Sourcing local: le ministère de l'Industrie signe un partenariat avec Kitea    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Maroc : Zapatero salue la position espagnole sur le Sahara    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Politique monétaire : Vers une hausse du taux directeur selon les prévisions de l'AGR    Covid-19 au Maroc : 22 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    Aux Nations unies, le Mali s'en prend violemment à la France «néocoloniale, condescendante, paternaliste et revancharde»    Après avoir échappé à la peine capitale, Brahim Saadoun arrive ce samedi soir au Maroc    Le sélectionneur du Chili fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    William Ruto : "la position du Kenya sur le Sahara est celle des Nations unies"    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce samedi 24 septembre 2022    Dr Tayeb Hamdi: « L'ensemble des citoyens ont intérêt à se faire vacciner contre la grippe saisonnière »    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Prix du pétrole et concurrence internationale    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Division Amateurs : Tihad Benahmed (CUSBA) demande justice    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Football / Le public rajaoui réclame le changement structurel : Pas de bricolage, non aux «charrettes» et au dénigrement    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le beau message d'Arturo Vidal à Achraf Hakimi après Maroc-Chili (PHOTO)    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    5ème Salon régional du livre du 28 septembre au 4 octobre à Tinghir    Quand Amina Benmansour Kanouni interroge la relation humaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une page héroïque dans l'histoire du Maroc
Publié dans Albayane le 08 - 08 - 2022

443ème anniversaire de la bataille de Oued Al Makhazine
Le peuple marocain a célébré le 443è anniversaire de la bataille de Oued Al Makhazine, une page héroïque dans l'histoire de la résistance pour défendre la souveraineté du Maroc.
La célébration de cet événement par le peuple marocain, la famille de la résistance et l'armée de libération est le moment opportun pour revenir sur un fait marquant de l'histoire du Maroc, qui reflète un nationalisme hors pair, ainsi que le dévouement du peuple à défendre la souveraineté nationale et les valeurs de la Oumma de l'Islam.
Cet évènement, qui intervient quelques jours après la célébration de la fête du Trône, illustre les valeurs de citoyenneté positive, et permet de puiser dans le patrimoine civilisationnel et culturel afin de préparer les générations montantes à faire face à l'ensemble des défis que connaît le monde actuellement, notamment dans ces circonstances exceptionnelles.
Ce qui caractérise la bataille de Oued Al Makhazine est qu'elle avait eu lieu dans une conjoncture régionale et internationale très sensible marquée par une concurrence acharnée entre les trois principaux empires méditerranéens de l'époque, à savoir le Portugal et l'Espagne d'une part, et les Ottomans de l'autre.
En effet, les Européens occupaient les ports de la façade atlantique surtout celui de Larache profitant de la situation prévalant en Afrique du Nord, particulièrement au Maroc.
Conscient de l'importance du facteur temps pour les Marocains, le Sultan Abdelmalek Saadi proposa des négociations à Don Sébastien pour mieux se préparer à une éventuelle confrontation.
Face à ces convoitises étrangères, le Sultan, en bon politique et fin connaisseur de la conjoncture nationale et internationale de la seconde moitié du 16ème siècle, a pu préserver l'indépendance et la souveraineté marocaine contre le Roi du Portugal qui s'est lancé dans une aventure non calculée visant à étendre son pouvoir sur une partie du territoire marocain.
Suite à l'embarquement des forces portugaises au départ de Lisbonne à destination des villes marocaines de Tanger et Asilah, le Sultan décida alors de conduire lui-même son armée à Ksar El Kébir. Il envoya une lettre de provocation à Don Sébastien pour le faire avancer jusqu'au Loukkous en vue de l'isoler de sa flotte maritime qui était son point fort. Don Sébastien tomba dans le piège et donna l'ordre de marcher sur Ksar El Kébir et de traverser Oued Al-Makhazine.
Après la destruction du pont d'Oued Al-Makhazine par les forces marocaines, la bataille s'est soldée par la mort de Don Sébastien et de son allié Mohamed El Moutaouakil.
le Sultan Abdelmalek Saadi n'aura pas l'occasion de savourer sa victoire car il meurt lui-même d'un empoisonnement ou d'une maladie contractée avant la bataille ! Sa mort est tenue secrète jusqu'à la confirmation de la victoire.
La victoire du Maroc lors de cette mémorable bataille, connue également sous le nom de la bataille des Trois Rois, mit ainsi fin aux convoitises expansionnistes de l'armée portugaise qui représentait à l'époque une force coloniale et militaire à l'échelle mondiale. Elle avait également permis au Royaume de s'ériger en puissance et de renforcer sa position sur les plans africain et méditerranéen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.