Mondial 2022. Les Lions de l'Atlas face aux Matadors espagnols en 1/8è    Météo: les prévisions du vendredi 2 décembre    Maroc-Espagne : Convention sur l'appui à la consolidation des CTI    Mondial 2022 : L'esprit combatif et collectif a fait la victoire du Maroc, selon Walid Regragui    L'ouverture d'un consulat à Dakhla renforce les relations entre Guatemala et Rabat    Mort d'un homme en garde à vue : les précisions qui font taire définitivement les rumeurs    Canada – Maroc : Les 11 Lions de l'Atlas face aux Canucks    Mondial 2022 : Le Japon bat l'Espagne et termine premier de son groupe    Soirée de folie dans les villes du Maroc après la qualif' des Lions (VIDEOS)    Conférence d'après match contre le Canada: Walid Regragui rend hommage à Hakimi    Mondial 2022: la RAM annonce une bonne nouvelle aux supporters marocains    Mondial 2022 : l'Allemagne à terre, quitte la compétition    Décès de Yassine Chibli : le Procureur général du Roi dévoile les résultats de l'enquête    Le roi ordonne l'augmentation progressive de l'allocation mensuelle des imams    Le prince héritier de Dubaï félicite chaleureusement les Lions de l'Atlas après leur qualification en 8ème    Mondial-2022 (3è journée/Groupe F): Le Maroc bat le Canada 2 à 1 et va aux 8-èmes de finale    Le gouvernement déterminé à réussir le chantier de réforme du système national de santé    Palestine : Les USA s'engagent à rouvrir le consulat palestinien    Liberté de la presse : Mediapart obtient gain de cause auprès de la justice française    15 morts et 27 blessés dans une attaque contre une école afghane    Démarrage de l'AMO pour les personnes dans l'incapacité de s'acquitter des cotisations    Covid-19/Maroc : 1.290 cas actifs à l'échelle nationale dont 7 cas admis en REA    Casablanca / Opéra Royal du Maroc : La métropole vibre au rythme du 1er Gala    Une nouvelle exposition de l'artiste Mahi Binebine    Le raï algérien désormais inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    Le Maroc entend injecter 14 milliards de dollars dans « le Fonds Mohammed VI pour l'investissement » (ministre)    La République du Guatemala ouvre un consulat général à Dakhla    Révision annuelle des listes électorales générales: le délai d'inscription expire le 31 décembre    L'UGTM appelle le gouvernement à préserver la dignité des travailleurs    Chambre des conseillers : présentation en commission du budget sectoriel du Secrétariat général du gouvernement    Algérie: Un ancien ministre des travaux publics condamné à 12 ans de prison pour corruption    Espagne : Expulsé d'Allemagne, un Marocain arrêté pour endoctrinement djihadiste    ADM: plus de 306.000 nouveaux Pass Jawaz vendus en 2021    Rabat : L'Espace Rivages accueille une exposition du Maroco-italien Abdelkader Meskar    Sidaction : coup d'envoi de la campagne 2022    Alerte météo : Fortes averses parfois orageuses et chutes de neige ces jeudi et vendredi    Mariages des mineures: Ouahbi promet d'interdire les autorisations judiciaires    Rabat: collaboration entre les Archives du Maroc et les Archives nationales de Turquie    Pour la facilitation et la promotion des échanges commerciaux entre les deux pays : Le Maroc et la Chine signent à Rabat un mémorandum d'entente    Afrique du Sud : le scandale du cambriolage agite le sommet de l'Etat, l'argent sale mis en cause    Inflation : impact négatif sur les salaires réels (OIT)    Patrimoine culturel immatériel : Le Royaume immunise ses trésors humains    L'Association «Maroc Impact» lance son projet «Genious Medina»    Nouveau single: «Ha Mama» de Sabrina Belfkih récolte 2 millions de vues en peu de temps    L'Institut du Monde Arabe rend hommage à la grande cinéaste Izza Génini    Secteur non financier: le crédit bancaire progresse de 6,3% en octobre 2022 (BAM)    Banques participatives: les financements augmentent de 23,8% à fin octobre (BAM)    A vos parapluies ; il va pleuvoir ce jeudi 1er décembre 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Colombie: Ivan Duque fait face à la colère de la rue…
Publié dans Albayane le 25 - 11 - 2019

Dénonçant les mesures économiques, sociales et sécuritaires prises par le gouvernement de droite du président Ivan Duque impopulaire après plus de quinze mois passés à la tête de l'Etat, des centaines de milliers de colombiens – travailleurs, étudiants, indigènes ou faisant partie des partis d'opposition et des organisations de défense de l'environnement – ont manifesté ce jeudi, à travers tout le pays à l'appel des syndicats des travailleurs et ce, en tapant dans des casseroles improvisant, pour la première fois en Colombie, ces «cacerolazis» (concerts de casseroles) très courants dans d'autres pays d'Amérique latine afin de dénoncer les velléités du gouvernement de «flexibiliser le marché du travail, d'affaiblir le fonds public des retraites en faveur d'entités privées et de reculer l'âge de la retraite».
