Covid-19: Fin de la deuxième vague Omicron au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 9 Aout 2022    La France et l'Europe doivent mettre en place une alliance rénovée avec le Maroc    Journée nationale du migrant: Le CCME soutient les initiatives des Marocains du monde envers leurs régions    L'endettement financier des ENF à près de 821 MMDH en 2021    PLF 2023. Quel impact de la mise en œuvre de la loi-cadre sur la fiscalité ?    La circulation fiduciaire progresse de 5,6% en 2021 (BAM)    Grève de Ryanair : dix vols annulés en Espagne    Accord de paix au Tchad: l'ONU salue une « étape importante » dans l'histoire du pays    Les Etats-Unis et les pays africains, des « partenaires égaux » face aux nouveaux défis    La culture autre levier de la diplomatie marocaine    Mer de Chine : Exercices militaires de Taipeh et prolongement des manœuvres chinoises    Palestine : Tel-Aviv poursuit l'élimination des cadres de la résistance    Chambre des Conseillers : la sécurité sanitaire est une priorité centrale de la souveraineté nationale    Incendie de forêt : 700 hectares partis en fumée en France    Transfert : Isco rejoint le FC Séville    Mondiaux juniors : Le Marocain Benyazide remporte le bronze du 3000 m steeple    La CAF lance une nouvelle plateforme en ligne de licences de clubs    Ukraine : Au 166è jour de guerre, Moscou et Kiev échangent les accusations    Les Etats-Unis mettent fin à des mesures migratoires de Donald Trump    Eaux contestées : le Hezbollah libanais hausse le ton contre Israël    Le «Pavillon Bleu» hissé pour la 11è fois consécutive sur la plage d'Aglou à Tiznit    Insolite : une compagnie de matelas recrute des dormeurs professionnels    5èmes jeux de la Solidarité islamique : une forte participation marocaine pour faire briller le sport national    Clôture à Ain Leuh du 21ème Festival national d'Ahidous    Jidar Rabat Street-Art Festival: Neuf nouvelles oeuvres garnissent la capitale    SNRT: Journées portes ouvertes au profit des Marocains du monde    Beyonce au sommet des ventes aux Etats-Unis, une première depuis près de 15 ans    Le mercato international du Raja : Un Libérien pour faire oublier Ben Malango !    Enseignement supérieur: Pourquoi nos Universités peinent-elles à monter en gamme ?    Sports urbains : Le Marocain Bilal Sahli remporte la médaille d'argent au Mondial    Région TTA : 206 projets approuvés pour 8,4 MMDH    Maroc : Manifestations de solidarité avec le peuple palestinien    Mercato de L'AS FAR : Derrag, Naji, Assout et Jouini et prolongement de Neffati    Botola Pro D1 et D2 : La feuille d'arbitrage digitalisée dès le début de la saison    Eté 2022, une opération Marhaba qui tranche avec les précédentes    Najat Aâtabou danse et chante à l'occasion d'Achoura (VIDEO)    Coupure temporaire de la circulation ce mercredi sur cette route    Le Groupe arabe à l'ONU salue les efforts du Roi en faveur de la Palestine    Bourse de Casablanca: l'essentiel de la séance du lundi 08 août    Le «Parlement itinérant» fait escale à Tanger    ONU : Le Groupe arabe salue les efforts soutenus du Roi en faveur de la cause palestinienne    La revue de presse du mardi 9 août    Météo. Voici le temps qu'il fera ce mardi 09 août au Maroc    Rabat: le patrimoine culturel populaire valorisé par la célébration de Baba Achour    La politique actuelle des visas «abîme» les relations de la France avec le Maghreb    Les faucons de Lekouassem d'Oulad Frej sont lâchés    L'apostille de "Dbibina" : quand les Soros-suceurs se mélangent les pinceaux et en paient le prix fort !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier
Publié dans Albayane le 09 - 05 - 2019

La meilleure preuve que tu n'avais pas cédé devant les offres et les prébendes, c'est que tu quittes la vie sans biens ni richesses, alors que tu aurais pu, si tu l'avais voulu, amasser une fortune importante.
