De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    Le Gabon célèbre à Laâyoune le 62è anniversaire de son indépendance    Belle moisson de médailles pour les sportifs marocains    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Wydad de Casablanca. Houcine Ammouta promu entraîneur    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Le Pérou retire sa reconnaissance du Polisario    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Mercato : Mouhcine Moutouali tranche sur sa prochaine destination    Orages en France: trois morts en Corse    Après la touriste française, un octogénaire mutilé par des chiens à Tanger    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    PSG : régime strict pour Achraf Hakimi and co...    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Coupe d'Afrique des Nations U23 – Maroc 2023 : Tirage des éliminatoires    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Italie : Un enfant marocain de deux ans blessé par balle, sa vie n'est plus en danger    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Banques: La position de change s'améliore    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Événements de Nador : de la prison ferme pour 13 migrants (VIDEO)    La fusée américaine SLS arrive à son aire de lancement, avant son décollage vers la Lune    Actifs immobiliers au trimestre 2-2022 : Des indicateurs en dents de scie avec des signes encourageants    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    M'diq-Fnideq : L'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » presque entièrement circonscrit    Hécatombe    La météo pour ce jeudi 18 août 2022    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    Casablanca : «Al Majdoubia » de Saâdallah brille lors du Festival Al Fida    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Karim Bibi Triki : Le segment Grand Public représente plus de 50% du marché marocain
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 04 - 2013

ALM : Comment se porte le marché maghrébin d'Intel et où se situe le Maroc dans votre activité ?
Karim Bibi Triki : Le Maghreb est une région à fort potentiel de croissance. L'accessibilité de la 3G, la prédisposition des opérateurs IT, le développement du réseau mobile, une population jeune avide de nouvelles technologies, un taux de pénétration du PC qui peut encore évoluer dans de grandes proportions… Tout cela représente des facteurs de croissance de l'usage des TIC dans la région. Le Maroc occupe donc une place de choix représentant un hub pour le Maghreb. Il dispose d'une véritable «feuille de route» à travers le Plan Maroc Numeric 2013 qui constitue un important levier de développement des TIC, en ciblant tous les secteurs clés.
Quels sont les segments porteurs de votre activité au Maroc ?
Le segment Grand Public représente plus de 50% du marché. Les jeunes sont le vecteur principal de ce segment. Ils sont «digital natives», en d'autres termes, leur intérêt pour les TIC est absolument phénoménal. Ils s'intéressent beaucoup à «l'expérience utilisateur».
Pour cette raison, nous travaillons d'arrache-pied afin de proposer un large choix de produits pour toutes les bourses et tous les usages. Nous avons, également, beaucoup investi pour «réinventer le PC». Autour de l'Ultrabook, un design de référence a été conçu par Intel et qui a engendré de nombreuses innovations dans l'industrie du PC, notamment avec les Convertibles qui permettent au consommateur de disposer sur le même appareil des fonctionnalités d'un PC ou d'une tablette.
Que comptez-vous développer en perspective ?
Nous comptons voir plus d'offre mobile. Le lancement du smartphone Etisalat Intel Inside® témoigne de l'extension de nos offres sur ce segment. Le nouveau processeur Intel® Atom™ Z2420 a été spécialement conçu par Intel pour les smartphones et les tablettes. Ce processeur offre des performances de pointe avec une faible consommation en énergie, une longue autonomie de la batterie et la flexibilité nécessaire pour s'adapter à toute une gamme de terminaux et besoins du marché.
Comment sécurisez-vous vos acquis face à la contrefaçon ?
Notre présence locale vise en partie à fournir le support nécessaire, aussi bien aux fabricants locaux qu'aux utilisateurs finaux, pour nous assurer qu'ils disposent de produits originaux et en provenance de canaux de distribution officiels. L'acquisition des produits Intel, notamment les microprocesseurs, auprès du canal de distribution officiel présente de nombreux avantages, notamment la garantie technique qui couvre une période pouvant atteindre jusqu'à 3 ans.
Quelles sont les actions menées par Intel au Maroc ?
Au-delà des actions que nous menons envers l'écosystème TIC local, nous sommes très présents dans l'éducation et l'entrepreneuriat comme en témoigne le dernier accord signé avec les Universités Al Akhawayn et Mohammed V pour l'installation d'un incubateur de logiciel, la formation des enseignants, la promotion du e-learning ainsi que les différentes compétitions régionales et internationales que nous lançons pour la promotion de l'esprit d'entreprise et l'innovation. Ce sont deux axes auxquels nous accordons une grande priorité et des investissements que nous avons réalisés à hauteur de 100 millions de dollars durant la dernière décennie dans plus de 60 pays.
Qu'en est-il de l'accompagnement de la vision numérique du Maroc ?
Intel est un partenaire de choix qui, au-delà de son propre savoir-faire, peut mobiliser d'autres partenaires requis de l'industrie des TIC afin de mettre en place des programmes favorisant l'accès à la technologie et contribuant ainsi au développement du capital humain. Concernant l'équipement du citoyen et des entreprises, notamment les plus petites, nous travaillons avec les départements concernés du gouvernement pour mettre en place des programmes facilitant l'accès à la technologie et délivrer la meilleure expérience informatique à travers notre large éventail de produits et de solutions. Les programmes Injaz pour les étudiants et Infitah pour l'équipement des PME en matériel informatique sont des exemples de la contribution d'Intel dans ses programmes d'envergure nationale.
Quelles sont les particularités de la nouvelle édition d'Intel Business Challenge au Maroc ?
Pour cette édition nous avons décidé de couvrir les projets couvrant Internet, mobile, Software computing, Computing for social innovation et Hardware and computing. Notre objectif étant de promouvoir l'esprit d'entreprise et la culture d'entrepreneuriat chez les jeunes au Maroc. Durant la compétition, les jeunes entrepreneurs bénéficieront de webinars animés par des experts et des coachs de niveau international ayant fait leurs preuves dans le domaine de l'entrepreneuriat, sans oublier les mentors qui accompagneront les jeunes dans le peaufinage de leurs projets jusqu'aux finals qui se dérouleront à Dubai puis aux USA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.