Parmi les manifestants, se trouvent également des étudiants qui demandent que l'enseignement public soit doté de moyens conséquents et des indigènes qui réclament de réelles mesures de protection après l'assassinat de 134 d'entre eux depuis la venue au pouvoir, en Août 2018, d'Ivan Duque qui a focalisé sa politique de sécurité sur la lutte anti-drogue.
Répondant aux troubles ayant touché les quartiers populaires de la capitale Bogota, métropole de 7 millions d'habitants, le maire Enrique Penalosa a décrété le couvre-feu jusqu'à samedi à 6 h du matin alors que le pays n'a pas connu une telle situation depuis 1977.
Plus tôt dans la soirée, le chef de l'Etat a déclaré, sur les ondes de la télévision nationale «Aujourd'hui, les Colombiens ont parlé. Nous les entendons. Le dialogue social a été la bannière principale de ce gouvernement. Nous devons l'approfondir avec tous les secteurs de cette société (…) Nous allons lancer, à partir de la semaine prochaine (…) une conversation nationale qui renforcera l'actuel agenda de politique sociale (…) avec une vision à moyen et long terme qui permettra de combler les écarts sociaux».
Mais s'il est certes vrai qu'il a entendu les manifestants puisqu'il est indéniable qu'ils ont fait beaucoup de bruit avec leurs casseroles, il n'en demeure pas moins vrai qu'il n'a pas réellement répondu à leur requête de dialogue direct. Restant même persuadé du fait que la carotte qu'il a offerte au peuple colombien ne fera pas fléchir ce dernier, Ivan Duque a dû, comme à son accoutumée, brandir le bâton dont il ne s'est jamais départi et sans lequel il n'est jamais parvenu à exercer le pouvoir en annonçant que, pour «renforcer la présence de la force publique», il a ordonné «le déploiement de patrouilles mixtes de la police et de l'armée dans les lieux les plus critiques».
Or, si les autorités avaient d'abord fait état vendredi d'un retour au calme sur l'ensemble du pays, il est à signaler, toutefois, que près d'une cinquantaine de colombiens ont protesté, à l'aide de casseroles, devant le domicile du chef de l'Etat avant de quitter les lieux, dans le calme, après le début du couvre-feu. Quelques trois cents autres manifestants massés sur la principale autoroute traversant la capitale pour un nouveau «concert de casseroles» ont été dispersés par la police anti-émeute à coup de grenades assourdissantes et de bombes lacrymogènes et des incidents ont même opposé des manifestants aux forces de l'ordre aux abords des stations de transport urbain fermées suite aux actes de vandalisme dont elles furent l'objet la veille; ce qui a contraint des entreprises, des commerces et des établissements d'enseignement à fermer leurs portes très tôt dans la journée.
Selon un bilan officiel, trois personnes sont mortes durant ces manifestations, 98 ont été arrêtées (230 selon d'autres sources) alors que les blessés se chiffrent à 122 du coté des protestataires et à 151 du côté des membres des forces de l'ordre.
Enfin, à en croire le politologue Yann Basset de l'Université du Rosario à Bogota, s'il veut calmer l'ardeur de la rue et «amplifier la base de son gouvernement», Ivan Duque «va devoir ouvrir plusieurs fronts de dialogue avec les organisations sociales et les partis politiques». Le fera-t-il ? Rien ne l'indique pour l'heure alors attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.