Mais plus que tout, combien grande était ta générosité, ô père d'Abdelkrim.
Ta porte demeurait toujours ouverte à tous ceux qui s'y présentaient. Ton domicile était pratiquement devenu une annexe de l'Université, où les étudiants n'hésitaient pas à se rendre pour que tu leur prodigues conseils, aide et recommandations.
Tu ne disposais pour vivre que de ton salaire, mais malgré cela, tu aidais financièrement le Parti. Plus que cela encore, tu avais insisté pour que tes indemnités perçues en qualité de vice Président du Conseil communal d'Ain Diab lui soient versées, alors que ta commune se souviendra de toi comme d'un conseiller actif, toujours au service des citoyens et du bien du public
Ô notre regretté Aziz,
En vérité, tu représentais un modèle vivant, un exemple brillant d'intellectuel révolutionnaire, qui avait su lier la théorie à la pratique, la pensée à l'action, le patriotisme à l'internationalisme qui appliqua d'une façon vivante et créatrice, le socialisme scientifique aux données concrètes de notre pays qui puise ses racines dans la civilisation islamique.
Il n'existait qu'un seul Aziz Belal au Maroc
Comment s'étonner que le Parti soit fier de toi, de ton militantisme dans ses rangs. Ils ne se trompaient pas les camarades, quand ils faisaient de toi un symbole du Parti, et quand il leur arrivait de dire que c'était le Parti de Aziz Belal, sans avoir à en dire plus parce qu'il n'existait qu'un seul Aziz Belal au Maroc, toi. Toi dont l'exemplarité est rarement produite par l'histoire.
Voilà pourquoi tu vivras parmi nous, à travers les milliers de camarades que tu as formés, à qui tu as servi et tu serviras d'exemple, à travers les milliers de cadres que tu as instruits d'une façon si valable, à travers des générations entières d'intellectuels dont tu étais le meilleur éducateur.
Oui, tu vivras parmi nous, car la bonne graine ne meurt que pour donner de nouveaux épis, et tu étais de ceux-là.
Nous sommes convaincus, au moment où nous portons en terre ta dépouille mortelle, avant que l'herbe ne pousse sur ta tombe, tes idées et ton haut axe, tes idées et ton haut exemple auront germé dans les cœurs de milliers de jeunes et frayé leur voie pour se propager à travers les générations et l'arène de la lutte.
Une probité révolutionnaire hors de prix
Tu vivras pour nous, car tes camarades sauront s'inspirer de tes valeurs militantes et nobles, de ta probité révolutionnaire hors de prix.
Immanquablement, ils tireront des enseignements en matière de fidélité au parti, à la classe ouvrière, aux masses populaires, et de dévouement au service des causes de la patrie et du peuple.
Ils apprendront beaucoup de toi. Toi qui fus un militant courageux, humble et réfléchi. Un militant qui ne fuyait pas devant les difficultés et les dangers. Un militant qui sut rester ferme et résolu, dans les conditions ardues de la clandestinité, comme à l'ère de la légalité, qui n'est pas pour autant facile… Un militant qui sut être, dans toutes les épreuves que traversa le Parti, un de ses piliers, un de ses bastions.
Ton étoile continuera de scintiller
Permettez-nous, cher et regretté camarade Aziz, de déposer ta dépouille mortelle dans sa dernière demeure, tandis que ton étoile continuera de scintiller au firmament du parti, et que ton action bénéfique continuera d'éclairer notre voie.
Nous te jurons de poursuivre le chemin à l'élaboration duquel tu avais participé, et dans le défrichement duquel tu jouas un grand rôle.
Nos condoléances les plus attristées vont à ta femme, notre camarade Afifa, à tes frères, à tes deux fils Abdelkrim et Youssef, à tes cousins venus de l'Algérie sœur.
O Aziz, tu as fait ton devoir, tu as accompli ta tâche toute ta vie durant, à l'égard de ta patrie, de ton peuple, de ton Parti. Tu es mort dans l'accomplissement de ton devoir.
Hommage à toi! Que le salut soit sur toi, pour ta vie et pour ta mort!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.