MRE: ouverture des frontières aériennes et maritimes à partir du 14 juillet    Casablanca: le courant électrique totalement rétabli (Lydec)    Covid-19 : Des mesures additionnelles préventives à l'occasion d'Aid Al Adha    Projet de loi de finances rectificative : quoi de neuf sur le volet fiscal ?    164 nouveaux cas de Covid-19 au Maroc: près des 2/3 dans la région de Casa    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    Les ménages incertains et très inquiets    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Infos Covid-19/Maroc: le ministère a fait une annonce    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Le Maroc, l'un des pays les mieux placés pour affronter une crise sanitaire selon la BAD    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Fermeture des frontières : Plus de 45.000 MRE ont regagné leur pays de résidence    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Bac 2020: l'épreuve de maths provoque une hystérie collective (VIDEOS)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Vacances. Voici les plages où il ne faut pas se baigner    Retour sur le passé : Brides de ma vie relatée à M'Barek Bouderka    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Je ne regrette aucun engagement    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Le retrait américain de l'OMS prendra effet dans une année    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Parcours exceptionnel d'un homme si exceptionnel    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entretien avec Sofia El Meknassi, diététicienne-nutritionniste
Publié dans Albayane le 17 - 05 - 2020

«Le ramadan est une occasion pour détoxifier le corps, perdre du poids et régler les problèmes métaboliques»
AlBayane : Durant le mois de Ramadan, les Marocains ont tendance à consommer plus d'aliments, et particulièrement ceux riches en sucre. Quel regard portez-vous sur ces comportements alimentaires?
Sofia El Meknassi : Le Ramadan correspond à une période sacrée dans laquelle le rythme et les habitudes alimentaires changent. C'est une occasion pour se détoxifier le corps, perdre les kilos superflus et régler les problèmes métaboliques. Mais malheureusement les gens ne savent pas profiter positivement de cette ponctualité et virent vers un mode alimentaire déséquilibré en privilégiant les sucreries et les produits gras, un comportement qui ne peut que nuire à leur santé.
Quels sont les effets immédiats et tardifs à ces mauvaises habitudes alimentaires en ce mois de Ramadan?
Une alimentation déséquilibrée pendant le Ramadan peut provoquer immédiatement et à court terme chez certains sujets des malaises digestives qui traduisent par des reflux gastro œsophagiens, une dyspepsie (maldigestion), une colopathie fonctionnelle en plus de la constipation qui apparaît chez 90% de gens.
A long terme et vers la fin du mois Sacré on pourra constater des problèmes de syndromes métaboliques qui peuvent à leur tour être précurseurs de certaines maladies chroniques (HTA, maladies cardiovasculaires, diabète…).
De même, nous devons savoir que l'excès de consommation d'aliments riches en sucre et de matières grasses tous les jours associé à une sédentarité induit à une prise de poids.
Que pouvez-vous nous dire au sujet de la prise de poids?
Il faut savoir que la prise de poids survient quand nous consommons plus de calories que nous ne pouvons en brûler. En somme, si vous brûlez autant d'énergie que vous en mangez chaque jour, le corps n'a plus de calories pour stocker dans les cellules graisseuses, et le poids reste le même. Si vous faites entrer plus d'énergie dans votre corps que vous n'en faites sortir, surtout par ces temps de confinement où la pratique de l'activité physique n'est pas évidente, vous finissez par prendre du poids et donc par grossir.
Un autre facteur non négligeable pour expliquer les kilos en trop pris sur cette période, est la perturbation du cycle de sommeil, puisque nous veillons trop, nous dormons très peu. Cela affecte la libération de nombreuses hormones et de substances chimiques qui régulent le métabolisme des glucides et le taux métabolique.
Alors justement, que pouvez-vous conseiller en tant que nutritionniste, à toutes les personnes qui veulent revenir à un poids normal avant la fin du Ramadan?
Pour les gens qui ont eu des écarts nutritionnels, les premières quinzaines ont toujours la possibilité de corriger leur mode alimentaire en adoptant un comportement diététique sain, en privilégiant du gras essentiel et insaturé, des fibres, des légumes et des fruits entiers.
Et surtout choisir un mode de cuisson sain et pratiquer une activité physique régulière soit une heure avant la rupture du jeûne où 1h30 après le F'tour (le saut à la corde, renforcement musculaire, mouvements de gymnastique au sol…).
Vous savez, une alimentation saine et équilibrée, associée à une activité physique modérée, chacun selon son âge et ses capacités même à l'intérieur de son domicile, est de nature à préserver plusieurs maladies et troubles psychiques, surtout en cette période de confinement et de crise sanitaire.
Quelle est la composition idéale des différents menus (Ftour – Diner – Shour) qui peut satisfaire le jeûneur, sans nuire à sa santé?
Pour la rupture du jeûne, il est recommandé d'avoir une alimentation facile à digérer contenant des sucres rapides, comme le fructose, le glucose, le saccharose. Soit des dattes, des figues séchées, ou un fruit avec un verre d'eau à température ambiante.
Ensuite , il faut marquer une pause et prendre une soupe de légumes, ou une soupe marocaine allégée , avec une portion de protéine, une portion de féculents et un produit laitier, tout en évitant les fritures, et en faisant attention à la qualité de gras ingérés. Il faut surtout s'hydrater en buvant environs 1.5 litres d'eau pendant toute la soirée.
Au diner, c'est-à-dire 3 heures après le Ftour, le repas doit être composé d'un féculent complet, des légumes crus ou cuits avec un apport protidique adéquat.
Le shour est le repas qui permet de fournir l'énergie nécessaire pour un jeûne lucide, ses composantes seront : un produit laitier (raib, fromage blanc, yaourt…) plus une galette au sésame ou un morceau de pain aux céréales ou une portion des flocons d'avoines etc. On peut aussi consommer 30g de sel ou si ce dernier est allégé en glucides et matières grasses en plus d'une poignée d'oléagineux frais, et un fruit entier.
Il faut particulièrement éviter les boissons diurétiques (cafés, thé, jus) et les remplacer par de l'eau.
Que pouvez-vous dire au sujet de la chrono-nutrition?
Le principe de la chrono nutrition, c'est de consommer au bon moment un aliment à bonne densité nutritionnelle en bonne quantité. C'est-à-dire, ingérer un aliment à faible charge calorique, mais riche en nutriments. Chose qui nous évite de nous gaver en calories vides (un aliment dépourvu de micronutriments qui sont les vitamines et Oligo éléments).
Le docteur Alain Delabos , qui est a l'origine de la chrono – nutrition (1986) a clairement établi que cette méthode s'intéresse à la production des hormones et enzymes liées au métabolisme et à la digestion. Notre corps n'a pas les mêmes besoins en énergie selon l'heure de la journée mais aussi selon la chaleur, le froid, nos activités, la faim et la satiété.
Il s'agit donc de consommer le bon groupe d'aliments composé de glucides, de protéines, et de matières grasses au bon moment. Si ce n'est pas le cas, le corps va stocker plutôt que dépenser, ce qui provoque le surpoids.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.