnels…) qui a connu plusieurs développements ces dernières années.
Sur le volet sensibilisation, El Otmani a souligné que la communication et la sensibilisation revêtent une importance capitale pour attirer l'attention sur les risques du non respect du code de la route et ses impacts négatifs en termes de victimes et de drames humains, mais aussi sur l'économie nationale, d'où l'impératif de mobiliser toutes les énergies pour développer ce volet. Pour ce qui est des mesures de dissuasion, El Otmani a insisté sur l'impératif de mobiliser tous les acteurs afin de garantir le strict respect du Code de la route et de traiter les contrevenants sur un même pied d'égalité.
Toujours dans le cadre de la prévention routière, une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière sera lancée en mars prochain au profit de 50.000 élèves d'écoles publiques et privées à Casablanca, à l'initiative de Vivo Energy Maroc et le Comité national de la prévention des accidents de la circulation (CNPAC).
Organisée en marge de la Journée nationale de la sécurité routière, cette campagne, qui se poursuivra jusqu'au mois de juin, vise à initier les écoliers aux bonnes pratiques de la sécurité routière et les sensibiliser aux règles du bon usage des transports scolaires par le biais d'ateliers théoriques et ludiques, indique un communiqué de la société spécialisée dans la distribution et la commercialisation de carburants et lubrifiants. S'inscrivant dans le cadre du programme «Ana Wa Attarik» lancé depuis 2013 par Vivo Energy Maroc, cette initiative est appuyée par la distribution de supports pédagogiques aux élèves rappelant les bonnes pratiques en matière de sécurité routière, fait savoir la même source.
Un intérêt particulier doit être accordé au renforcement du contrôle routier et du contrôle technique des véhicules, de manière à retirer de la circulation les véhicules qui ne répondent pas aux exigences techniques et de réduire, ce faisant, le nombre des accidents dus à ce facteur précis.
En dépit de tous les efforts déployés dans ce domaine, «le rythme de baisse de la mortalité sur les deux dernières années demeure en deçà de nos attentes et des objectifs tracés», a déploré le chef du gouvernement, notant que «si le nombre global des décès a légèrement reculé en 2018, il a enregistré une hausse de 8,38% dans le périmètre urbain». Les accidents de la route provoquent des dégâts humains et des drames sociaux, sans oublier leur lourd coût financier estimé à 2% du PIB, a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.