FCA Morocco : ce que prévoit le MotorVillage pour accompagner sa croissance    Compteur coronavirus : 112 cas testés positifs et plus de 3,5 millions de personnes vaccinées    Recherche et développement : la CGEM s'allie à l'UM6P    Procès à distance: Plus de 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois    Prolongation de deux semaines du couvre-feu et des mesures de précaution    Covid-19: le Maroc suspend les vols de et vers la Belgique et l'Italie    Le ministre d'état Mustapha Ramid reprend ses esprits    Le système bancaire face à la baisse des dépôts    El Guerguarat: inauguration de logements de fonction pour les agents de douane    Marrakech: une villa transformée en casino perquisitionnée par la DGSN    Egypte : décès de l'acteur Youssef Chaabane, à l'âge de 90 ans, des suites de la covid-19    Chine : les trois actions efficaces pour éradiquer la pauvreté    Mohamed Bazoum, nouveau président du Niger    Export : Dakhla nouveau fief pour l'Asmex    Covid-19 en France: « Il faut encore tenir », selon Macron    Prolongement de l'état d'urgence, usage légal du cannabis... Ce qui est prévu lors du Conseil de gouvernement    Le nouveau clip de Saad Lamjarred fait un carton ! (VIDEO)    Yémen: l'ONU espère récolter 3,85 milliards de dollars contre la famine    Le président de la FIFA en visite au Maroc: Bons baisers de Rabat    La Juve sans joker derrière l'Inter et Milan    Guerguerat : inauguration de logements de fonction pour les agents de douane    TOOMORE célèbre la femme marocaine    Les Robots de l'apocalypse, de Gabriel Banon    Présidence de la CAF : la Fifa a fini par trouver un compromis entre les 4 candidats en lice    Samy Mmaee : Ma première sélection, le meilleur moment de ma carrière    Chelsea et United scotchés, Liverpool repart    Covid-19 au Royaume-Uni : plus de 20 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin    Perquisitions au siège du Barça: plusieurs arrestations, dont l'ex-président Bartomeu    La NASA adopte la carte complète du Maroc    Yetnahaw Gaâ : en Algérie, la résistance démocratique face à la répression et l'entêtement du régime    Hicham Maidi présente une exposition mêlant l'âme et la matière    Ouverture mardi d'une session extraordinaire de la Chambre des représentants    Alerte météo: fortes averses orageuses dans ces villes du Maroc    Jeunes Talents Maghreb L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science : Deux chercheuses marocaines récompensées    14e anniversaire de SAR la Princesse Lalla Khadija    Des acteurs de la société civile latino-américains et africains soulignent l'importance de soutenir l'initiative d'autonomie    Léger recul de l'activité de Centrale Danone en 2020    JO de Tokyo : France-Etats Unis dès le 25 juillet pour les basketteurs    ‘'KISSARIYA'', nouvelle sitcom ramadanesque    «Pour moi, la musique est un don de Dieu»    Réunion sur l'accord nucléaire : l'Iran ne considère pas le moment comme «approprié»    La Bourse de Casablanca démarre en baisse    «Schizophrénies marocaines» de Abdelhak Najib    Ronaldo et Messi dans le viseur d'un club    Troisième grand parti politique aux Etats-Unis? Trump met les choses au clair    Syrie : l'UNICEF appelle au renvoi chez eux des enfants déplacés dans le Nord-Est    Algérie: affrontements entre la police et des manifestants    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Visa For Music: l'édition 2020 maintenue
Publié dans Albayane le 15 - 10 - 2020

Visa For Music a annoncé dans un communiqué mercredi le maintien de son édition 2020, relevant que l'événement se déroulera du 18 au 21 novembre prochain. Cette année, malgré la pandémie de la Covid-19, Visa for Music «maintient son engagement et revient le temps d'une édition +déconfinée+», indiquent les organisateurs.
L'organisation de l'événement sera adaptée au contexte actuel, avec diffusion digitale de concerts et un programme de conférences, de formations et d'ateliers dans le strict respect des mesures sanitaires, précise la même source, ajoutant que les circonstances ne permettront pas la tenue de concerts en live, mais le festival sera l'occasion d'enregistrer des capsules vidéo pour une vingtaine de groupes marocains et résidents au Maroc.
«La crise que le monde entier traverse aujourd'hui oblige les artistes et les acteurs de la culture, dont nous faisons partie, à se réinventer et à trouver des nouveaux modes de travail, des nouveaux moyens de subsistance et de nouvelles façons d'être en lien avec le public, constituant de véritables changements de paradigme», poursuit le communiqué, notant que Visa For Music souhaite continuer à participer à la structuration et la professionnalisation de la filière musicale, au développement des industries culturelles et créatives et à la création de valeur pour les artistes. Il s'agit ainsi d'une édition adaptée au contexte actuel et maintenue dans la résilience, «l'édition déconfinée», dans le strict respect des mesures de prévention et qui sera dédiée principalement aux artistes et professionnels marocains ou résidents au Maroc, relève le communiqué.
Suite à l'appel à candidature lancé en février dernier, les artistes nationaux sélectionnés seront pris en charge à Rabat pour bénéficier d'un enregistrement de capsules vidéo réalisées par Visa For Music, toujours dans le souci de favoriser et promouvoir le rayonnement et le développement des artistes marocains, d'autant plus nécessaire dans le contexte actuel difficile pour le secteur de l'industrie culturelle, fait-on savoir. «Tout en maintenant sa vocation de premier marché professionnel et festival des musiques du Maroc, d'Afrique et du Moyen-Orient, Visa For Music proposera trois journées de conférences pour débattre du rôle et du poids économique et social des industries culturelles et créatives, en présentiel pour les intervenants nationaux et quelques internationaux, avec une transmission digitale afin de permettre aux intervenants internationaux de participer également», lit-on dans le document.
Par ailleurs, Visa For Music poursuivra sa mission auprès des jeunes professionnels, opérateurs culturels, et artistes marocains ou résidents au Maroc en proposant des formations et des ateliers (sur inscription, avec nombre strictement limité de présents) leur permettant de développer et de renforcer leurs capacités professionnelles et de faciliter ainsi leur insertion professionnelle, ou encore de les encourager sur la voie de l'entreprenariat dans le secteur de la culture.
«Visa For Music accorde une importance particulière à respecter la parité, dans le choix des artistes, tant émergents que confirmés, et des intervenants ainsi qu'un équilibre territorial et des esthétiques musicales, en choisissant des artistes originaires de diverses régions du Maroc telles que Rabat, Skhirat, Témara, Casablanca, Oujda, Chefchaouen, Safi, Essaouira, Azilal, Kelaât Mgnouna, Boumalne Dades, Fnidq, Guelmim ou encore Agadir», fait valoir le communiqué.
«En plus de l'organisation et la production de Visa For Music, Anya, structure culturelle indépendante, propose différentes activités dans le secteur de la musique. À travers ses actions, Anya participe fortement au développement d'une industrie culturelle forte et durable pour le bénéfice des artistes et de la société dans son ensemble», conclut la source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.