Rabat: Bourita reçoit son homologue singapourien    Conseil de gouvernement: l'ordre du jour de la prochaine réunion    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges dans le rouge    Fin de l'idylle entre Ziyech et Chelsea ?    Formule E : Edoardo Morata remporte l'E-Prix de Marrakech 2022 (VIDEO)    JM d'Oran: La sélection marocaine U18 bat la Turquie (4-2) et décroche le bronze    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce lundi 4 juillet    Espagne. Des drones sous-marins pour acheminer de la drogue    L'opposition moque de« chaises musicales »    « Le plan d'autonomie offre des pouvoirs législatifs exclusifs à la Région »    Le Conseil de sécurité publie la réponse de Hilale à son homologue algérien    La contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023    Une édition déjà réussie    Pedro Sanchez : « L'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc »    Le MCO sauve sa place, le RCOZ relégué en D2    Tachkent-2022 : La sélection marocaine remporte trois médailles, dont une en or    Une convention pour la réalisation des travaux d'aménagement de la voie de «Taddart»    Les prix se stabilisent face à une offre abondante    Effondrement meurtrier d'un glacier en Italie: la catastrophe « est liée au réchauffement climatique »    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique « Samaoui », dédiée à l'art Gnaoui    « Morocco Now »: des Japonais saluent les avancées du Maroc    Intempéries : Les Australiens piégés par les pluies torrentielles    Moody's change la perspective de « négative » à « stable » pour le Maroc    [Alerte météo] Vague de chaleur (38 à 45°C) du mercredi au samedi    Les étudiants en médecine haussent le ton    Le drame de Mellilia : Pedro Sanchez n'a rien à reprocher au Maroc    Malhounyat. Le Festival international de l'art du Malhoune de retour à Azemmour    Rabat Salé : Mémoire et ICESCO signent un nouveau partenariat    Pedro Sanchez : l'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc    Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »    Tétouan: des mesures sécuritaires spéciales pour le mariage de Nouâmane Belaiachi    (Billet 721) – Les Régions, ces enragées du bureau d'études et du cabinet conseil    Vidéo - La politique marocaine de l'Algérie expliquée par la boxe    Lancement de la célébration de Yaoundé capitale de la culture du monde islamique    La High Line Art de New York expose une sculpture de la Marocaine Meriem Bennani    Le film néerlando-marocain «Marokkaanse Bruiloft» rafle deux prix à Rabat    La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement à Lisbonne pour la 2e conférence de l'Océan    Le roi félicite le président américain à l'occasion de l'Independence Day    Chambre des conseillers: séance plénière mardi consacrée à la politique générale    Les 24 hélicoptères AH-64 Apache seront livrés au Maroc en 2023    Jazzablanca: Sur la Scène Casa Anfa, Erik Truffaz et Maâlem Hamid El Kasri ont ravi le public    La météo pour ce lundi 4 juillet 2022    Education : Il était une fois le Baccalauréat !    Ligue féminine des champions : Le Maroc officiellement organisateur de l'édition 2022, l'AS FAR qualifiée d'office    Nabila Rmili appelle à accélérer la cadence de traitement des autorisations d'urbanisme    Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 4 juillet    Joe Biden a reçu un message du roi Mohammed VI    Egypte : le vice-président de la BEI se félicite de l'achèvement réussi de la ligne 3 du métro du Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Phase III: consolider les acquis en s'attaquant aux freins du développement humain
Publié dans Albayane le 18 - 05 - 2022

À travers les quatre programmes de sa phase III, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) place l'amélioration des indicateurs du développement humain durable et global au cœur du décollage escompté, en faisant du capital humain l'axe des différentes approches de développement.
Au titre de sa troisième phase, l'initiative nationale pour le développement humain (INDH) se fixe ainsi un double objectif, à savoir consolider les acquis et bâtir l'avenir en s'attaquant aux freins du développement humain.
Depuis le lancement de ce chantier, le 18 mai 2005, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et encore plus depuis le début de sa troisième phase en 2019, l'INDH veille toujours au renforcement des indicateurs de développement humain dans plusieurs domaines.
