Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    Les partis interpellés par l'après-Covid-19    Justice: L'agenda de l'après- confinement    En pleine crise du Covid-19, les cerises marocaines se renforcent à l'export    Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City    Article 1062390    Ne dissimulez pas des profits warning!    Emission obligataire pour Label Vie    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    La 2e vague sera celle des maladies chroniques    Marrakech: Cadi Ayyad aura son observatoire des épidémies    Covid19: La situation de ce lundi 25 mai (10h00)    Ricardo Rocha : « Adel est devenu un joueur très précieux »    La saison des best-sellers est ouverte    Sanaa Akroud: Dans "Myopia", j'ai donné la parole aux femmes    "Mon livre solidaire", une opération qui joint l'utile à l'agréable    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    Tourisme, un secteur au point mort : Les nationaux à la rescousse    Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies    "El Mundo" salue les efforts du Maroc dans la lutte contre le Covid-19    Aide alimentaire aux nécessiteux de Béni Mellal    Levée du confinement des fonctionnaires de la DGAPR    Les administrations publiques prochainement ouvertes au public    Bundesliga : L'apprenti Haaland défie le maître Lewandowski    Une carrière en Liga se précise pour Jawad El Yamiq    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN 2019: Les Lions de l'Atlas terminent en tête
Publié dans Albayane le 25 - 03 - 2019

L'équipe nationale marocaine de football s'est contentée d'un nul blanc (0-0) dans le fief de son homologue du Malawi, vendredi dernier, au terme d'un match de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2019), disputé au Kamuzu Stadium à Blantyre.
Les Lions de l'Atlas, qui ont évolué avec une formation presque totalement remaniée, n'avaient eu à forcer leur talent. Ils ont fait le strict minimum en allant chercher le partage des points sur la pelouse du Malawi. La formation alignée.
Pas moins de 5 joueurs de la Botola ont eu le mérite d'être sollicités dans ce match. Il s'agit du trio du Raja Casablanca Raja Casablanca, Badr Banoun (défenseur central), Abdelilah El Hafifdi (milieu offensif) et Zakaria Hadraf (attaquant).
Ces deux derniers ont été remplacés en seconde mi-temps par Rachid Alioui, 65è minute et Ismail El Haddad (57è) du Wydad Casablanca. Même chose pour le sociétaire du Hassania Agadir, Abdelkrim Baadi, qui a laissé sa place à Fouad Chafik (74è). Les autres joueurs sont des professionnels de l'étranger auteur du gardien de but, Mounir El Kajoui, Yunis Abdelhamid, El Hajjam Oualid, Youssef Aït Bennasser, Mehdi Bourabia, Ayoub El Kaâbi et Oussama Idrissi.
Ce sont là les Lions choisis par le sélectionneur national, Hervé Renard, à l'occasion de ce match ayant pour objectif de préparer dès aujourd'hui à la prochaine CAN. Car, qualifiés dès la 5è journée après leur victoire à domicile face au Cameroun (2-0), les Lions de l'Atlas ont évolué avec une seule idée dans la tête, achever les éliminatoires en tête de leur groupe B en totalisant 11 points (3 victoires, 2 nuls et 1 défaite).
Dans l'autre match du Groupe, la sélection camerounaise s'est imposée par 3 buts à 0 face à son homologue comorienne, disputé samedi au Stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé, accompagnant ainsi le Maroc en phase finale. Le sociétaire du PSG Eric Maxim Choupo-Moting a ouvert le score pour les Lions Indomptables, tenants du titre, à la 37è minute du jeu, avant que Clarence Bitang (53è) ne double la mise. Cerise sur le gâteau, Karl Toko Ekambi a inscrit le troisième but à une minute de la fin du temps réglementaire de la rencontre.
Les Lions Indomptables ont ainsi terminé ces éliminatoires en tête avec le même nombre de points que les Lions de l'Atlas, mais avec l'avantage de confrontations directes à la faveur du Maroc (défaite à Yaoundé 0-1 et victoire à Casablanca 2-0).
C'est donc une bonne chose pour les deux Lions considérés parmi les grands favoris à la 32è édition de la CAN, la première à avoir lieu en été, et qui se déroulera en Egypte du 21 juin au 19 juillet prochains avec la participation de 24 sélections nationales, pour la première fois également.
Les Lions de l'Atlas sont toujours à la recherche de leur second sacre qui leur fait défaut depuis 43 ans. Les Lions Indomptables vont jouer pour conserver leur titre remporté en CAN 2017 après avoir battu en finale (2-1) la sélection d'Egypte qui souhaite chercher la revanche mais aussi un nouveau sacre qui serait le 8e dans l'histoire des Pharaons après les titres remportés en 1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008 et 2010.
Avis donc aux Lions Indomptables qui comptent dans leur palmarès 5 titres (1984, 1988, 2000, 2002, 2017) et les Lions de l‘Atlas, vainqueurs en 1976 et finalistes en 2004.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.