Le Parti de l'Istiqlal en tête des élections du Conseil provincial de Khouribga    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le PPS va continuer d'œuvrer pour servir l'intérêt supérieur de la Nation, à partir de sa position dans l'opposition nationale démocratique    Publication d'un guide pratique sur les mécanismes consultatifs de plaidoyer civil dans les foras internationaux    Transports urbains. Casablanca disposera d'un musée dédié    Macron et Biden tentent un « retour à la normale »    Somalie : Rien ne va plus entre le Président et son Premier ministre    L'ambassadeur Hilale reçu en audience par le président de la République Centrafricaine    Guatemala : Le volcan Fuego entre en éruption    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Qualification historique pour les Lions de l'Atlas !    MDJS lance « Nt7arko w Nktachfo »    Coronavirus. La pandémie prendra fin dans un an selon le PDG de Moderna    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    Le label New District présente son premier artiste, Hassa1    Tendance baissière du covid-19 au maroc depuis 5 semaines    Qui est Ali Ben Lmadani?    Partenariat Transdev-SIE pour promouvoir des solutions de performance énergétique    Lamiaa Amghar: "Des exonérations fiscales au profit des établissements d'animation touristique"    Pass sanitaire. La France reconnait désormais les vaccins chinois, mais à une seule condition    Bientôt un test pour distinguer la grippe de la covid-19, fabriqué et commercialisé au Maroc    Un nouveau single égyptien en vidéoclip dédié au Maroc    Streaming: Spotify célèbre la sauce Hip-Hop made in Morocco    Genève : Initiative conjointe du Maroc, du Bahreïn, d'Israël et des EAU pour promouvoir le rôle des femmes dans la paix et la diplomatie    Bilan mondial Covid-19 : 4 715 000 morts dans le monde, la pression hospitalière poursuit sa décrue au Maroc    Casablanca : Un trio d'agresseurs écroué    El Mustapha Tanaoui du PI élu président du conseil communal de Settat    Khammar Mrabit : « Il est important d'avoir une application nucléaire sûre et sécurisée en Afrique »    Mondial Futsal 2021: Le Maroc affrontera le Brésil ou le Japon en quart !    Cyclisme: les Mondiaux 2025 à Kigali, au détriment de Tanger    L'ASMEX prospecte les opportunités d'affaires au Japon    ''Maroc-Mantlet 2021'' : Le Maroc et les Etats-Unis coopèrent sur la gestion des catastrophes    Une autre décision bizarre : l'Algérie ferme son espace aérien à tous les avions marocains    Barid Al-Maghrib et FNM émettent un timbre-poste à l'occasion de l'exposition «Delacroix»    Tunisie : Kaïs Saïed renforce les pouvoirs de la présidence    Tanger : Mise en échec d'une grosse opération de trafic de cocaïne    Equivalence du pass sanitaire marocain : Les clarifications de l'UE    Ligue 1 : Un doublé victorieux de Hakimi face à Metz !    Qualifications Coupe du monde 2022 : Le Soudan "reçoit" le Maroc au Caire en novembre prochain    Manche : 66 migrants embarqués vers l'Angleterre sauvés    Affaire du meurtre de deux experts de l'ONU en RDC: Incuplation d'un journaliste congolais    CDG Capital Insight s'attend au maintien du taux directeur à 1,50%    «Intelcia IT Solutions» lance deux business lines dédiées au opérateurs télécoms    Washington réitère son engagement à accompagner l'agenda de réformes de SM le Roi Mohammed VI    Le CSPJ annonce l'arrêt de la liste définitive des candidats à l'élection des représentants des magistrats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Laftit tient une réunion avec les leaders et représentants de partis politiques
Publié dans Albayane le 14 - 07 - 2020


Préparation des élections de 2021
Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit a tenu, lundi à Rabat, une réunion avec les leaders et représentants de partis politiques non représentés au Parlement, dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances électorales de 2021.
Cette rencontre a été marquée par la présentation par ces partis de leurs propositions relatives essentiellement à la révision des lois encadrant le processus électoral, le mode de scrutin et l'annulation du seuil.
