Ihlan Omar, visage controversé de la diversité américaine    Procédure pénale : Une réforme pour renforcer la sécurité des personnes et des biens    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique    Attijariwafa bank et la BAD s'associent pour développer le commerce en Afrique    L'AFD et l'ONDA signent deux conventions de financement    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Qui va remporter la CAN ?    Saad Lamjarred vers une nouvelle poursuite judiciaire    ASAP Rocky maintenu en détention jusqu'au 25 juillet    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    La Casa de Papel. La saison 3 désormais disponible sur Netflix    Communiqué du Bureau politique du PPS    La CGEM et la SFI s'allient pour stimuler l'employabilité des femmes    Le Centre international d'oncologie de Casablanca s'engage à rendre les soins plus accessibles    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    Voici les poules éliminatoires de la CAN 2021    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Montresso présente les temps forts de sa saison culturelle 2019-2020    Procès d'Imlil. L'avis de l'avocat de la victime danoise    Maroc-USA: Une alliance historique et un partenariat d'exception    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Taroudant, capitale d'une vie rurale en marche!    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Tensions entre Séoul et Tokyo: un Sud-Coréen s'immole par le feu    Venezuela: Pouvoir et opposition font état de progrès dans leurs discussions    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    L'inébranlable attachement du Maroc à la voie du réalisme et du compromis    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Troisième marche du podium pour le Nigeria    La syphilis regagne du terrain    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Bouillon de culture    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Instagram masque les « likes » dans six pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arrestation à Casablanca d'un Algérien établi illégalement au Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 05 - 2017

Soupçonné d'être à la tête d'un réseau criminel spécialisé dans l'immigration clandestine, le faux et l'usage de faux
Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a procédé, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), à l'arrestation d'un ressortissant algérien, établi illégalement au Maroc, soupçonné d'être à la tête d'un réseau criminel spécialisé dans l'immigration clandestine, le faux et l'usage de faux. Selon les premiers éléments de l'enquête, le suspect, né en 1967 et ayant des antécédents judiciaires pour constitution d'une bande criminelle spécialisée dans l'immigration clandestine, fournissait des cartes d'identité et des passeports étrangers portant de fausses identités au profit des candidats à l'immigration clandestine en contrepartie de sommes d'argent, indique samedi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
La perquisition de deux maisons louées par le mis en cause a permis la saisie d'un nombre important de cartes d'identité et de passeports vierges notamment français, des timbres administratifs et d'autres réservés à la police aux frontières, outre des outils informatiques utilisés dans la falsification et des sommes d'argent en monnaie nationale et en devise, ajoute la même source. Les investigations ont révélé aussi que le suspect a procédé à la falsification de la carte d'identité nationale de l'ex-époux de sa compagne marocaine, qui purge de son côté une peine d'emprisonnement pour escroquerie, en vue de l'utiliser pour la location du local abritant ses activités criminelles, poursuit le communiqué. Le mis en cause de nationalité algérienne a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général, relève la DGSN, notant que les investigations sont en cours pour déterminer les ramifications éventuelles de ce réseau criminel et arrêter les personnes impliquées dans ses activités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.