Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique
Publié dans Albayane le 26 - 11 - 2020

Le Maroc a appelé, mercredi à Addis-Abeba, au respect de la légalité et l'impératif de créer les conditions propices au développement dans le continent africain.
L'Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l'Union Africaine et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 2eme réunion du Comité des Représentants Permanents de l'UA, préparatoire au 14ème Sommet extraordinaire de l'Union sur la thématique «faire taire les armes», qui aura lieu les 5 et 6 décembre par visioconférence, a souligné l'impératif du respect de la légalité et des décisions des Chefs d'Etat qui constituent le référentiel de l'action africaine commune.
M. Arrouchi qui s'exprimait lors de cette réunion par visioconférence, a relevé la nécessité de contrecarrer et de mettre fin aux manœuvres et visées politiques mal intentionnées qui entravent le bon fonctionnement de l'institution au moment où les aspirations du citoyen africain en matière de paix, de sécurité et de développement, revêtent un caractère d'urgence, notant qu'il est temps de se pencher et d'explorer les voies et moyens à même d'activer les conditions propices pour le développement du continent.
Le diplomate marocain a cité dans ce sens la sécurité alimentaire et l'allègement des effets du changement climatique qui représentent des défis majeurs pour le continent et qui ont un impact direct sur la paix et la sécurité en Afrique, tout en appelant à la mise en place de mesures concrètes à même de permettre au continent de faire face à ces défis.
Dans le même sillage, il a rappelé l'urgence que revêt l'atténuation du changement climatique, fléau qui aggrave la sécurité alimentaire et qui engendre des mouvements migratoires transfrontaliers qui provoquent souvent des tensions et frictions.
A cet effet, M. Arrouchi a mis en exergue la nécessité de renforcer la protection des migrants qui demeurent sujets à de multiples menaces en s'attaquant également aux conditions socio-économiques et ce, pour assurer une paix et une sécurité durable en Afrique et pour faire de la migration un levier de développement majeur dans le continent, érigeant ainsi un narratif aussi bien d'inclusivité et d'interdépendance que sécuritaire.
Par ailleurs, et dans le cadre de la coopération et du travail effectué au sein du processus intergouvernemental de l'institution panafricaine pour garantir, protéger et renforcer l'intégrité des Etats, le diplomate marocain a souligné le respect des principes du bon voisinage et de non-ingérence dans les affaires internes des pays africains souverains ainsi que la nécessité de lutter contre la militarisation des groupes armés non-étatiques et des mercenaires en Afrique, qui demeurent une action sine qua non au développement du continent africain.
Rappelant le contexte des deux Sommets extraordinaires sur «faire taire les armes» et la ZLECAF, le diplomate marocain a insisté sur la coopération transfrontalière en tant qu'outil principal pour assurer la libre circulation des biens et des marchandises à la veille du lancement effectif de la Zone de Libre Echange Continentale.
Ainsi, il a mis en exergue l'importance que revêt la sécurité des frontières pour le développement socio-économique de l'Afrique, sans quoi la fluidité des mouvements des biens et des marchandises ne pourrait avoir lieu, aggravant par conséquent les conditions socio-économiques difficiles déjà existantes que beaucoup de citoyens africains sont amenés à confronter au quotidien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.