Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Indice de démocratie : l'Algérie est un des pays dominés par des «régimes autoritaires»    Baisse des prix : La Santé publie une nouvelle liste de 46 médicaments    Livrée dans les délais prévus : La CMC de Souss-Massa ouvre ses portes en septembre prochain    Hôtellerie : Kenzi offre des réductions jusqu'à 30% pour tous les Marocains    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Permis de conduire: tout ce qu'il faut savoir sur les changements en vue    Liga: le Rayo Vallecano retrouve la première division    Tennis : La Tunisienne Ons Jabeur remporte son premier titre à Birmingham    Coupe de la CAF : le Raja de Casablanca et Pyramids se neutralisent    Patrice Motsepe : Rendre la CAF plus compétitive et autosuffisante    Youssef Aït-Bennasser en discussions avec un club italien    France: trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles    Baccalauréat-2021: voici la meilleure moyenne au niveau national    Prévisions météorologiques pour le lundi 21 juin 2021    Grève de la faim : l'administration pénitentiaire nie les allégations d'un détendu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    Benabdallah appelle à une participation massive des jeunes aux prochaines échéances électorales    Le SG du PPS reçoit une délégation de Hamas conduite par Ismaïl Haniyeh    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Ligue des champions : le WAC surclassé à Casablanca par Kaizer Chiefs (0-1)    Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme    Collectivités territoriales. Voici le dernier délai pour bénéficier de l'amnistie sur la fiscalité locale    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Baccalauréat 2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc réitère son soutien indéfectible aux droits légitimes du peuple palestinien
Publié dans Albayane le 17 - 05 - 2021

Nezha El Ouafi à la réunion virtuelle d'urgence des ministres des Affaires étrangères de l'OCI
Le Royaume du Maroc a réitéré, dimanche, son soutien indéfectible au peuple palestinien, particulièrement son droit à l'indépendance, à la liberté et à l'émancipation, appelant à intensifier les efforts visant à créer les conditions propices pour relancer le processus de paix et surmonter la situation de blocage qui pèse sur la sécurité et la paix dans la région.
S'exprimant lors de la réunion virtuelle d'urgence des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, chargée des Marocains résidant à l'étranger, Nezha El Ouafi a souligné que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, continuera de défendre le statut spécial de la ville sainte, de protéger son cachet islamique, de préserver le caractère sacré de la mosquée Al-Aqsa et de défendre l'identité historique de cette ville sainte en tant que terre de coexistence entre les religions célestes.
L'approche marocaine, a expliqué Mme El Ouafi, vise à combiner l'action politique et diplomatique, au niveau bilatéral et dans les forums internationaux, et le travail de terrain mené par l'Agence Beit Mal Al-Qods Al-Sharif, bras opérationnel du Comité Al-Qods, sous la supervision personnelle de SM le Roi, afin de répondre en permanence aux besoins de ses habitants et de les soutenir.
Le Souverain, a relevé Mme El Ouafi, a donné Ses Très Hautes instructions pour l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence au profit de la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, dans le cadre du soutien continu du Royaume à la juste cause palestinienne et de sa solidarité avec le peuple palestinien frère.
D'autre part, la ministre a souligné que l'escalade rapide des événements nécessite, plus que jamais, des mesures internationales urgentes pour désamorcer la tension qui ne sert au final que les forces de l'extrémisme, les partisans de la haine et les promoteurs de l'hostilité, notant que le Royaume du Maroc insiste sur l'importance de poursuivre les efforts internationaux pour trouver un règlement juste et équitable à la cause palestinienne, sur la base de la solution à deux Etats, comme convenu internationalement, de manière à permettre la création de l'Etat de Palestine dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale.
La décision d'évacuer de force des dizaines de familles palestiniennes de leurs maisons du quartier de Sheikh Jarrah, l'augmentation des attaques israéliennes contre la mosquée Al-Aqsa et l'arrestation et la blessure de centaines de fidèles dans ses esplanades, ainsi que la tension qui s'en est suivie dans la bande de Gaza sont des pratiques totalement inacceptables, a insisté Mme El Ouafi, tout en réitérant la condamnation ferme par le Maroc de la violence perpétrée dans les territoires palestiniens occupés, dont la poursuite ne fait qu'attiser la haine et réduit les chances de paix dans la région.
La cause palestinienne et la question d'Al-Qods Al-Sharif resteront au cœur du conflit dans la région du Moyen-Orient et au centre des préoccupations de l'Organisation de la coopération islamique qui a été créée pour soutenir les Palestiniens et défendre leurs droits légitimes, a affirmé Mme El Ouafi, notant qu'aucune paix globale et durable ne peut être envisagée sans la résolution de la question palestinienne, qui jouit d'une attention particulière de SM le Roi Mohammed VI, qui ne cesse d'intensifier les efforts pour soutenir les droits légitimes des Palestiniens.
Le Royaume du Maroc, a fait savoir la ministre, reste convaincu que l'unité des rangs islamiques et arabes, l'adhésion à la paix en tant que choix stratégique et l'adoption du dialogue et de la négociation dans les forums régionaux et internationaux, est susceptible de résoudre ce conflit, permettant ainsi la création d'un Etat palestinien indépendant conformément à la légitimité internationale.
Mme El Ouafi a également réitéré l'appel du Maroc à la communauté internationale pour qu'elle assume ses responsabilités, mettre fin aux violations dans les territoires palestiniens occupés et à la détérioration de la situation dans la région et relancer le processus politique, conformément aux fondements de la légitimité internationale, aux résolutions du Conseil de sécurité et à l'Initiative de paix arabe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.