Les propositions du PPS pour un nouveau contrat politique»    Un journal indien fustige le blackout total sur la situation du coronavirus à Tindouf    Chelsea en pole position pour accueillir Timo Werner!    Chauffeurs de taxi: Cet autre corps de métier qui pâtit de la crise sanitaire    Actes de violence de ce groupe terroriste en Afrique de l'Ouest et au Sahel    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, vendredi 5 juin    Confinement: Tous ensemble?    «Avoir un bon réseau est utile dans l'insertion sociale et professionnelle future»    «De la nécessité de la réforme et restructuration du secteur des ICC»    ADM invite les usagers à vérifier leur solde Jawaz    Le coût du confinement en Afrique s'élève mensuellement à 09 milliards de dollars    La vérité derrière le mensonge    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    Covid-19: Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Cyclisme: Prudence et sécurité, maîtres mots de la reprise    Exclu-Al Bayane: Boutaib en discussion avancée avec un club de la Botola    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 8.030 au total, vendredi 5 juin à 10h    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Parlement: Les conseillers préparent leur déconfinement    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Le virus prépare une révolution monétaire    Débat sur la place de la culture dans le Maroc d'après-pandémie    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Retour d'expérience et stratégies de déconfinement    Le tourisme et le transport seront essentiels à la reprise de l'économie nationale après la crise    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    La stratégie de développement durable remise sur le chantier    La ministre de la Solidarité détaille son action devant la commission parlementaire des secteurs sociaux    Opération exceptionnelle d'établissement des CNIE pour les MRE    Covid-19 aidant, SAMIR met à disposition ses bacs de stockage    Les éclaircissements de la Chabiba ittihadia    Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prison à perpétuité pour «El Chapo»
Publié dans Albayane le 21 - 07 - 2019

Cette fois est-elle la bonne? On verra… Quoiqu'il en soit, ce mercredi 17 Juillet et après deux évasions et son extradition vers les Etats-Unis en Janvier 2017 par le président mexicain Enrique Pena Nieto, Joachin Guzman, dit «El Chapo» (le courtaud) du fait de sa petite taille (1,62), mais qui reste, à ce jour, le narco-trafiquant le plus puissant depuis 1993 et la fin du règne du colombien Pablo Escobar, a été condamné, par le juge fédéral Brian Cogan du tribunal de New York, à la perpétuité, pour les chefs d'accusation dont il avait été reconnu coupable le 12 Février dernier, assortie de 30 années d'emprisonnement supplémentaires en application des réquisitions du procureur pour utilisation d'armes automatiques.
Dans son réquisitoire avant le prononcé de la peine, le procureur fédéral de Brooklyn, Richard Donoghue, a affirmé que «les preuves accablantes présentées lors du procès ont montré que Joachin Guzman était le chef impitoyable et sanguinaire du cartel de Sinaloa».
Mais le parcours de celui qui avait débuté en travaillant dans les champs de cannabis de sa région d'origine et qui s'était évadé de manière spectaculaire des prisons de son pays en 2011 et en 2015 semble bien être sur le point de s'arrêter derrière les murs de l'Administrative Maximum Facility, un complexe pénitentiaire de très haute sécurité située à Florence dans le Colorado surnommé «l'Alcatraz des Rocheuses» et qui avait déjà eu comme célèbres pensionnaires Terry Nichols pour son implication dans l'attentat d'Oklahoma City puis le français Zakarias Moussaoui suite à sa participation à la préparation des attentats du 11 Septembre.
Mais à en croire «El Chapo» qui, avant l'ouverture de l'audience de ce mercredi, s'est exprimé pour la première fois depuis son extradition, «la justice n'a pas été rendue» puisqu'il aurait été privé d'un procès équitable et «torturé physiquement, psychologiquement et mentalement 24 heures par jour».
Le tribunal de New York qui lui reproche d'avoir déversé sur le territoire des Etats-Unis plus de 1.200 tonnes de cocaïne sur une période de trente années, lui a également infligé une amende de 12,6 milliards de dollars; somme qui correspondrait, en gros, aux bénéfices qu'il aurait tirés de ce juteux trafic.
Le patron du cartel de Sinaloa a, également, été reconnu coupable d'avoir ordonné l'assassinat et parfois même tué de ses propres mains après les avoir torturés, au moins 26 personnes auxquelles il reprochait d'être des policiers, des informateurs, des collaborateurs ou tout simplement des trafiquants appartenant à des organisations rivales…
Enfin, ce qui a causé la perte de Joachin Guzman reste, sans conteste, ce désir de notoriété qui l'avait conduit à se rendre à des rendez-vous galants pour rencontrer Kate Del Castillo, la star des séries télé, et même à faire des projets de «biopic» (film biographique) avec le célèbre comédien Sean Penn.
Mais ce n'est ni avec l'arrestation d'El Chapo ni avec sa condamnation – même pour un emprisonnement «à vie» – que va s'arrêter ou simplement diminuer le trafic de drogues transfrontalier d'abord parce que le cartel est, désormais, entre les mains d'Ismael Zambada dit «El Mayo», âgé de 71 ans, qui, à ce jour, n'a pas encore passé une seule nuit derrière les barreaux tant l'homme est discret contrairement à son prédécesseur puis parce que «les structures sont intactes»; qu'elles aient trait à la production (cocaïne en Colombie et héroïne au Mexique), au transport (à travers l'Amérique Centrale et les Caraïbes) ou encore aux mécanismes financiers de blanchiment. Alors, attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.