Maroc/Météo: Temps nuageux ce mercredi 21 avril    Un journaliste algérien écroué après un article sur le mécontentement desTouaregs    Le surplace insolite d'une régularisation à l'italienne    Le déficit budgétaire se creuse pour le deuxième mois consécutif    La généralisation de la protection sociale, un triomphe contre les inégalités    Les TPE lourdement impactées par les délais de paiement    Décès du président tchadien Idriss Déby Itno    Infantino fustige les dissidents qui devront subir les conséquences    Coupe de la Confédération: Match capital pour la RSB et sans enjeu pour le Raja    Restructuration de la direction technique des EN    Le Maroc dénonce l'obstruction algéro-polisarienne du processus de nomination d' un Envoyé personnel au Sahara    La police à pied d'oeuvre pour faire respecter le couvre-feu nocturne    Une exposition célèbre les créations artistiques des enfants autistes à Fès    La chanteuse Taylor Swift à nouveau la cible d' un harceleur    Bientôt une suite du film Downton Abbey    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Cinq clubs anglais se retirent de la controversée « Super League »    Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    Conseil de gouvernement: Du nouveau pour l'AMO des indépendants    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Nouvelle hausse des cas de covid-19 au Maroc (Bilan quotidien)    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aux USA, les expulsions semblent avoir commencé pour des milliers de sans-papiers
Publié dans Albayane le 16 - 07 - 2019

Plusieurs arrestations des personnes en situation irrégulière en territoire américain. Les expulsions ont débuté depuis dimanche dans plusieurs villes des Etats-Unis. Une opération considérée par Donald Trump comme quelque chose de «légitime».
Le président américain, connu pour ses sorties imprévisibles, vient de lancer l'opération d'expulsions des personnes en situation irrégulière du territoire américain. Plusieurs familles pourraient se retrouver segmenter par une telle initiative. Mais une décision pareille n'est pas sans conséquences. Bon nombre d'actions fortes se sont enclenchées, aussi bien par les autochtones pour soutenir les immigrés, que par les concernés eux-mêmes.
Des dizaines de mouvements contestataires ont eu lieu dans plusieurs villes des Etats-Unis. L'objectif de ces manifestations visait à dissuader Trump à changer de fusil d'épaule. Cependant au regard de ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis, tout porte à croire que lesdites manifestations n'ont guère trouvées un écho favorable à l'endroit du numéro 1 américain. Les expulsions ont débuté dimanche dernier : le 14 juillet 2019 dans une dizaine de ville des Etats-Unis.
Tôt dimanche 14 juillet dans la nuit, les agents de l'immigration étaient attendus dans les rues du pays pour procéder à plusieurs arrestations des personnes en situation irrégulière. Mais les «spectres de cette vague d'interpellation s'annonce beaucoup plus réduit que les millions prédits par Donald Trump en juin à l'aube d'une opération finalement repoussée, mais l'inquiétude, elle est la même chez tous ceux qui susceptibles d'être visés», affirme notre confrère France 24.
Toujours d'après cette source digne de foi, les autorités compétentes envisagent l'expulsion des clandestins arrêtées lors d'une descente musclée, mais qui contre toute attente ne figurent pas sur la liste des individus recherchés. Cette situation suscite davantage d'interrogations sur toute l'étendu du territoire américain. Plusieurs émotions envahissent les populations, en l'occurrence les clandestins ou personnes en situation irrégulière. C'est à ce titre que la maire démocrate de chicago, Lori Lightfoot s'est exprimé en ce sens via CNN, «Cela traumatise les gens».
Avis moins partagé par Donald Trump l'initiateur de cette décision contestée par le plus grand nombre. Pour ce dernier, la plupart des maires du pays réclament de telles actions, «Beaucoup de maires les réclament» Et d'ajouter «Vous savez pourquoi ? Parce qu'ils ne veulent pas de crimes dans leurs villes et leurs Etats». Au regard de ce constat, Donald Trump montre une fois de plus le soutien que lui accordent certains de ses compatriotes quant à cette décision contestée.
Au regard de cette décision qui sans doute ne fait pas l'unanimité, certains y voient derrière, un coup politique programmé par Trump. Cas d'une portion d'associations de défense des droits de l'homme qui n'a pas hésité à en parler et à rappeler les droits des personnes en situation irrégulière. De fait, lesdites associations ont interpellé les autorités compétentes à respecter les droits humains. «Si vous craignez d'être expulsé, restez chez vous dimanche», a expliqué le maire d'Atlanta, Keisha Bottoms via CNN.
Pour plusieurs hommes politiques du pays, c'est une machination pour persuader la masse populaire, que la plupart des maux que traversent les Etats-Unis, proviennent des clandestins ou des personnes en situation irrégulière «C'est un coup politique pour convaincre beaucoup de gens qu'aux Etats-Unis, les problèmes viennent des immigrés», a déclaré Bill de Blasio, maire de New York sur MNSBC.
Les Etats-Unis sont confrontés depuis des décennies à une crise migratoire importante. La frontière avec le Mexique semble ne pas faciliter les accords. Les mexicains en quête d'une vie meilleure arrivent aux Etats-Unis chaque mois via cette frontière. D'après les statistiques du ministre de la sécurité intérieure, le nombre de clandestins interpeller au mois de juin dernier serait de plus de 100 000. Soit une baisse de 28% par rapport au mois de mai. Mais, malgré les données mises en exergue, la situation reste complexe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.