Agir plutôt que réagir    PLF 2019. Le budget voté ce vendredi    Santé. Le secteur attend un traitement de choc    Akhannouch : « Nous allons redoubler d'efforts pour développer l'oasis de Figuig »    Edito : Graine d'écosystème    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    Maroc-Cameroun : Objectif, ne pas jouer la survie face au Malawi    Le Maroc nommé président de l'Observatoire Africain de Sécurité Routière    Esbroufe    USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    Démissions en série du gouvernement Theresa May    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    News    Le développement humain au Maroc est loin d'être satisfaisant : Le classement PNUD en dit long    Ligue des Nations : Löw promet de poursuivre le rajeunissement de la Mannschaft    N'Golo Kanté, salarié "normal", a renoncé à un montage offshore    Prisme tactique : Trois pistes pour conjurer le sort    Les bénéficiaires d'un projet immobilier à Ben Slimane expriment leur ras-le-bol    Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d'Aïn Sbaâ    L'armateur CMA CGM lance une caravane au profit des producteurs agricoles marocains    Mohamed Benabdelkader : L'administration, pilier de tout développement économique    Rencontre sur le judaïsme marocain : "Marocains juifs, des destins contrariés" projeté à Marrakech    Présentation à Rabat de la pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent mais ne tombent pas"    Création de trois prix régionaux de littérature dédiés à l'enfant    L'ATTRAIT DE LA METROPOLE    Deux fonctionnaires de police impliqués dans une affaire de corruption à Rabat    Khashoggi : Le procureur saoudien dédouane le prince héritier    Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca    Kénitra : L'auteur d'un meurtre activement recherché    Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit    Pour favoriser leur accès au sport : TIBU et la MDJS partagent la passion du basket avec les jeunes ruraux    Evénement biennal organisé par l'association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit        Casablanca American School : Adoption d'un plan d'action pour les 3 années à venir    Maroc-Algérie: Le ministère fédéral des Affaires étrangères salue la proposition royale    Des réunions entre députés marocains et européens pour renforcer les relations    1er Forum africain de la sécurité routière. Vivo Energy partenaire    El Khalfi : Vers une refonte du financement public des associations    Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Vernissage à Rabat de l'exposition «Illuminer le futur» de l'artiste-peintre américain JonOne    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oum, la chanteuse de Saoul au look coloré arrive au Maroc !
Publié dans Albayane le 23 - 07 - 2010

Oum, l'une des plus belles voix marocaines du moment, vient enfin de sortir son premier album, intitulé Lik'Oum. Portrait d'une artiste éclectique. Oum el Ghaït Benessahraoui est née à Casablanca, elle passe sa jeunesse à Marrakech. Oum débute sa carrière à la télévision en participant à une émission dédiée aux enfants malades du cœur, où elle interprète «tel est ton Cœur» une chanson qu'elle co-écrit avec Armando Paoné, pianiste italien vivant à Marrakech.
Rentrée à l'Ecole Nationale d'Architecture à Rabat en 1997, Oum prend la décision en 2003 de se consacrer à plein temps à la musique.
Oum s'installe donc à Casablanca, où elle fait plusieurs petites scènes accompagnée du groupe américain The Brotherhood ; elle empreinte un répertoire Soul Funk et Disco, en interprétant des morceaux d'Aretha Franklin, Diana Ross, Ella Fidzgerald, puis s'imprègne de la musique Hip Hop et Trip Hop et visite les univers des Fugees, d'Erikah Badu, ou de Goldfrapp.
Elle est repérée par Philippe Delmas du label Artistique sud dont elle accepte l'invitation pour enregistrer en France. En 2004, ne se reconnaissant plus assez dans la variété française, Oum met fin à son expérience parisienne. De retour au pays, Oum va à la découverte de nouveaux univers d'inspiration en visitant le gnaoui et le hassani dans lesquels ses origines sahraouies trouvent un écho. C'est cette même année que Oum rencontre Barry, avec qui elle realise le single Dear Mama, avant de l'accompagner sur les scènes de plusieurs festivals. Pendant ce temps, Oum réalise sous le label Sigma, ses premiers singles: Hamdoullah, Africa, Daym Allah, et humilité qui sortent dans les compilations Stoune.
En 2007, Oum décide d'autoproduire son premier album dont l'esprit est né de sa rencontre avec Kermit, jeune compositeur et arrangeur italien lors d'un concert qu'elle donnait à Udiné au nord de l'Italie. Ecrit par Oum, l'album Lik'Oum est entièrement composé et réalisé par Kermit. Leurs affinités musicales aidant, ils constituent un duo à la créativité riche de sonorités Soul, Hip Hop, Jazz et Disco, et se forgent une réalité propre où musique, vision et âme sont envisagées comme un voyage dans une réalité alternative, sans frontières.
Le premier single de l'album intitulé «Lik» a été diffusé en grande rotation sur les ondes nationales, et a campé le top des charts pendant plusieurs semaines, avant d'être repris par le rappeur Don Bigg en featuring avec Oum.
L'album Lik'oum et sa version live connaissent un grand succès auprès du public au Maroc ainsi qu'en Espagne où il a été présenté lors de grands festivals tels que La Mar de Musicas, ou le Mercato de Vic. Pour le Lik'oum live, Oum s'est entourée de musiciens talentueux dont Phlippe Bonnet (Batterie), Youssef Bouchou (basse), Séraphin Palméri (claviers), Houssine Assabry (guitare) et Kermit (samples et effets).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.