Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Casablanca: obsèques de Réda Saki en présence de Soufiane Rahimi (VIDEO)    Ramadan: les autorités serrent la vis à Casablanca    Recherche biomédicale/Maroc : Les laboratoires Laprophan et l'USMBA signent un partenariat    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois questions au président de l'Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri
Publié dans Albayane le 28 - 12 - 2020


Propos recueillis par Karima El Otmani (MAP)
Dans le sillage de la décision historique des Etats-Unis d'ouvrir un Consulat à Dakhla à caractère essentiellement économique et de la conclusion d'accords entre le Maroc et les Etats-Unis, le président de l'Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri a livré, dans une interview à la MAP, sa lecture de ce développement à haute portée stratégique.
Il analyse également les perspectives de la Coopération économique entre les deux pays, les secteurs d'activité potentiels d'investissement et le renforcement du rôle du Maroc en tant que leader économique sur le continent africain.
1- Quelles sont les perspectives de la Coopération économique entre les Etats-Unis et le Maroc ?
Avant toute chose, il est nécessaire d'insister sur l'immense portée de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Elle intervient, sur le plan diplomatique, dans le contexte d'une dynamique vertueuse de soutien sans équivoque à l'intégrité territoriale du Royaume, qui a conduit à l'ouverture de nombreux Consulats de pays frères et amis à Dakhla ou à Laâyoune.
Il faut le dire, aujourd'hui, grâce au Leadership, à l'intransigeance et à l'approche volontariste de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc est plus fort que jamais sur le plan diplomatique. La reconnaissance américaine est la conséquence directe de ce Leadership Royal. Elle est l'aboutissement d'un processus illustrant la teneur du partenariat d'exception qui lie le Royaume aux Etats-Unis.
La reconnaissance américaine va notamment se matérialiser par l'ouverture d'un Consulat à Dakhla dont la spécificité sera essentiellement économique. Cette représentation diplomatique à portée économique servira de point de relai opérationnel aux opérateurs économiques américains et aux institutions économiques privées ou publiques américaines souhaitant investir dans les Provinces du Sud.
Cette reconnaissance américaine permettra également aux investisseurs américains d'avoir accès plus facilement aux mécanismes de financements et de garantis. Le Consulat américain à Dakhla viendra donc pleinement renforcer le dispositif institutionnel marocain de promotion des investissements et du commerce avec les Etats- Unis.
Enfin, la reconnaissance américaine clos définitivement le faux-débat sur l'éligibilité des produits originaires des Provinces du Sud, qui pourront, sans aucune forme de distinction particulière, pleinement bénéficier de l'Accord du libre échange (FTA).
2- Les Etats-Unis annonce un paquet de projets d'investissement d'une valeur de plusieurs milliards de dollars. Quels sont les secteurs d'activité potentiels dans lesquels les Etats-Unis vont investir ?
On parle dans un premier temps d'un investissement américain de 5 milliards de dollars. Ce qui est considérable, d'autant plus en période de récession économique globale engendrée par Covid-19.
Plusieurs secteurs stratégiques sont évoqués comme les énergies renouvelables, les infrastructures, le tourisme, l'innovation ou le soutien aux PME. Ces investissements américains viendront booster l'activité économique, favoriser la création de milliers d'emplois pérennes et auront un impact majeur sur le développement socioéconomique du Sahara mais également de l'ensemble du Royaume.
La nouvelle donne économique et diplomatique permettra également d'accélérer la mise en œuvre de projets d'infrastructures structurants d'envergure.
3- Cette coopération va renforcer davantage le rôle du Maroc en tant que leader économique sur le plan régional. Dans quelles mesures ?
Les investissements américains permettront non seulement de renforcer l'attractivité économique du Royaume mais aussi de confirmer le positionnement du Maroc en tant que hub africain en matière d'investissements internationaux.
Le Maroc étant déjà le premier récipiendaire africain en termes d'IDE, les investissements américains viendront consolider davantage cette position.
La capacité de projection économique du Royaume vers son continent d'appartenance sera renforcée à travers l'émergence du pôle de Dakhla, comme point de départ naturel de cette projection.
Dakhla servira également de plateforme commerciale et logistique pour les produits originaires d'Afrique de l'Ouest, facilitant ainsi leur transit vers les marchés européens et nord-américains.
En somme, la nouvelle donne économique et diplomatique au Sahara profitera non seulement aux Provinces du Sud, mais également à l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest, tant sur le plan de l'investissement, des infrastructures, de la connectivité que de la fluidité du commerce.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.