En effet, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait affirmé dans Son Discours à la Nation à l'occasion du 19ème anniversaire de la fête du Trône, que « la question sociale retient toute Mon attention et M'interpelle vivement à la fois en tant que Roi et en tant qu'homme », insistant sur la nécessité de se concentrer sur les mesures d'urgence à mettre en œuvre, notamment le lancement de la troisième phase de l'Initiative nationale pour le Développement humain, en consolidant ses acquis et en recentrant ses programmes sur le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes, l'appui aux catégories en situation difficile, et en lançant une nouvelle génération d'initiatives génératrices de revenus et d'emplois.
Conçue selon une nouvelle ingénierie, pour une enveloppe estimée à 18 milliards de DH, cette 3ème phase de l'INDH ambitionne de consolider les acquis enregistrés au cours des précédentes phases, en recentrant les programmes de l'Initiative sur le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes et l'appui aux catégories en situation de vulnérabilité et ce, selon une méthodologie basée sur une gouvernance novatrice visant à réaliser davantage de cohérence et d'efficacité.
Dans ce sens, le comité de pilotage de l'INDH avait récemment tenu une réunion, qui coïncide avec le mi-parcours de la phase III de l'Initiative, lancée en septembre 2018 par SM le Roi Mohammed VI.
Lors de cette réunion, les membres du comité de pilotage ont débattu de l'état d'avancement de la mise en oeuvre des programmes de l'INDH, de même qu'ils ont examiné les nouvelles propositions visant à renforcer la convergence entre les différents intervenants.
L'ordre du jour a porté sur trois points à savoir: le bilan des réalisations de l'INDH depuis le début de la phase III, le nouveau positionnement stratégique de l'INDH et les priorités fixées pour la dernière période de cette phase.
Dispositif de santé communautaire
Le bilan des réalisations des trois dernières années a confirmé que la phase III de l'INDH a créé une nouvelle dynamique de développement humain au Maroc ce qui a permis de préserver les acquis des deux précédentes phases.
L'évaluation des nouveaux programmes contenus dans la phase III, relatifs notamment à l'inclusion économique des jeunes (programme 3) et à l'Impulsion du capital humain des générations montantes (programme 4) ont permis de constater le grand progrès réalisé concernant ces deux importants objectifs.
Dans le cadre du programme 3, l'INDH a créé 99 plateformes de jeunes au niveau de l'ensemble des régions du Royaume en vue d'accueillir les jeunes, d'écouter leurs préoccupations, et de fournir des prestations d'orientation aux chercheurs d'emploi et porteurs de projets dans la perspective d'améliorer leur revenus et d'assurer leur inclusion économique. Ces plateformes ont accueilli plus de 100.000 jeunes.
En ce qui concerne le programme 4, de grands progrès ont été accomplis en matière de généralisation de l'enseignement préscolaire dans les zones rurales. Le partenariat établi entre l'INDH et le ministère de l'Education nationale, du préscolaire et des sports a permis une hausse du taux de scolarité des enfants, passant de 47 pc en 2018 à 73 pc en 2021. Cette hausse a été plus perceptible en milieu rural, avec un taux qui est passé de 33 pc à 62 pc (plus de 137.000 enfants) depuis le lancement de la phase III.
Par ailleurs, la mise en œuvre du dispositif de santé communautaire – créé pour faciliter l'accès de la population démunie aux prestations de santé et pour lutter contre la mortalité infantile et maternelle, la malnutrition et le retard de croissance – connaît un développement remarquable notamment avec l'activation de ce dispositif dans trois régions prioritaires, en dépit des répercussions négatives de la pandémie du Covid-19.
Ainsi, la 3ème phase de l'INDH s'est concentrée sur les enfants à travers des interventions qui s'inscrivent, principalement, dans le cadre des programmes "Accompagnement des personnes en situation de précarité" et "Impulsion du capital humain des générations montantes".
Sur la base des quatre axes de son intervention, l'INDH place l'investissement dans le capital humain au cœur de ses différentes interventions et une base fondamentale pour anticiper l'avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.