Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    BAM: le nombre de billets de banque produit en 2019    Onde de choc dans le secteur de la distribution des produits informatiques et électroniques    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Covid-19: les cascades d'Akchour interdites aux visiteurs    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Avoirs et liquidités détenus à l'étranger : Le délai des déclarations prorogé au 31 décembre 2020    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Change: les devises étrangères contre le Dirham marocain    Edito : Les vraies urgences    USA : collision de deux petits avions, sept morts    Botola : le Wydad en tête du classement général    Une femme tente de s'immoler par le feu à l'aéroport de Marrakech    La FRMF remanie le staff de Vahid Halilhodzic    La trop grande emprise des arbitres sur les résultats de la Botola    Reconfiguration des chaînes de valeur mondiales, quelles opportunités pour le Maroc ?    Karima Benyaich : La crise du Covid-19 a renforcé le partenariat stratégique entre le Maroc et l'Espagne    Diagnostic réaliste et solutions éclairées    Ahmed Mohamed Al-Amine Andari : Le discours Royal a présenté des solutions concrètes pour surmonter les répercussions du Covid-19    Cas confirmés, cas graves et décès en nette augmentation    Alzheimer : 21 façons de réduire les risques    Le labour du chameau ou l'effroyable légèreté du gouvernement El Othmani    Abdelaâli Benchekroun : Il est de l'intérêt du Royaume, Etat et société, que les choses changent vers un Maroc de la connaissance, du social et de la lutte contre les inégalités sociales    Baisse des prix dans l'industrie chimique en juin    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    "Black Is King", le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    Le réalisateur de "Midnight Express", Alan Parker n'est plus    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Alerte météo : Des averses attendues dans ces régions    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    183 migrants secourus par les gardes-côtes de la Marine Royale    Aïd Al-Adha: les « collecteurs » des peaux de moutons se plaignent aussi (VIDEO)    Vidéo: La Nasa rassure sur la Mission Mars 2020    Le Discours Royal suscite l'intérêt des hommes politiques européens    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    L'Espagne en récession, le PIB chute de 18,5%    Vidéo: Le Roi, Amir Al-Mouminine, procède au rituel du sacrifice dans le respect des mesures sanitaires préventives contre la Covid-19    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    Aïd Al Adha: Grâce Royale pour 752 personnes    Le secteur des fruits rouges a besoin de "reconnaissance et d'encouragement"    Fête du Trône : Grâce Royale au profit de 1.446 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants
Publié dans Albayane le 18 - 09 - 2019

Tarek William Saab, le procureur général du Venezuela a annoncé, ce vendredi, l'ouverture d'une enquête contre Juan Guaido, le jeune président de l'Assemblée Nationale, qui, le 23 Janvier s'était autoproclamé, président par intérim du Venezuela et ce, pour ses liens présumés avec le gang des trafiquants de drogue colombiens qui, en Février dernier, est supposé l'avoir aidé à passer illégalement en Colombie.
Pour conforter son accusation, le procureur a montré, dans une intervention télévisée, des clichés faisant apparaître le chef de file de l'opposition vénézuélienne aux côtés d'éminents représentants d'un gang de trafiquants de drogue colombiens. Notamment, Jhon Jairo Duran Conteras alias «el Costeno» ou «el Menor» et Albeiro Lobo Quintero, alias «El Brother», tous deux actuellement détenus en Colombie.
A en croire le ministre de l'Intérieur Nestor Reverol, qui s'était exprimé sur les ondes de la télévision nationale, peu avant le procureur général, ces photos auraient été prises en Février dernier lorsque Juan Guaido interdit de sortie du territoire après s'être auto-proclamé président par intérim était passé en Colombie grâce à une «opération d'exfiltration» dont le gouvernement colombien avec lequel Caracas entretient des relations très tendues était au courant. Cette opération qui avait été organisée, par le gang de «Los Rastrojos», une bande de «narcotrafiquants et paramilitaires» colombiens, à l'effet de permettre au jeune opposant anti-chaviste d'éviter les postes-frontières pour superviser l'envoi de l'aide humanitaire américaine vers le Venezuela ; un envoi qui avait finalement échoué.
Si Juan Guaido n'a pas nié l'authenticité desdites photos, il a tenu, tout de même, à préciser qu'il ne demande jamais «leurs antécédents judiciaires» à ceux qui veulent prendre une photo avec lui; ce qui n'a aucunement empêché Nicolas Maduro de déclarer que «cette alliance criminelle est un sacré scandale».
Rejetant, néanmoins, tous liens avec les narco-trafiquants colombiens, Juan Guaido fait déjà l'objet d'une enquête pour «usurpation de la fonction présidentielle». Aussi, les nouvelles accusations portées contre lui n'entament en rien sa détermination à évincer du pouvoir son ennemi-juré, le président Nicolas Maduro. Notamment, après la mise en garde de Washington, qui a prévenu que son arrestation serait «l'ultime erreur» du pouvoir en place à Caracas. Washington qui soutient ouvertement le jeune opposant vénézuélien serait-elle réellement prête à lâcher ses troupes contre Maduro pour sauver le soldat Guaido ? Si cette éventualité n'est pas à écarter d'un simple revers de manche, elle reste, néanmoins, très difficile à mettre en œuvre quand on sait que l'ours russe, tapi dans son coin, veille au grain mais attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.