Dans des déclarations à la presse à l'issue de cette réunion, qui s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres programmées par le ministère de l'Intérieur avec les chefs des partis politiques pour échanger les points de vue autour des questions essentielles relatives aux préparatifs des prochaines échéances électorales, des leaders partisans ont mis en exergue la nécessité d'une révision globale du code électoral, notamment en ce qui concerne le mode de scrutin, le retour au scrutin individuel et l'annulation du seuil.
À cet égard, le président du Parti de l'environnement et du développement durable, Karim Hritane, a indiqué que son parti a présenté une vision concrète susceptible de contribuer à augmenter le capital confiance entre les citoyens, les partis et les institutions représentatives et à soutenir des élections compétitives à travers une révision globale du code électoral.
Hritane a expliqué à cet égard que son parti appelle à une modification du code électoral, en ce qui concerne principalement la répression de l'usage de l'argent à mauvais escient, afin de préserver les finances publiques et la légitimité de l'action politique, ainsi qu'à l'adoption d'une liste de compétences féminines au niveau régional.
Pour sa part, le secrétaire général du Parti de l'action, Mohamed Drissi, a fait savoir que son parti a présenté un ensemble de propositions qui concernent notamment le mode de scrutin, le seuil électoral et le soutien, considérant que l'important est "une mobilisation globale du peuple marocain, en particulier les jeunes, afin d'assurer un taux de participation honorable".
Le secrétaire général du Parti de la renaissance, Said El Ghnioui a considéré, quant à lui, que la réforme de la scène partisane passe par la réforme de la loi organique des partis politiques et la mise en place de lois "intelligentes" pouvant contribuer à limiter la corruption et à favoriser l'émergence des élites au niveau local et de l'institution législative.
El Ghnioui a poursuivi que son parti a présenté, à cette occasion, des propositions relatives au financement public et au soutien des compétences, tendant à ce que le financement ne soit pas lié à la représentativité au sein des instituions parlementaires ou au nombre de voix, mais aux résultats réalisés en matière de production de compétences, avec la possibilité de mise ne place d'un contrat-programme entre les partis politiques et l'Etat, sur la base duquel sera octroyé le soutien.
Pour sa part, le secrétaire général du Parti de la Choura et de l'Istiqlal, Ahmed Belghazi, a souligné que cette réunion a permis de présenter une série de propositions portant en particulier sur la révision de la loi électorale, le mode de scrutin et le droit d'accès aux médias, formulant le voeu que les prochaines échéances électorales soient justes et transparentes et permettent de rétablir la confiance des citoyens, conformément à la volonté de SM le Roi Mohammed VI.
La secrétaire générale du Parti de la société démocratique, Zhour Chequafi a indiqué, quant à elle, que cette réunion a été l'occasion d'évoquer la révision du code électoral dans l'objectif de bien préparer les prochaines échéances électorales.
De son côté, Mohammed Khalidi, secrétaire général du Parti de la renaissance et de la vertu, a salué le maintien des élections en leur date initiale ainsi que l'approche participative adoptée pour la prise des décisions, affirmant que cette rencontre a soulevé des questions importantes relatives au changement et à la consécration d'institutions démocratiques respectueuses de leurs engagements.
Pour sa part, le vice-secrétaire général du Parti marocain libéral, Isaac Charia, a exprimé le souhait de voir émerger des prochaines élections des élites et de nouveaux visages capables de faire face aux crises économiques et sociales, notamment après les répercussions de la crise du coronavirus.
Cette réunion, tenue au siège du ministère de l'Intérieur, en présence notamment du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb, s'inscrit dans le cadre de la méthodologie de concertation fructueuse et de débat constructif adopté par le gouvernement pour échanger avec les acteurs politiques sur les grandes questions nationales, y compris la préparation des prochaines échéances électorales prévues en 2021, une année électorale par excellence qui sera marquée par le renouvellement de l'ensemble des institutions représentatives nationales locales et professionnelles, qu'il s'agisse des conseils communaux, provinciaux et régionaux et des chambres professionnelles, outre l'élection des représentants des salariés puis des deux Chambres du Parlement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.