Observations sur le dernier rapport annuel du Conseil national des droits de l'Homme    Nicolas Bay interroge Bruxelles sur les détournements de l'aide humanitaire européenne    La marocanité du Sahara ou l'obsession algérienne    Accusations d'espionnage: Le gouvernement hausse le ton face à Amnesty    Automobile: Acheter maintenant et payer en 2021!    Poursuite des opérations de rapatriement des Marocains bloqués à l'étranger    1.107 cas de triche au bac détectés    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    Plaidoyer pour une culture intégrée dans l'offre touristique au Maroc    La série "H" débarque sur Netflix    Serge Lapandry, une figure de l'acier s'éteint    En vidéo: Le Conseil des ministres présidé ce lundi par le roi    Maroc/Covid-19: voici d'où viennent les 164 nouveaux cas    Le cyclisme national reprend de plus belle après trois mois de suspension    UFC: le père de Khabib succombe au coronavirus    Reprise de plus belle après trois mois de suspension    Contraction de l'économie nationale de 13,8% au deuxième trimestre sous l'effet de la Covid-19    La SFI, l'IFU et Proparco investissent dans la santé en Egypte et au Maroc    Le PLF rectificative prévoit un recul de 5% du PIB et un déficit budgétaire de 7,5%    Feu ravageur : Les oasis à la merci des flammes    Fête de l'indépendance de l'Algérie : le Hirak veut une seconde révolution    France: Dupond-Moretti, nouveau ministre de la Justice    Le PPS, l'Istiqlal et le PJD ont rehaussé le niveau de la solidarité    La CAF, la FIFA, l'OMS et la SGSA réunies pour discuter de lasécurité et dela sûreté en Afrique    Une belle contribution à la préservation du patrimoine immatériel riche et varié    Lions de l'Atlas: L'agent d'Achraf Hakimi accuse Zidane    Le Festival National des Arts Populaires revient pour sa 51ème édition    France: L'acquittator Eric Dupond-Moretti ministre de la Justice dans le nouveau gouvernement    Baisse de 32% des recettes non fiscales à fin mai    Wafasalaf lance une nouvelle solution digitale    Affaire Khashoggi: le Tribunal d'Istanbul ouvre le dossier    Saraha marocain: la presse algérienne diffuse une fake news    Comment se déroulent les examens du bac au Maroc (VIDEO)    Le Maroc reconfiné après Aid al-Adha ? Une source répond    Rapatriement de 278 Marocains bloqués à Oman, au Qatar et en Jordanie    La Belgique n'ouvrira pas ses frontières au Maroc    Le HCP prévoit un repli de l'activité économique de 4,6%    Le drame du journaliste marocain. « Tu te crois à New York? »    Affaire Ramid-Amekraz CNSS : Des lecteurs de lobservateur.info s'indignent    Foot féminin: Les sélections nationales U17 et U20 débutent les entraînements    Quand le confinement fait son œuvre sur l'art de Yassine Guedira    France : le nouveau gouvernement dévoilé ce lundi    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    Kanye West. Un rappeur à l'assaut de la Maison Blanche    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Registre social unifié : Nouveau calendrier    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits
Publié dans Albayane le 31 - 05 - 2020

Ce vendredi 29 mai, le Tribunal arbitral du Sport (TAS) a tenu une dernière réunion par visioconférence avant de se prononcer sur l'affaire qui oppose le Wydad de Casablanca à l'Espérance de tunis. Le club tunisien avait été déclaré champion d'Afrique 2019 par la Confédération africaine de football (CAF), rejetant au passage l'appel du club casablancais.
Cette réunion, qui a duré plus de 8 heures, a été conduite par trois membres du TAS et a été marquée par le témoignage du président de la CAF, Ahmad Ahmad, qui aurait confié ne pas avoir été mis au courant au sujet de l'absence de l'assistance vidéo (VAR). Le Malgache aurait également avoué avoir été menacé par les dirigeants du club tunisien.
Le président de la commission juridique de l'espérance avait déclaré vendredi aux médias : « Nous avons eu des difficultés car l'audience était en ligne et en anglais. Plusieurs sujets ont été soulevés mais la principale question était la suivante : le Wydad a-t-il abandonné le match ou pas ? Chacune des parties a apporté 4 ou 5 témoins », a-t-il expliqué.
Pour rappel, le 31 mai 2019, le Wydad faisait face à l'Espérance de Tunis lors de la finale retour de la Ligue des champions 2018-2019. Mené au score 1-0, le WAC avait réussi à remonter au score, cependant, l'arbitre de la rencontre, Bakary Gassama, avait annulé le but pour hors-jeu. Une décision contestée par le WAC qui avait exigeait le recours à la VAR. Malheureusement pour eux, le dispositif de l'assistance vidéo à l'arbitrage promis n'était pas disponible, du jamais vu…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.